Antimites, toutes les astuces naturelles et efficaces

Voici comment repérer puis éloigner les mites avec tous les produits antimites naturels efficaces et validés par l’expérience. Plus besoin de produits chimiques et nocifs !

Rédigé par Maxime, le 24 Apr 2018, à 15 h 30 min

Les mites, on en a tous eu dans nos placards ou armoires un jour ou l’autre. Elles ne sont pourtant pas une fatalité. Pour lutter contre ces papillons et leurs larves, il existe des solutions antimites. Ceux de première génération sont chimiques, souvent à base de  naphtaline, ce sont aussi les plus dangereux et les plus toxiques.

Les antimites de seconde génération ont remplacé la naphtaline par du paradichlorobenzène qui est également un dérivé pétrolier.Les boules de naphtaline et les plaquettes insecticides du commerce contiennent des insecticides de la famille des organophosphorés, qui sont des agents neurotoxiques puissants pour certains d’entre eux. Nous vous expliquons donc comment les remplacer par des produits naturels.

Les mites : quelles conséquences ?

Les mites (papillons) ne détériorent pas directement les textiles (ou les aliments pour les mites alimentaires). Ce sont leurs oeufs enfouis près d’eux qui posent problème car les larves, pour se nourrir grignotent les fibres textiles et s’en font un cocon.

mite

Mite en gros plan © Cornel Constantin

Les mites s’installent dans les vêtements, les oreillers, les matelas, les coussins, les lainages, les tapis… Une fois adultes, les larves deviennent de petits papillons blancs sans danger.

Le plan d’action antimite

Les mites ne sont pas une fatalité, il est possible de traiter efficacement leur invasion. Il faut d’abord déterminer si ce sont des mites alimentaires ou textiles qui ont envahi la maison, puis lutter à l’aide de pièges, spray – naturels ou micro-guêpes.

Comment savoir si on est envahi de mites ?

Voici une méthode qui ne nuit pas à d’autres insectes, ni à votre propre santé : vous pouvez acheter un piège à mites textiles qui contient une phéromone (hormone sexuelle) qui va immanquablement attirer les mites mâles qui viendront se coller au piège. Le degré d’infestation sera déterminé en fonction du nombre de mites attrapées.

Les mites prises au piège ne pourront plus être disponibles pour s’accoupler et assurer la reproduction. Faute de mites mâles, c’est toute la colonie qui disparaît alors.

Dans le cas d’une invasion importante, vous pouvez faire appel à des micro-guêpes, qui sont des parasites prédateurs des oeufs de mites, et qui s’achètent dans le commerce.

Comment limiter la présence des mites ?

Pour lutter contre les mites, plutôt que les chasser, on peut commencer par limiter les facteurs qui facilitent leur installation et mettre en place certaines actions préventives simples :

  • nettoyer les placards infestés ainsi que les placards proches avec grand soin, et laver les vêtements.
  • Nettoyez et aérez régulièrement placards et vêtements.
  • Pour éviter que les mites ne viennent de l’extérieur, installez des moustiquaires à vos fenêtres, voire aux portes de la pièce.
  • Veillez à bien colmater toute fissure ou fente dans les cloisons, et à bien nettoyer les espaces cachés ou intermédiaires, tels que les doubles cloisons, faux planchers ou faux plafonds.
mites

Une couverture en danger ! © PHOTO FUN

Vous pouvez éloigner les mites en :

  • rangeant exclusivement du linge propre et repassé dans vos placards, si nécessaire dans des housses étanches. Le lavage élimine les traces éventuelles de sueur et le repassage à chaud possède un effet létal sur les larves des mites ;
  • parfumant le linge contre les mites : placez des bouquets secs d’aspérule odorante qui est une fleur blanche des sous-bois. Elle dégage une odeur de foin coupé due à la coumarine qui fait fuir les mites ;
  • composant un pot-pourri ;
  • veillant à bien emballer vos vêtements non utilisés : si vous rangez des vêtements pour plusieurs mois sans intention de vous en servir, rangez-les dans des housses protectrices  si possible hermétiques et bien nettoyées. Faites-le pour les vêtements à la fin de l’hiver pour l’été et vice-versa.

Lire page suivante : les produits naturels contre les mites

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Maxime a un background scientifique et un curieux de nature

19 commentaires Donnez votre avis
  1. J’ai découvert que les mites rentrent par mes fenêtres , je ne sais pas quoi faire pour les éloigner , mes moustiquaires sont pourtant en bon état.

