L’aspartame dans l’alimentation : zéro souci ?

Rédigé par Guillaume, le 26 Nov 2012, à 15 h 02 min

Les produits riches en sucres, principalement sodas et sucreries, sont depuis longtemps voués aux gémonies. Sursaturés en sucres et riches en produits chimiques, ils sont vilipendés depuis longtemps, coupables d’être responsables de l’épidémie de diabète qui s’étend comme une trainée de poudre dans les pays occidentaux.

Quelles ont été les réponses des firmes productrices de ces « douceurs » sucrées ?

Sortir des produits allégés dans les rayons. Ces produits « light » se sont forgés une belle part du gâteau en quelques années. Et dans la composition de ces produits allégés, l’aspartame, apparu progressivement dans nos assiettes, s’est taillé la part du lion.

L’aspartame, le sauveur du secteur agroalimentaire

L’aspartame est donc venu enlever une belle épine du pied des producteurs de sodas et autres confiseries.

L’aspartame s’est imposé au début des années 80 aux Etats-Unis après l’accord obtenu par l’agence américaine de sécurité alimentaire. Un accord sujet à polémiques encore aujourd’hui.

L’usage de l’aspartame ne cesse de susciter le débat depuis.

Censé remplacer le sucre, l’aspartame serait de plus en plus perçu comme nocif à mesure qu’il a envahi les rayons alimentaires des supermarchés.

Mais  revenons au tout début : qu’est ce que l’aspartame ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Guillaume dès la fin de ses études a eu envie d'écrire pour partager ses connaissances et ses convictions. Guillaume est notre spécialiste Habitat durable...

8 commentaires Donnez votre avis
  1. Merci pour tous vos avis sur la dangerosité de l’aspartame.

    Je n’en consomme plus volontairement depuis 12 ans mais j’ai eu la mauvaise surprise de constater qu’un médicament fluidifiant pour les bronches qui m’a été prescrit récemment en contient, comme de nombreux autres médicaments d’ailleurs, et celui-ci peut être prescrit aux enfants ! L’industrie pharma prend bien soin de nous !!

    Pour les sceptiques/confiants , n’oubliez-pas qu’aujourd’hui vous avez la possibilité de vous sucrer avec la STEVIA qui est l’édulcorant naturel par excellence, alors pourquoi continuer à prendre des risques ?

    Et surtout, PARENTS, GRAND-PARENTS : n’offrez plus de produits à base d’aspartame aux enfants !!!

  2. Dans une societe actuelle qui ne pense qu’au profit, on cache toute la vérité sur la dangerosité de beaucoup de substances notamment l’aspartame
    La preuve …. augmentation du nombre de cancers
    Si vous n’êtes pas convaincus continuez à consommer « light »

  3. suis du meme avis que Kerjan

  4. ma mere etait diabetique en 1970 et moi sans le savoir je suis diabetique
    donc en 1980 j ai ptrit de l aspartame comme donc depuis 1980 je prend en moyennes entre 8 a 10 comprimes par jour jus que a ce jour je n est aucun probleme avec laspartame j ai 65 ans

  5. Comme déjà mentionné par le premier intervenant, il suffit de visionner le film de Marie-Monique Robin « Notre poison quotidien » pour découvrir que l’homologation de l’aspartame n’aurait jamais dû avoir lieu. Mais l’argent et l’appât du gain donnent lieu à de bien tristes situations.
    Ainsi, le Dr Soffritti s’est vu dire un jour par un dirigeant de l’EFSA: »Si nous admettions que les résultats de vos études sont valides, nous devrions interdire l’aspartame dès demain matin. Vous vous rendez bien compte que cela n’est pas possible »…
    TOUT est dit!
    Merci à Mme Robin pour ses excellentes investigations.

  6. l’Aspartame bien que dangereux est une manne financière c’est pourquoi il ne veulent surtout pas l’interdire au détriment de notre santé.Notre seul recours pour nous faire entendre est de bien lire les étiquettes et de ne plus acheter les produits qui en contiennent, c’est la seule façon de crier notre révolte et d’être plus fort que le pouvoir de l’argent.Il faut le faire pour nos enfants.Ne le faites pas seulement pendant 8 jours,continuer dans le temps,penser loin dans l’avenir.Idem n’acheter que de la margarine non-hydrogénée et attention aux petits cakes qui contiennent des graisses hydrogénées:cancérigènes.

  7. Bonjour,
    Je suis surpris de vos commentaires plutôt candides sur l’apartame.
    En effet, il n’est (entre autres) que de regarder le film récent sur  » Notre poison quotidien » pour constater (s’il le fallait encore) que toutes les recherches publiées (et certaines ne le sont pas sous le prétexte de sauvegarder la propriété intellectuelle) son biaisées parce que les chercheurs sont tous (à de très rares exceptions près) liés aux groupes industriels et/ou pharmaceutiques (cf. le scandale du Médiator)(preuves à l’appui) !… Idem en France. Si vous savez cela, je pense que vous aurez compris.
    Seul, un professeur neuro-psychiatre a déclaré dans ce film (un américain, je crois, de mémoire) que ce produit provoquait des troubles neurologiques avérés, voire des cancers.
    Si vous évoquez une controverse, n’oubliez pas que ce produit, entre autres, a été autorisé à nouveau aux USA lors de la nomination comme minitre de REAGAN, de D. RUMSFELD, industriel lui-même et affairiste de première, y compris dans la guerre du Golfe.
    Toutes les études sont édulcorées pour faire croire que ce et ces produits sont inoffensifs.
    A supposé que ce qu’on vous dit soit vrai, demandez alors à ces messieurs quels sont les effets de l’accumulation des doses prétendues inoffensives et quelles sont leurs interférences avec une multitude d’autres produits chimiques. Là, vous n’obtenez jamais de réponses …
    Bref, il y a de très beaux jours de prospérité financière pour toutes ces firmes, et aussi de beaux jours pour les cancers ! Des vies humaines détruites ? Basta ! Des cancers qui se multiplient (il y a d’autres causes également, il est vrai, comme les maladies professionnelles dont on parle peu) ? Avez-vous remarqué qu’ils sont presque banalisés ? Et puis, tous ces cancéreux « traités » … avec d’autres produits chimiques, et voilà la boucle bouclée ! Et des hôpitaux pleins, c’est de la « croissance » (suivant le dogme capitaliste) !!
    Le cynisme n’a pas de nom … pourvu que le dieu argent soit là.
    De l’utilité de cultiver l’esprit critique, non ?… A défaut, c’est une manne pour tous ces pollueurs !
    Bon appétit, chers « écolos ».
    Cordialement.
    AK

    • entierement d’accord, l’argent toujours l’argent….

Moi aussi je donne mon avis