L’huile de calendula pour transformer ses soucis

L’huile de calendula provient des fleurs de souci officinal. Vous pouvez réaliser vous-même votre macérat huileux de calendula avec des soucis frais : un excellent anti-inflammatoire naturel.

Rédigé par Véronique Desarzens, le 21 Sep 2021, à 15 h 19 min
L’huile de calendula pour transformer ses soucis
Précédent
Suivant

L’huile de calendula ou de souci, qui est en réalité un macérât huileux, est antiseptique et régénératrice. Elle offre un plus incontestable aux peaux sèches, irritées ou même rugueuses. À la fois apaisante et protectrice, ses propriétés adoucissantes en font une grande alliée pour calmer les inflammations et améliorer les peaux abîmées.

Les vertus du souci ou calendula officinalis 

Aujourd’hui très courant dans les jardins qu’il égaye de ses jolis petits pétales d’un bel orangé, le calendula officinalis est originaire du Moyen-Orient. Et s’il y en a un qui ne demande qu’à diminuer vos soucis… c’est bien lui !

Réputé pour ses propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques, ainsi que pour son action calmante et adoucissante, il agit comme un baume pour les peaux sèches ou irritées. Si toutes apprécient ses vertus, apaisantes et protectrices, les fragiles, les ultra-sensibles et les abîmées en bénéficient tout particulièrement. Elle permet aussi d’apaiser les coups de soleil.

Préparez vous-même votre huile de de calendula

huile de calendula

Huile de calendula – © Maryna Osadcha

Pour pouvoir en offrir à votre peau à chaque fois qu’elle en demande, préparez donc vous-même votre macérât(1) !

Première phase incontournable : après une cueillette au jardin, de préférence le matin, mettez les fleurs de souci à sécher. Cueillez de quoi remplir un grand bocal à moitié. On compte environ 300 grammes de pétales pour un litre d’huile.

Ensuite ?

  • Déposez les pétales de souci séchés dans un bocal préalablement stérilisé.
  • Recouvrez d’une belle huile végétale, amande douce, noyau d’abricot, olive, ou sésame par exemple, et laissez macérer entre trois et quatre semaines à l’abri de la lumière.
huile de calendula

On peut préparer son huile de calendula soi-même – © Chamille White

  • Filtrez, et versez dans un flacon opaque. Moyennant quoi votre macérât conservera toutes ses qualités pendant au moins 6 mois.

Vous l’aimerez aussi bien pour calmer les irritations cutanées et les petites plaies, que pour apaiser les brûlures, cajoler votre peau après une exposition au soleil ou encore nourrir les mains déshydratées. C’est une préparation si douce que, en cas d’érythème, même les fesses de bébé en profiteront !

coup de coeur

calendulaLotions magiques et secrets de beauté, de Véronique Desarzens

Soigner sa peau, ses cheveux, son corps, profiter des bienfaits de lotions pour se mettre en beauté et se détendre, c’est merveilleux. Avec des produits naturels, c’est encore mieux.

À découvrir sur Cultura.com

 

Article republié

Illustration bannière : Huile de calendula – © Natalia Shmatova
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

1 commentaire Donnez votre avis
  1. En cas de piqûre de guêpe, prendre une fleur de soucis, enlever les pétales et frotter la piqûre avec le coeur de la fleur. Soulageent garanti.

Moi aussi je donne mon avis