Le chou kale, un chou frisé très vitaminé

Loin d’être une nouveauté marketing, le chou kale fait en réalité son retour sur les marchés français depuis quelques années. Et le moins qu’on puisse dire est qu’il a des atouts aussi intéressants pour la santé qu’au potager.

Rédigé par Kathy, le 20 Nov 2020, à 18 h 10 min

Le chou kale, un atout santé

Un légume peu calorique

C’est l’une des raisons qui a poussé le grand public à l’intégrer au quotidien. Ce n’est pas le moins calorique des choux, puisqu’il faut compter environ 50 kcal aux 100 g, mais il reste une bonne option car rassasiant. Le chou kale est également riche en fibres et apporte 3 g de protéines pour 100 g.

Des vitamines à foison

Vous ne mangerez pas forcément 100 g de kale par jour, mais pour vous donner une idée, cette quantité apporte :

  • 200 % des Apports Journaliers Recommandés (AJR) en vitamine C, qui contribue à l’absoprtion du fer contenu dans les végétaux
  • 300 % des AJR en vitamine A, essentielle pour les yeux
  • 1000 % des AJR en vitamine K, qui agit notamment contre l’oestéoporose

Le chou kale est riche en minéraux – © Di NK NK

Le chou kale est également riche en manganèse et c’est également une source correcte de calcium, de cuivre, de potassium et de fer.

Le chou kale, facile à cultiver et à utiliser en cuisine

Quand il n’est pas victime du marketing, le chou kale est un légume plutôt bon marché et on le cultive dans des endroits variés.

Cultiver le chou kale est possible presque partout

Le chou kale est primeur en début d’année de janvier à mars, mais c’est plutôt un légume d’automne voire d’hiver. On le sème de la fin du printemps au début de l’été, vers mai-juin. D’une manière générale, il n’aime pas les fortes chaleurs mais vous pouvez le planter au soleil selon votre région. Il n’a pas besoin de beaucoup de place. On commence à le récolter vers octobre et on peut encore cueillir des feuilles en décembre car il résiste bien au froid.

Culture du kale dans un jardin urbain – © Joshua Resnick

Le chou kale en cuisine : tout est possible ou presque !

Sucré, sacré, vous avez l’embarras du choix. Il ressemble au chou classique mais on peut l’utiliser différemment. Sachez que les feuilles centrales près de la côte sont plus amères et qu’il est possible d’adoucir le croquant des feuilles en… les massant !

Le chou kale salé

Vous pouvez inclure le kale dans des sauces, accompagner d’autres légumes, et il est particulièrement bon avec des fruits de mer mélangé à de la mayonnaise maison. On peut faire des chips de kale, l’inclure dans des gratins de pâtes, des salades ou des poêlées selon la texture qu’on veut lui donner.

Le chou kale sucré

Le chou kale se mêle bien aux agrumes dans un smoothie vert – © petereleven

Le chou kale est notamment excellent dans un smoothie vert, par exemple avec du kiwi et des agrumes. On le retrouve parfois dans des recettes de cocktail pour un Bloody Mary vert ou même dans une variante de mojito.

Illustration bannière : Chou kale sur un marché local – © Rawpixel.com
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Kathy a rejoint consoGlobe en 2012 alors qu'elle cherchait des informations pratiques pour rendre sa maison plus durable et l'entretenir naturellement....

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis