Les Landes optent pour le Slow tourisme

Rédigé par Marina, le 5 Jul 2013, à 17 h 21 min

 

 Le Slow tourisme mis en avant

Le Comité Départemental du Tourisme landais, en participation avec le Printemps des Landes, a sélectionné quelques destinations slow touristiques. Faisons un peu le tour !

La Maison de la Prade : Hôtel des années 30

landes-slow-tourisme-01 Ancienne colonie de vacances des années 30, près du golf de Moliets et sur une forêt de Pins, cet hôtel se situe entre forêt et océan.

Séjour à 228€ pour 2 personnes – le prix comprend : la nuit pour 2 personnes en chambre confort, Les petits-déjeuners, Les 2 séances « Pause massage Omnisens » (30min/pers).

Cela vous fait un week-end détente d’environ 55€ par jour et par personne.

Le comptoir des sables

landes-slow-tourisme-02Villa abritant 5 chambre d’hôtes (et un appartement à louer), elle se situe à 400 m de la plage et de l’océan. Le comptoir des sables est entouré de jardins.

Pour 80€ (pour 2 personnes), vous pourrez profiter de l’environnement naturel : l’océan et ses longues plages, les lacs à proximité et la forêt des Landes de Gascogne avec ses pistes cyclables.

La famille se met au Vert

landes-slow-tourisme-03Les propriétaires ont réhabilité, avec respect et astuce, une ancienne grange créant ainsi deux écogites, entièrement réalisés en pin maritime.

Pour toute la famille, petits comme grands !
Les poneys présents sur place charmeront les enfants.

Près de Leyre, une ballade en canoë rafraîchissante sous les arbres de la forêt est à portée de main.

Et si le temps ne s’y prête pas, il y a le parcours interactif de Graine de Forêt à Garein, ou l’écomusée de Marquèze.

*
Je veux témoigner

illustration : © CC, Rhisiart Hincks

En Savoir plus :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



"Passionnée de culture, j'adore découvrir de nouveaux horizons et partager les informations que je déniche. consoGlobe est une réelle philosophie à...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Ce ne sont pas quelques anglicismes qui dénaturerons notre langue, nous empruntons déjà des mots à la langue anglaise sans nous en apercevoir ou ni même avoir quelques notions d’anglais. Un peu d’ouverture sur le monde ne fait de mal à personne, au contraire…

  2. Je suis d’accord avec Lionel, notre langue est belle, respectons-là. Et
    n’oubliez pas que certains français n’ont pas pu, hélas, faire des études
    d’anglais. Il n’est pas toujours facile de comprendre ce que vous écrivez
    en anglais. Donc, parlons français, la France ne s’en portera que mieux…

  3. C’est difficile de dire tourisme doux ?

    Ras le bol de cette maladie qui consiste à mettre de l’anglais partout

    après vous ferez une revendication pour la sauvegarde de notre langue ?

Moi aussi je donne mon avis