Pesticides dans les vignes : comment les combattre ?

Le saviez-vous ? Une bouteille de vin contient environ 5 pesticides et une quinzaine de molécules chimiques différentes : conséquences directes des traitements phytosanitaires subis par la plupart des vignobles français. Une question se pose : y-a-t-il des techniques pour éviter les pesticides dans les vignes ?

Rédigé par Marie de Champeaux, le 23 Jan 2020, à 8 h 00 min

Traitements curatifs – Comment contourner les pesticides dans les vignes en aval ?

Si malgré toutes les précautions du viticulteur, la vigne subit des attaques, il existe des solutions naturelles à mettre en place pour traiter le mal.

La confusion sexuelle

Cette méthode a été adoptée par certains vignobles du Sud-Ouest pour lutter contre les tordeuses de la grappe, ces chenilles ravageuses du raisin. Des phéromones de synthèse imitant celles des femelles sont pulvérisées dans les parcelles, afin de déstabiliser les mâles qui n’arrivent plus à repérer les femelles. Les accouplements diminuent et par conséquent la propagation des vers.

pesticides dans les vignes

Diffuseur de phéromones dans les vignes © Augenstern

Autre intérêt de la confusion sexuelle : ce produit est inoffensif pour l’Homme et respecte totalement la faune et la flore environnante. Le raisin est non toxique. Le succès de cette technique exige cependant une grande rigueur dans la mise en place des produits et n’est possible que sur de petites surfaces, ce qui implique une récurrence de la pose des diffuseurs et donc un coût élevé.

Les chauves-souris

Aussi curieux que cela puisse paraître, ces animaux de la nuit rendent un grand service à la vigne en la débarrassant, là encore, des tordeuses de la grappe. À la suite d’une recherche demandée par le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux et l’INRA, il s’est avéré que les chauves-souris amplifient leur prédation lors de la prolifération des insectes ravageurs.

Leur attaque est ciblée sur ce genre de vers, délaissant les autres. Il reste désormais à encadrer ce procédé naturel qui a de beaux jours devant lui.

La toxine naturelle Bt

Le Bacillus Thuringiensis (ou Bt) est une bactérie naturellement présente dans l’air, le feuillage, le sol et l’eau. C’est un insecticide naturel qui a un effet curatif pour le raisin, puisqu’il élimine les larves des insectes qui restent sur le dessus du feuillage. Respectueux de l’environnement, ce bio-insecticide microbien n’a aucun effet sur les insectes qui ont un rôle bénéfique pour la nature : abeilles et coccinelles ne sont donc pas inquiétées par ce traitement.

Le Bt ne résiste malheureusement pas longtemps aux ultra-violets et doit être renouvelé tous les 3 jours. Les questions du coût et de la contrainte matérielle sont un frein réel à une plus grande utilisation de ce produit naturel.

pesticides dans les vignes

Moins de pesticides dans les vignes pour des produits plus sains © goodluz

Malgré les contraintes actuelles que rencontrent les viticulteurs pour éviter l’utilisation des pesticides dans les vignes, certains d’entre eux ont cependant décidé de jouer la carte d’une vigne écologique pour la santé de tous et de la planète.

A lire aussi :

Illustration bannière : Traiter contre les maladies de la vigne – © FreeProd33

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



De formation juridique, mon attirance pour l’écriture m’a conduit dans le monde de la rédaction web SEO où j’apprécie de pouvoir sensibiliser les...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Enfin un article clair et précis sur un sujet délicat. Il existe donc bien des solutions alternatives qui permettent de protéger le raisin et la terre.

    Merci

    • Si c’était aussi simple on aurait adopté depuis longtemps
      Si le vin était aussi toxique les cimetières seraient trop petits
      Connaissez-vous des pharmacies bio?

Moi aussi je donne mon avis