  2. Concernant le bois (et l’essence) de cèdre, c’est n’importe quel type de cèdre ? Ou exclusivement le « cèdre rouge de Virginie » ?

  3. J’ai réussi à faire fuir les mites grâce à de l’huile essentielle de cade et des morceaux de cade que j’ai déposé dans mes armoires

  4. Avant toutes choses, je voudrais préciser que je ne pense pas que les mites textiles et alimentaires soient 2 espèces différentes.
    1ère preuve : les pièges phéromones pour mites alimentaires fonctionnent pour les mites textiles et vice versa. Or les pièges pour mites alimentaires sont bien moins chers que ceux pour mites textiles.
    2ème preuve : lire la suite …

    J’avais choppé des mites dans le dressing de mon ancien logement et le nouveau étant pire (plafond lambris, plinthes se décollant du mur) les a vu prospérer l’infestation qui avait atteint un degré record.
    J’avais placé des répulsifs partout et je n’ai pas eu beaucoup de dégâts à déplorer sur mes vêtements (je suppose que c’est parce qu’ils sont stockés PROPRES) mais les pièges à phéromones étaient constamment remplis en quelques jours.
    J’ai 2 penderies, 2 commodes et 4 coffres en bois dans lesquels mon linge est stocké. Les commodes et les coffres ont des petits pieds, de sorte qu’il y a un espace
    en dessous, bien à l’ombre : un nid idéal pour les mites.
    Au bout de 4 ans, les répulsifs à base d’HE et les pièges phéromones ne cassant pas le cycle de reporduction, J’AI POURTANT RÉUSSI A VENIR À BOUT DE L’INFESTATION UNIQUEMENT PAR DES MOYENS NATURELS ET SANS ME RUINER AVEC DES MICRO-GUÊPES.
    Les 2 produits miracles sont :
    1- L’HUILE DE NEEM
    Cette huile interdite à la vente en tant qu’insecticide naturel pour l’agriculture biologique mais se trouve facilement en vente pour les cosmétiques.
    Celle-ci a la propriété d’empêcher les oeufs de mites d’arriver à maturité.
    2- La terre de diatomée : insecticide mécanique également connu, notamment comme vermifuge naturel, je ne l’avais jamais vu mentionné pour la lutte contre les
    mites mais devant le degré record d’infestation de mon logement, je me suis dit que ça ne pouvait pas faire de mal d’en répandre dans les plinthes et dans tous les interstices pouvant servir de nid.

    ÉTAPE 1 : grand nettoyage à l’huile de neem
    Dans un vaporisateur, la diluer dans de l’eau à 1/10 : 1 volume d’huile pour 10 volume d’eau ou d’alcool ménager (plus pratique pour sécher avec un chiffon).
    1- Vider toutes les penderies, commodes, coffres. Inspectez les bien. Dans le doute, relavez les vêtements en laines ou congelez pendant 24h à 48h ceux que vous ne pouvez pas lavez comme les manteaux
    ou les vêtements encombrant.
    2- Pulvérisez l’huile de neem diluée partout surtout près des charnières, jointures, dans l’espace entre le fond des penderies et le mur etc.
    3- Retourner vos commodes et coffres vides et faites de même : vous serez surprises de ce que vous trouverez
    4- Si vous avez un plafond en lambris (abris idéal pour tous types de parasites), pulvérisez également vos plafonds avec votre huile de neem diluée.

    Je n’avais jamais eu de mites alimentaires (toutes mes denrées étant en bocaux hermétiques). Mais par mesure de prévention dans mon actuel logement pourri,
    j’avais placé un piège anti-mites alimentaires au cas où. Il était toujours vide jusqu’à ce que je déclare la guerre aux mites textiles à l’étage.
    Le même jour, le piège à mites alimentaires du placard de ma cuisine s’est rempli comme par « miracle ».
    Il ne fait pour moi aucun doute, qu’il s’agissait des mites textiles de l’étage qui s’étaient réfugiées au RDC.

    ÉTAPE 2 : Profitez que vos meubles pour mettre de la terre de diatomée dans les plinthes et tout les endroits inaccessibles pour vous.
    J’ai utilisé une simple feuille de papier pour faire tomber la terre de diatomée dans les plinthes

    ÉTAPE 3 : placer au fond de vos penderies, commodes, coffres, des papiers et/ou pierre imbibés d’huiles essentielles répulsives (camphre, girofle, bois de rose, cèdre, lavande).
    Personnellement je fais un combo des ces 5 HE. Pour les coffres en bois, j’ai directement appliqué les HE sur le bois aux endroits critiques
    Si comme moi vous avez des plinthes vieillottes avec un jour important, glisser dans ces endroits des papiers absorbants imbibés d’HE.
    Si comme moi vous avez des meubles sur pieds, glisser en dessous de vieux vêtements (chaussettes) imbibés de ces HE également pour dissuader toute nouvelle nidification.

    ÉTAPE 4 : replacez votre linge en intercalant des papiers ou pierre imbibés d’huiles essentielles répulsives

    ÉTAPE 5 : remettez des pièges à phéromones dans vos penderies.
    NE PANIQUEZ PAS EN LES VOYANT SE REMPLIR À NOUVEAU : IL S’AGIT DES DERNIERS RÉSIDENTS QUE VOTRE CAMPAGNE N’A PAS PU ÉRADIQUER.
    Quand ceux-là, sont pleins, remplacez les à nouveau et SAVOUREZ VOTRE VICTOIRE EN VOYANT LES PIÈGES VIDES !!

  5. vont se barrer…erreur de frappe ah ces frotte de paf….

  6. Un excellent moyen en cuisine, donc contre les mites alimentaires, sont les clous de girofle. Je les imprègne aussi d’huile essentielle de clou de girofle. J’ai réussi à les éradiquer entièrement… après avoir eu une véritable invasion. Le problème était qu’il s’agit d’armoires murales très anciennes, donc les larves peuvent – ou plutôt pouvaient – s’y cacher facilement.
    Dans les armoires, à part l’huile essentielle de cèdre, c’est l’huile essentielle de cannelle qui, en plus de sentir bon, les fait déguerpir vite fait, bien fait…

  7. pour ma part dans mes placards de linge, je mets des pains de savon d’alep (elles n’aiment pas l’odeur), des boules de bois de cèdre aussi. Et quand j’ai eu une invasion de mites alimentaires, j’ai tout simplement jeté le sachet de nourriture de mes gerbilles et fait la chasse aux chenilles. Depuis toute ma nourriture est dans des boites hermétiques (pates…) non seulement le rangement est optimal car les boîtes s’encastrent superbement bien mais en plus, plus de colonisateurs.

  8. je n’ai jamais eu de mites et je suis perdue

  9. en effet, bien souvent les mites abusent. ma solution, avant de lire cet article était de fourrer des boules à mites dans des bons de cretonne, et ça le faisait.

    • excellent pierre, j’adore les contrepèteries, il faut que les mites se barrent!

  10. Pour les mites alimentaires ,je place des branches fraîches de laurier sauce dans les placards de la cuisine. Trés efficace.

  11. Pour les mites alimentaires, j’en ai parfois dans ma réserve, je mets une assiette avec un peu d’huile de colza au fond, elles vont s’y noyer.
    Et aussi la nuit, je mets une petite ampoule au dessus de l’assiette. Elles sont attirées par la lumière et vont se noyer dans l’huile en grand nombre.

    ça marche plutôt bien.

  12. J’ai essayé tous les produits répulsifs, ça ne sert à rien. L’idéal je pense est un placard hermétique…

    • UN placard hermétique : un réfrigérateur sans le brancher… c’était ma technique imparable zn pays tropical !

  13. actus naturel bravo et merci

  14. Et comment se retrouve-t’ils dans la cuisine ? Je ne savais pas que les mites alimentaires existaient. Il y a déjà de la lavande et de la menthe dans ma cuisine mais est-ce que ce n’est pas mieux d’ajouter un dispositif qui attire les mâles et stoppe leur reproduction…

  15. Avant tout, je voudrais dire qu’  » il faut secouer les mites de ses habits « .
    Comprendra qui pourra…………
    Plus sérieux, dans l’article il est fait mention de sac hermétique, ils sont encore plus efficaces si ce sont des sacs sous vide. Pas d’oxygène, pas de vie, donc pas de mites.

    • excellent Jean, je ne la connaissais pas …

    • bravo je vois qu’on peut se marrer même sur des sites sérieux! on peut penser que les mites vont se barrent avec ça…

Moi aussi je donne mon avis