L’huile de palme : une controverse inutile ?

Rédigé par Emma, le 16 Jan 2014, à 12 h 22 min

Elle est dans le collimateur médiatique depuis plusieurs années déjà. L’huile de palme est accusée de tous les maux : mauvaise pour la santé, mauvaise pour l’environnement. Et si le discernement avait été oublié ? Les scientifiques s’accordent aujourd’hui pour ne plus diaboliser cette huile qui a fait l’objet de recherches approfondies.

Nous avons réalisé l’interview exclusive du Dr Jean-Michel Lecerf, chef du Service de nutrition de l’Institut Pasteur de Lille, qui a coécrit une note de synthèse sur le sujet pour le Fonds français pour l’alimentation et la santé (FFAS) en novembre 2012.

Affirmant avec force qu’il n’est pas un défenseur de l’huile de palme, il prône l’apaisement par la pédagogie, mesurant avec objectivité les avantages et les inconvénients de cette huile, afin que chacun puisse se faire un avis éclairé.

Rappelons tout d’abord que sans oublier les problèmes environnementaux posés par la culture des palmiers à huile, (dont on parle régulièrement depuis 2005), on ne considère avec le Pr Lecerf, que l’aspect nutritionnel de l’huile de palme. On n’oublie pas pour autant les enjeux écologiques et sociaux…

“Le beurre a plus d’acides gras saturés que l’huile de palme” !

– L’huile de palme est-elle réhabilitée ?

J-M. Lecerf : Par les scientifiques, oui. Comme une huile avec ses qualités et ses défauts. Mais pas par le grand public. Il continue à la diaboliser, à la considérer comme un poison, et à la rendre responsable de beaucoup de problèmes de santé comme celui de “boucher nos artères”… Il y a beaucoup de nuances à apporter à ce jugement.

jm-lecerf-pasteurL’huile de palme est moins nocive que les huiles hydrogénées.

–  Quels sont les avantages de l’huile de palme ?

J-M. Lecerf : Son principal avantage, surtout utilisé par les industries agro-alimentaires, est de remplacer les huiles partiellement hydrogénées. Car ce sont elles qui produisent les acides gras trans. Pas l’huile de palme.

→ Le remplacement de ces graisses partiellement hydrogénées par l’huile de palme dans les années 1990 a été considéré – à juste titre – comme un progrès. Elle a des avantages technologiques inégalés : elle chauffe très bien.

Ce sont ces acides gras TRANS produits lors d’une transformation technologique à partir d’autres huiles que celle de la palme qui sont donc dangereux pour la santé, en augmentant les risques cardio-vasculaires, plus particulièrement en augmentant le “mauvais” cholestérol (HDL) et le abaissant le “bon” cholestérol (LDL).

Les études qui le montrent ont constaté qu’il fallait que la consommation de ces acides gras trans représentent plus d’1,5 % des apports énergétiques totaux (AET). Or les observations sur les consommations des Français montrent qu’elles ont diminué entre 2005 et 2008, et qu’elles sont loin d’atteindre le 1,5 % des AET, selon l’Afssa.

L’huile de palme contient des tocotriénols et des tocophénols au pouvoir vitaminique E plus important que les autres huiles végétales *

* Source : Huile de palme : aspects nutritionnels, sociaux et environnementaux. Rapport pour le Fonds français pour l’alimentation et la santé, nov. 2012

 

Quels sont les inconvénients de l’huile de palme ?

Jean-Michel-Lecerf1J-M. Lecerf :L’huile de palme est l’une des huiles végétales les plus riches en acides gras saturés (AGS). Je parle bien des graisses végétales. Comparée aux graisses animales, elle en a moins. Le beurre, par exemple, contient plus d’acides gras saturés que l’huile de palme !

Tout le problème vient de la quantité consommée : elle ne doit pas être excessive. Mais c’est valable pour l’huile de palme comme pour le beurre !”.

→ Parmi les acides gras saturés, ce sont les 3 acides laurique, myristique et palmitique qui sont les moins bons pour la santé, avec des conséquences athérogènes (ils favorisent le dépôt de plaques riches en cholestérol sur la paroi interne des artères) avérées.

Leurs apports dans la ration quotidienne a été quantifié à 8 % des AET. Il faut donc en consommer, mais en quantité limitée.

 La consommation d’huile de palme en France est très faible.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

79 commentaires Donnez votre avis
  1. Le titre est scandaleux !

    1 – Comme il est dit dans l’article, en consommer trop est mauvais, et étant donné qu’elle représente 25 % de la consommation d’huile végétale dans le monde, on a bien un problème.

    2 – L’impact environnemental énorme associé à la culture des palmiers, ça vous dit quelque chose ?

    Bref, la polémique est bien loin d’être inutile !

  2. Amusant que mon article prouvant des herbicides et engrais employes dans les plantations de palme et les photos jointes aient ete elimines par 2 fois sur ce site meme. Captures d ecran a dispo. Pour qui roulez vous messieurs ?

  3. est ce que les margarines faites à partir de l’huile de palme est stable et rancissent moins par rapport aux beurres?

  4. “Le débat est préjudiciable à ces pays en voie de développement. Ce sont des pays agricoles qui vivent des exportations de leurs produits. Chez eux, cela crée de l’emploi. L’huile de palme permet également à des millions de personnes dans le monde d’obtenir la quantité de matière grasse nécessaire à l’organisme, ne l’oublions-pas.”
    huiledepalmesante.org/2014/02/il-faut-rendre-letiquetage-sans-huile.html

  5. Quelques chiffres :
    Huile de palme 16 million d’Ha en 2013 (dont 0% OGM)
    Soja 90 millions d’Ha en 2013 (dont 77% OGM)
    Qui a coupé le plus de forêt? Et où est la controverse sur les OGM dans vos rapports?????
    Je ne veux pas dénigrer le soja… c’était juste pour donner une idée de surface!

