Médicaments sans ordonnance : la liste noire de 60 millions de consommateurs

Mardi 14 novembre 2017, le magazine 60 millions de consommateurs a dévoilé une enquête sur les médicaments vendus sans ordonnance. Une « liste noire » permet de savoir lesquels sont à proscrire.

Rédigé par Perrine de Robien, le 15 Nov 2017, à 10 h 25 min

Pour soigner les maux du quotidien comme le rhume ou le mal de gorge, les Français ont très souvent recours aux médicaments en vente libre dans les pharmacies. 60 millions de consommateurs s’est intéressé à ces derniers et en a passé au crible une soixantaine. Les résultats de l’enquête ont été dévoilés le mardi 14 novembre accompagnés d’une « liste noire ».

Des « cocktails de composés actifs » pouvant provoquer de graves effets indésirables

Les résultats de l’enquête dévoilée par 60 millions de consommateurs ne sont guère reluisants : 28 des 62 médicaments analysés seraient à proscrire. Parmi eux se trouvent de célèbres médicaments contre le rhume : Actifed rhume jour et nuit, Dolirhume, Nurofen Rhume, Rhinadvil… Il leur est notamment reproché d’être des « cocktails de 2 à 3 composés actifs » qui contiennent de la pseudoéphédrine (un vasoconstricteur), des antihistaminiques et du paracétamol ou de l’ibuprofène. Ces « tout-en-un » peuvent provoquer de graves effets indésirables (vertiges, accidents cardiovasculaires ou neurologiques…).

Concernant la toux, « c’est l’hécatombe par rapport à l’étude que nous avions réalisée en 2015, où il y avait 35 % de médicaments à privilégier et seulement 50 % à proscrire », peut-on lire dans les colonnes de 60 millions de consommateurs. En effet, parmi les médicaments antitussifs analysés, un seul est à privilégier et 60 % sont à proscrire.

55 % des médicaments auraient une « efficacité zéro »

Les médicaments contre la toux et le rhume ne sont pas les seuls à avoir été analysés. Ainsi, le magazine juge les traitements homéopathiques « passables ». Une mention attribuée à 21 médicaments dont l’efficacité « est faible ou non prouvée », mais qui sont « généralement bien tolérés ».

Il y a néanmoins des médicaments utiles et efficaces, mais ils ne sont pas nombreux. Sur les 62 étudiés, 13 sont recommandés car « ils ont un rapport bénéfice/risque favorable ». Il s’agit entre autres de Vicks Vaporub, Imodiumcaps, Gaviscon menthe, Forlax 10 g et Maalox sans sucre.

Pour le professeur Jean-Paul Giroud, pharmacologue clinicien et membre de l’Académie de médecine qui a participé à l’enquête, « si le risque zéro n’existe pas, malheureusement l’efficacité zéro, elle, est indiscutable pour plus de 55 % des médicaments d’automédication ».

Illustration bannière : Attention aux médicaments inutiles – © SpeedKingz
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. bonjour,en 1998,je me suis fait vaccine contre la grippe……. et ,enfinde compte je me suis paye une grippe carabinee!!!!!! pire, meme. alors ,depuis pas de vaccin,mais un traitement pour augmenter la defense himunitaire tres efficace a base de plantes:astragal,echinacee,eulotherocoque,huile de foie de morue,miel,propiolis.de plus comme j’ai 82 ans ,et que je mange moins qu’avant,je prends des complements alimentaires pour compenser le manque de vitamines et d’oligoelements et depuis que je suis cette maniere de vivreet malgre un cancer serieux de la prostate avec radiotherapie etc,l’ablation de la vesicule,pose de 2 stents…..tout va bien ce qu’il faut avant tout c’est AIDER LE CORPS A SE DEFENDRE!!!!!!!

  2. je recherche à déposer de vieux vêtements à recycler à Migennes, je ne trouve pas

Moi aussi je donne mon avis