La chasse aux bactéries est ouverte !

Vous éclatez de rire à chaque passage d’une pub montrant à quel point la vie devient belle grâce à des sols toujours plus irréprochables ? Nous aussi ! Pourtant, ne rions pas trop… Un logement peut sembler propre, afficher des surfaces rutilantes et une salle de bain étincelante, et pourtant abriter en même temps toute une population invisible à l’oeil nu grouillant entre la literie et le réfrigérateur. Dégoûtant ? Oui, mais probable !

Rédigé par Véronique Desarzens, le 22 Mar 2017, à 17 h 40 min

Nous sommes tous, inévitablement, en contact permanent avec des germes, bactéries et autres champignons. Rien de plus normal et, pour autant que leur quantité ne dépasse pas une certaine limite et que notre système immunitaire soit en forme, tout s’équilibre. Mieux vaut donc savoir où concentrer ses efforts !

Elles sont partout : partez à la chasse aux bactéries

À défaut de pouvoir toujours les éliminer, un minimum d’hygiène permet en principe de tenir les intrus en respect au moins. Et ce minimum relève du plus élémentaire bon sens : enlever la poussière, passer l’aspirateur, nettoyer les sols, porter une attention toute particulière à la propreté des sanitaires

chasse aux bactéries

Poussières et bactéries jusque dans les moindres recoins © Shevs Shutterstock

La notion d’hygiène va cependant plus loin que l’apparence : elle vise à prévenir efficacement les infections et leur transmission, ainsi que la propagation des bactéries dans les locaux d’habitation. Ces ennemis que sont bactéries, levures, moisissures et autres parasites se multiplient par division et peuvent apparaître partout : sur la peau, les plantes, le sol… N’importe où !
Leur terrain de prédilection : les aliments, les souillures, et bien sûr l’ambiance humide souvent accompagnée de chaleur, que l’on trouve dans la cuisine, et plus encore dans les WC et les salles de bain.

Certes, nous sommes, en principe, « équipés » pour leur résister. Mais, les jeunes enfants, les personnes âgées, ainsi que celles dont le système immunitaire est affaibli, seront en revanche plus vulnérables. De même, il suffit parfois d’une grosse fatigue, d’un voyage ou d’une période de stress, et la défense pourrait ne plus aussi bien être assurée.

Dans nos contrées propres et en ordre, pour ne pas dire aseptisées, plus le souci d’hygiène diminue, plus les maladies infectieuses et les allergies augmentent.

Comment partir à la chasse aux bactéries pour assurer la défense ?

Les bactéries peuvent se transmettre directement, mais aussi indirectement par le biais d’aliments contaminés, de vêtements ou de mains sales, d’ustensiles de cuisine mal lavés.

En plus, cela est très ennuyeux, car les bactéries peuvent être à l’origine de troubles susceptibles de se manifester, à choix, par des intoxications alimentaires avec diarrhées et vomissements, par des irritations de la peau, des troubles du système respiratoire – notamment les redoutables allergies aux acariens et à la poussière – ou digestif

chasse aux bactéries

© Khaled ElAdawy Shutterstock

Il y a tout de même une bonne nouvelle : un nettoyage régulier, avec des produits appropriés, permet d’éliminer non seulement la saleté, mais surtout les principaux foyers de germes. Point par point, voyons quels sont les bons réflexes aux différents endroits stratégiques.

Un tour en cuisine ?

Sachant que différentes études ont montré que dans 80 % des cas, les intoxications alimentaires, loin de venir du restaurant, étaient transmises au sein même du foyer, entrons d’abord dans la cuisine.

Les torchons et les éponges sont de véritables nids à bactéries, qui peuvent se transmettre à toute la cuisine. Changez-les donc souvent, et lavez-les au moins à 65°C.

L’indispensable réfrigération

Les aliments frais sont porteurs de micro-organismes, certains plus que d’autres. La viande, la volaille et les oeufs crus présentent des risques accrus. Il est donc important de les conserver séparément, et surtout au frigo. La réfrigération ralentit en effet la croissance de ces micro-organismes.

chasse aux bactéries

Gardez un frigo impeccable © Africa Studio Shutterstock

Planches à découper : gare aux bactéries !

Attention aux préparations parallèles : évitez d’utiliser la même planche à découper et les mêmes ustensiles de cuisine, par exemple pour de la viande fraîche et d’autres aliments, sans les avoir auparavant lavés avec un produit de nettoyage et bien rincés entre chaque denrée.

Eau de décongélation

Jetez toujours l’eau de décongélation de la volaille et de la viande, et lavez bien les récipients qui les ont contenus. Une forme de nettoyage hygiénique et efficace ? Le lave-vaisselle tout simplement.

N’oubliez pas la poubelle !

Facilement négligés côté entretien, le réfrigérateur mais aussi la poubelle devraient faire l’objet de nettoyage régulier, avec des produits adéquats.

La dernière mesure devrait être la première… Lavez-vous toujours soigneusement les mains avec un savon désinfectant, avant et après la préparation des repas, afin de ne pas véhiculer vous-même des germes sur des ustensiles ou des aliments.

Chaleur et humidité des sanitaires : les bactéries en raffolent

Les salles d’eau, baignoires, lavabos et WC méritent bien sûr tous vos soins, soutenus par quelques produits bien choisis. Les bactéries n’aiment rien tant que cette atmosphère chaude et humide : il est donc vivement recommandé de laver régulièrement gants de toilette, linges, peignoirs, rideaux de douche et tapis de sortie de bain.

chasse aux bactéries

Pour la santé et le bien-être de tous, faire la chasse aux bactéries dans les salles d’eau © sianc Shutterstock

Les bactéries se plaisent aussi, et donc se développent beaucoup dans les résidus de savon et les dépôts de calcaire : une raison supplémentaire de leur faire la vie dure !

C’est aussi parfois la pièce dans laquelle se trouve volontiers la litière du plus beau de tous les chats : le vôtre ! Là encore plus qu’ailleurs, hygiène et propreté sont de rigueur.

Enfin, mais faut-il le préciser, couches de bébés et autres contenus des poubelles de salle de bains devraient toujours être évacués le plus rapidement possible.

Si cuisines et salles d’eau sont les endroits de prédilection des bactéries et autres intrus, ces derniers peuvent se glisser partout et ont bien d’autres endroits où se cacher. Qu’à cela ne tienne : le fameux nettoyage de printemps, suivi ensuite d’un entretien régulier, suffit en général, sinon à en venir à bout, du moins à les tenir en respect.

Illustration bannière : Femme faisant la chasse aux bactéries – © Mindscape studio Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

2 commentaires Donnez votre avis
  1. c’est un site particulièrement instructif pour tout le monde

  2. tout ce que je peux dire comme commentaire c’est que ce contenu est fabuleux et plus qu’instructif sur tout les plans d’hygiène et les conseils présentés sont précieux et j’en adopterais ceux que je n’ai pas encore pratiqué merci et bravo

Moi aussi je donne mon avis