    L’Europe a besoin de l’huile de palme et les chiffres le prouvent! + 41% en 5 ans!!!!!
    fr.mongabay.com/news/2014/fr0909-eu-palm-oil-biofuels.html

    Vous avez bien lu…. Mais je ne critiquent pas l’augmentation de sa consommation…. à 28 c’est normale; cependant les consommateurs se trompent de “victime”… C’est Bruxelles qui fixent les normes! : “10 % d’agro-carburant d’ici a 2020”
    consilium.europa.eu/ueDocs/cms_Data/docs/pressData/fr/ec/93141.pdf du 8 mars 2007.
    …. Les pays Malaisie et Indonésie non pas inventer leurs investissements…. Qui se chiffres en milliard de dollars.
    Si cette industrie génère d’importants bénéfices pour les Etats producteurs elle génèrent aussi des taxes pour les pays importateurs! D’où la fameuse taxe nutella à 300 %. Cette taxe aurait rapporter au caisse de l’Etat français l’équivalent de ….. (je vous laisse chercher pour vous rendre compte qu’on nous manipule!)
    Il y a une demande en agro carburant créer par Bruxelles (des non élus qui n’ont de compte à rendre à personne!) Et il y a des investisseurs sérieux de l’autre! Alors chacun à fait son boulot….

    Maintenant qu’ils font machine arrière…. le prix de l’huile de palme va surement baisser car trop d’offre et donc plus aucune autre huile ne sera compétitif! Donc les agriculteurs de l’UE et des USA seront encore lésée!

    Ce sera encore la faute de la Malaisie et l’Indonésie? Non! Trop c’est trop Messieurs Dames, Ces gens oui…des gens sont derrière l’huile de palme ne font que répondre à une demande!

    Seul L’Europe et les Etat-Unis (700 millions de consommateurs)ont besoin d’huile certifiée…. ou plutôt d’huile “écologiquement correct” et personne ne veux payer plus chère! Comment voulez vous qu’une huile soit au même prix avec des charges en plus!
    Le monde veut manger et toujours pour moins chère.

    La santé n’est pas le facteur le plus important pour les consommateurs c’est le prix d’abord!Mon opinion personnel concernant les méfaits sur la santé de l’huile de palme est le suivant :
    Mangez-en mais en faisant attention aux quantités….. C’est tout! Buvez 1L d’huile d’olive et 1L d’huile de tournesol….. Vous serez malade non?
    Tous les excès sont néfaste point barre.
    Même les maladies cardio-vasculaire sont supérieur dans les pays dit industrialisés, alors que certain pays africains ne se nourris que d’huile de palme!

    Réfléchissez plutôt sur quoi nous consommateurs devrions-nous nous focaliser : l’alimentation! Nous consommons de la viande et jusqu’à en jeter! L’élevage industriel nécessite de très grandes quantités de nourriture et donc de grandes étendues de terres cultivables. Par exemple la FAO rapporte dans son rapport « Livestock’s long shadow » :

    1.5 milliard d’hectares de terres arables et de cultures permanentes
    3.3 milliard d’hectares de pâturage permanent et de prairie
    4 milliard d’hectares de forêts
    4 milliard d’hectares de zone improductive (espace urbain, rocheux, gelée)

    A l’horizon 2050 soit une trentaine d’années avec 9 milliard d’habitants je vous garanti que plus de foret primaire seront couper pour la viande que pour l’huile de palme!!!

    Maintenant que tous le monde ce concentre en Asie pour l’huile de palme; les investisseurs intéressent au nouveau marché de 2 milliards de consommateur à l’horizon 2050: l’Afrique!

    Avec tous ces normes inventées par l’Europe et les Etats Unis,en 2050 l’Afrique moins exigeante devraient allègrement ingurgiter les quantités d’huile de palme “mangé” par l’Europe et les Etats Unis de 2010! Donc même si on boycott en Europe et au Etats Unis l’offre sera “reversé” ailleurs;

    Pourquoi l’Afrique car c’est le berceau de l’huile rouge donc même non raffiné elle peut être vendu sur place (moins de coût!)

    Pour moi l’huile de palme est une controverse inutile qui ternie l’image de l’Europe et en particulier la France qui se permet de “délivrer” un label non légal Le label «sans huile de palme» ( sans huile de palme:en violation des lois européennes et des règles du commerce international) alors qu’on ne dit même pas avec quoi les viandes sont nourris sur les étiquettes!(une grosse parti est nourris à l’OGM).

    Les effets de ce boycottage et de cette violation de la loi se répercuterons à très long terme sur la vente des produits français dans certain pays asiatiques, africains, et sud américains! et où attraction pour la destination touristique France.

    Cette controverse aurait plutôt sa place pour le papier et emballage de nos pays soit disant industrialisés qui continu a couper des forets primaire pour….. emballer et être jeter!!!!! Alors que l’huile de palme ces pour essentiellement manger!

    Surtout continuer à couvrir le “Système Européen ” ou les décideurs ( Bruxelles) ils ont des comptes à rendre …….. qu’à eux mêmes!

Moi aussi je donne mon avis