Culture, caractéristiques : pourquoi le ginseng coréen est un Ginseng Premium ?

Le Ginseng est utilisé pour améliorer la santé depuis plus de 1.500 ans en Asie. On trouve du Ginseng d’abord en Corée, utilisé sous forme de ginseng rouge ou ginseng noir (Espèce Panax Meyer), puis d’autres espèces en Chine (espèce Panax notoginseng), en Amérique du Nord (espèce Panax quinquefolius) et au Japon (espèce Panax Japonicus). Or ces ginsengs ne sont pas les mêmes, leurs compositions sont différentes et ils ne peuvent pas revendiquer des propriétés identiques.

Rédigé par Xavier Fruneau, le 22 Feb 2017, à 14 h 55 min

On nomme aussi « ginseng » des plantes qui n’en sont pas, ce sont les « faux ginseng ». Ainsi, le ginseng de Sibérie (Eleutherocoque), le ginseng du Brésil (le Suma), le ginseng péruvien (le maca) et le ginseng indien (Withania somnifera) n’appartiennent pas au même genre botanique, et même si certaines de ces plantes ont des effets sur la santé, on ne peut pas leur attribuer les propriétés du ginseng premium coréen.

Le ginseng : un concentré de principes actifs

La première qualité du vrai ginseng est sa concentration en principes actifs dans les racines : les ginsénosides. Ce sont ces molécules qui agissent sur la circulation, sur l’immunité, sur la glycémie ou sur l’érection.

ginseng coréen

Plant de ginseng de 6 ans (reconnaissable aux six branches : une par année) © fci.ginseng

Or le ginseng coréen se distingue des autres car il contient 32 ginsénosides différents quand le ginseng chinois en contient 15, l’américain 14 et le japonais seulement 8 par exemple !

Par ailleurs la Corée a récemment développé une nouvelle méthode de transformation des racines récoltées qui permet d’obtenir le ginseng noir, encore plus renforcé en actifs ginsénosides.

Grâce à une méthode de cuisson plus sophistiquée, certains ginsénosides qui sont seulement à l’état de traces dans le ginseng rouge classique, parviennent à des niveaux de concentration élevée.  Ils renforcent ainsi les effets bénéfiques de la racine et le ginseng noir est considéré comme un ginseng de qualité supérieure en Corée.

Comment est cultivé le ginseng en Corée ?

Pour obtenir une qualité premium, la Corée a développé les normes GAP, pour « Good Agricultural Practices » (bonnes méthodes agricoles), qui définissent une méthode de culture appliquée dans la région de Geumsan.

ginseng coréen

Champs de ginseng (sous serres noires) alternant avec rizières © fci.ginseng

Pour être labelisé GAP, le ginseng doit être cultivé pendant six ans selon un cahier des charges strict quant à l’utilisation des pesticides et des agents chimiques. Ce programme a permis de réduire considérablement la contamination des cultures et produit un ginseng très sain.

Une fois le ginseng récolté, les cultivateurs respectueux alternent les cultures sur les terres pour une bonne fertilité : une espèce qui n’épuise pas la terre, comme le riz, vient remplacer le ginseng pendant deux ans.

Ce qui veut dire aussi qu’un champ de ginseng bien cultivé et qui respecte les normes GAP, ne peut produire qu’une fois tous les huit ans ! On est donc loin des cultures intensives pratiquées en Chine avec une récolte au bout de deux, trois ans, ou au bout de quatre ans en Amérique…

Et pourquoi attendre six longues années pour récolter ?

Tout simplement parce que la concentration en actifs (ginsénosides) augmente régulièrement dans la plante jusqu’à atteindre un palier au bout de six ans. Il faut donc être patient pour obtenir un ginseng efficace !

Grâce à ces exigences, la sélection d’une espèce botanique spécifique et une méthode d’agriculture surveillée, les produits issus de Corée, ginseng rouge ou noir, sont de plus en plus débarrassés des pesticides et agents chimiques, et apportent les meilleures garanties de concentrations efficaces en ingrédients actifs.

C’est ainsi qu’on obtient un Ginseng Premium, et ce ginseng de haute qualité ne peut évidemment pas être bon marché…

Illustration bannière : Ginseng à maturité © fci.ginseng
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Xavier Fruneau, médecin, est devenu expert santé par les plantes en travaillant pour les laboratoires pharmaceutiques en tant que directeur médical et...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis