Peut-on faire du Feng-Shui un véritable art de vivre ?

Rédigé par Eva Souto, le 18 Mar 2014, à 10 h 39 min

Le Feng Shui, ou littéralement « le vent et l’eau » est une croyance millénaire qui prend ses origines en Chine. Son but ? Harmoniser l’énergie environnementale d’un lieu, afin de favoriser la santé, le bien-être ainsi que la prospérité de ses occupants. Art de vivre, le Feng Shui vise à agencer les habitations en fonction des flux visibles (les cours d’eau) et invisibles (les vents) pour obtenir un équilibre des forces et une circulation de l’énergie. Cet art est-il une pratique exubérante ou peut-il devenir une véritable manière de vivre en harmonie au sein de son environnement ?

Les préceptes de base du Feng-Shui

Le Feng-Shui repose sur un principe simple : tout ce qui nous entoure relève d’une énergie universelle. Cette dernière, substance subtile, immensurable et illimitée, compose le cosmos et circule dans le monde qui nous entoure.

L’objectif du Feng-Shui est donc de faire en sorte que cette énergie circule du mieux possible dans notre environnement.

Afin d’esquisser les contours du Feng-Shui, intéressons-nous à ses préceptes :
feng-shuiEn premier lieu, il faut savoir que le Feng-Shui divise l’espace de vie en 8 zones symbolisant les aspirations de l’être humain, à savoir les domaines de vie. 8 emplacements qui sont déterminés par les 4 points cardinaux : Nord, Est, Sud et Ouest, auxquels s’ajoutent les 4 points semi-cardinaux, influencés par les secteurs, nord-est, sud-est, sud-ouest et enfin, nord-ouest.

Le rôle des points cardinaux dans le feng-shui

Ainsi, le Sud (Feu) serait le lieu de la reconnaissance et de la réputation. Le Sud-Est (bois), celui de la richesse et la prospérité. Le Sud-Ouest (Terre), le secteur de la perspective du mariage et du bonheur conjugal. L’Ouest (Métal), celui des enfants, de la sérénité et de la joie. Le Nord-Ouest (métal), celui des mentors et des gens secourables. Le Nord (eau), le lieu des perspectives professionnelles. Enfin, le Nord-Est (Terre), celui de l’éducation et l’Est (Bois), celui des relations familiales et de la santé.

A noter que ces points cardinaux sont associés à des éléments qui sont : le feu, le bois, la terre, le métal et l’eau.

Éléments qui interagissent entre eux : le bois nourrit le feu et contrôle la terre, le feu nourrit la Terre (cendres) et contrôle le Métal (peut le faire fondre et le déformer), la Terre nourrit le métal (métaux sont extraits de ses entrailles) et contrôle l’eau (elle l’endigue), le métal nourrit l’Eau (métaux donnent à l’eau ses propriétés : minéraux, oligo-éléments,…) et contrôle le bois (en le coupant) et enfin, l’eau nourrit le bois (l’arbre a besoin d’eau pour grandir) et contrôle le Feu (l’eau éteint le feu).

Yin et YangEnfin, dernière base essentielle du Fend-Shui : trouver l’équilibre des impulsions contradictoires, représentées par le Yin et le Yang.

Le Yin, féminin, plutôt obscur, froid, passif et négatif.

Le Yang, masculin, à l’inverse, lumineux, chaud et positif. Il faut donc prêter une grande attention à bien ajuste le Yin, celui qui détend, ouvre l’esprit et stimule l’imaginaire et le Yang, plus actif, précis, assuré et rapide.

 

Feng-shui – le saviez-vous ?

Le Feng Shui fait partie des arts taoïstes, au même titre que la médecine traditionnelle chinoise ou l’acupuncture. Tous partagent un tronc commun de connaissances.

arts-taoistesLa notion de libre circulation des énergies n’est pas exclusive au Feng Shui.

Empruntée à la philosophie chinoise elle est également un des fondements de certaines thérapies chinoises millénaires telles que l’acupuncture ou le shiatsu. Elles partent du principe que l’esprit, le corps et l’environnement direct d’une personne forment un tout et que le désordre, quel qu’il soit, psychique, physique ou extérieur est susceptible de rompre son équilibre énergétique en causant maladies ou malaises.

En stimulant des points précis, le Feng-Shui ou autre acupuncture agissent sur les flux d’énergie afin de supprimer les blocages et permettre à l’énergie de circuler à nouveau librement et harmonieusement dans le corps et l’esprit.

*

Et en pratique ça donne quoi ?

Le Feng-Shui ou l’art d’harmoniser son espace vital

Sur le thème du bien-être :

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Non le Feng Shui n’est pas un art de vivre et le SUD ne correspond pas à la réputation, etc, ceci n’est pas du Feng Shui traditionnel. On n’écrit pas un article en parcourant ce qu’il se trouve sur le Web ou dans des livres hélas. Vérifier vos sources….

    • @steverding : merci j’allais l’écrire… Ce genre d’article permet de « démocratiser » le Feng Shui mais malheureusement cela véhicule de bien mauvaises informations.

Moi aussi je donne mon avis