Visiter l’Europe à vélo avec 10 voies vertes d’exception

Vous rêvez de visiter l’Europe mais vous avez envie d’utiliser un moyen de transport plus écologique que la voiture, l’avion ou autre trains et bus. La solution est dans le vélo ! Faites le tour de l’Europe à vélo grâce aux nombreuses voies vertes européennes. Suivez le guide.

Rédigé par Stephen Boucher, le 25 Jun 2017, à 16 h 10 min

EuroVélo : rendre l’Europe à vélo encore plus attractive

Un projet européen de pistes cyclables pour découvrir l’Europe autrement est actuellement en cours de déploiement depuis quelques années. Prévu pour être finalisé en 2020, il devrait rassembler près de 70.000 km de voies aménagées traversant l’Europe de l’Irlande à la Russie, du Portugal à la Norvège et bien plus encore. Il s’agira d’un réseau de 14 itinéraires cyclables ou véloroutes de longue distance à travers l’Europe. Chacune des routes traversera au moins deux pays sur une longueur minimale de 1.000 km.

Europe à vélo : la route des pèlerins

Pour les plus courageux et ceux disposant de plus de temps, cette voie verte longue de 5.122 km, relie Trondheim en Norvège à Saint-Jacques de Compostelle, en Espagne, en passant par le Danemark, l’Allemagne, la Belgique et la France.

Trondheim europe à vélo

Vous partez de Trondheim en Norvège

Si vous cherchez un peu de culture pour votre prochain voyage à vélo, mais souhaitez aussi faire la fête, cet itinéraire vous fera découvrir quelques-unes des pistes de pèlerins d’Europe et des bâtiments religieux les plus impressionnants du continent, y compris les cathédrales de Cologne, d’Aix-la-Chapelle et de Saint-Jacques-de-Compostelle. En reliant ces sites, vous traverserez de nombreuses villes passionnantes célèbres pour leur vie nocturne, comme Hambourg et Paris.

Plus d’informations sur le site Eurovelo.

Lire page suivante : Découvrir l’Europe centrale à vélo

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Actuellement Directeur général de consoGlobe et plus spécifiquement Directeur de la rédaction, Stephen Boucher est anciennement directeur de programme à...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. c’est bien beau tout çà mais la voie Paris Londres est maculée de détritus en tout genre. Si c’est ainsi que les organisateurs du tourisme voient le tourisme vert, ils devraient réviser ce qui intéresse les adeptes, mais ce n’est certainement pas de rouler au milieu des ordures

Moi aussi je donne mon avis