Les gestes naturels pour se débarrasser de l’humidité

Buée sur les vitres, moisissures… l’humidité est un fléau pour la maison en hiver. Pourtant, des gestes préventifs et naturels existent pour en venir à bout. Aération quotidienne des pièces, absorbeur concocté avec de l’argile ou encore bicarbonate, retrouvez toutes nos astuces.

Rédigé par Travaux.com, le 26 Dec 2016, à 6 h 57 min

Certes, l’humidité est nécessaire dans une maison, mais elle ne doit pas dépasser un taux de 40 à 60 %, selon l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur. Sinon gare à la buée sur les vitres, aux taches de condensation au plafond, aux moisissures sur les joints des carreaux de la salle de bain, au papier peint qui se décolle inexorablement… L’humidité est un véritable fléau en hiver pour votre intérieur mais également pour votre santé, car elle peut provoquer des allergies et de l’asthme ; et pour votre portefeuille puisqu’elle pousse à surchauffer le domicile.

Cuisiner, se laver, faire la lessive, respirer ou transpirer sont autant d’actes du quotidien qui entrainent l’évaporation de 10 à 20 litres d’eau par jour… Sans oublier, bien sûr, les infiltrations d’eau de pluie ou les remontées d’humidité du sol.

Heureusement, des solutions naturelles et simples à appliquer existent.

Aérez chaque pièce pendant dix minutes

Le geste le plus simple est de renouveler l’air en aérant chaque pièce de la maison, au moins dix minutes par jour. Cette ventilation naturelle permettra de combattre l’humidité et de supprimer les odeurs accumulées.

humidité, moisissure

La moisissure attaque ! © Burdun Iliya Shutterstock

Fabriquez-vous un absorbeur d’humidité

Pour supprimer l’humidité en surplus, rien de tel que l’argile et le gros sel, deux produits à fort pouvoir d’absorption. Pour confectionner votre absorbeur, prenez par exemple une bouteille ou un bidon en plastique que vous couperez en deux. La partie supérieure, avec le goulot, est retournée sur la partie basse du récipient. Placez un chiffon ou du coton à la place du bouchon et versez de l’argile concassée ou du gros sel. Installez votre absorbeur dans une pièce humide, contre un mur de préférence, pour récupérer en quelques jours une multitude de gouttes d’eau !

Autre astuce de grand-mère : le papier journal fait office d’absorbeur d’humidité si vous le placez dans un placard par exemple. Il fera également disparaitre les odeurs de moisi. Idem pour le charbon de bois à renfermer dans une boite équipée d’un couvercle percé de plusieurs trous.

Décorez votre intérieur avec des plantes gourmandes en humidité

Pour améliorer la qualité de l’air intérieur, certaines plantes sont particulièrement intéressantes, car leurs feuilles absorbent l’humidité. C’est le cas par exemple de l’orchidée, de l’épiphyllum, du nephrolepis, une fougère tropicale d’intérieur, ou encore du tillandsia, appelée également « fille de l’air », car elle évolue sans terre, se nourrissant exclusivement par ses feuilles.

humidité-maison-plantesTrois astuces pour combattre la moisissure

  1. Pour les tissus (vêtements, rideaux…) touchés par la moisissure, frottez-les avec une mixture composée d’un demi-litre de jus de citron et d’une cuillère à café de sel. Cette astuce fonctionne également pour nettoyer le carrelage de la douche ou de la baignoire. Dans ce cas, laissez agir la solution quelques minutes, puis essuyez avec un chiffon sec.
  2. Vos murs sont infestés de taches de moisissures ? Mélangez un tiers de vinaigre avec deux tiers d’eau déminéralisée. Appliquez sur les murs et laissez agir une dizaine de minutes. Rincez.
  3. Enfin, si la moisissure est trop imprégnée, il vous reste la solution du bicarbonate, deux cuillères à mélanger avec 700 ml d’eau et deux cuillères de sel. Utilisez une brosse pour nettoyer les surfaces.

Vous le voyez, les petits trucs naturels sont nombreux pour vous débarrasser et de l’humidité et des moisissures dans votre maison !

Illustration bannière : Enfant dessinant sur les fenêtres embuées – © Larimage Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Travaux.com est un service de mise en relation sur Internet entre particuliers et professionnels du bâtiment. Grâce à son réseau de 25.000 artisans...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. bonjour, Dans les logements modernes, normalement équipés de VMC, normalement on n’a pas de problème d’humidité sauf qu’on produirait plus de vapeur que ne peut en sortir la VMC. Et là il faut ouvrir la fenêtre en grand de la pièce concernée et même faire courant d’air. Avec le courant d’air, le renouvellement est 10 fois meilleurs donc on peut réduire le temps d’ouverture à 4 ou 5 mn.

    Au lieu d’ouvrir un quart d’heure comme on lit partout, mieux vaudrait faire courant d’air au moins deux ou trois fois par jour pendant 3 ou 4 mn, ça refroidirait moins les murs.
    Les plantes sont à déconseiller, ça ne peut qu’amener de l’humidité et favoriser les moisissures. Cette légende urbaine a été inventée par les fleuristes pour vendre leur marchandise. En tout cas, il n’y en a pas une chez moi. Attention aussi aux acquariums ça donne de l’évaporation.

    Lorsqu’on cuisine, on produit pas mal de vapeur. Si on couvre les casseroles, on réduit la vapeur et on économise l’énergie car ça cuit mieux. Mais il faudrait une hotte aspirante à EXTRACTION (celle qui sort l’air dehors) Celles à recyclage ne sortent pas la vapeur, elles ne font que brasser l’air.

    Pour la salle de bain, s’il y a une VMC, normalement elle va sortir la vapeur, si elle a deux vitesses, mettre la vitesser rapide avant de prendre la douche, et la laisser au moins deux heures. S’il y a une fenêtre dans la salle de bain, on peut l’ouvrir en grand au moins une heure.

    En l’absence de VMC, si on a une fenêtre dans la salle de bain, ouvrir la fenêtre en sortant de la douche et en même temps, laisser fonctionner un ventilateur dirigé vers le bac à douche, et si on a un radiateur soufflant, le mettre en ventilation froide. Le ventilateur avec fenêtre ouverte permet d’assécher bien plus rapidement l’atmosphère et une demi heure peut suffire : voir si tout est sec

    Ne pas laisser la porte de la douche ouverte, sinon la vapeur se répand dans le logement et surtout dans la pièce la plus proche, ce qui va produire de la condensation.

    Et si on voit de la condensation sur une paroi (verre ou autre) c’est que cette paroi fait office de deshumidificateur, donc, il faut bien la sécher plusieurs fois s’il le faut et ainsi on élimine la vapeur gratuitement. (le principe du deshmidificateur électrique, c’est de faire circuler de l’air sur une plaque froide, ainsi la vapeur contenue dans l’air s’y condense et tombe dans un bac.

    L

    • bonjour, Dans les logements modernes, normalement équipés de VMC, normalement on n’a pas de problème d’humidité sauf qu’on produirait plus de vapeur que ne peut en sortir la VMC. Et là il faut ouvrir la fenêtre en grand de la pièce concernée et même faire courant d’air. Avec le courant d’air, le renouvellement est 10 fois meilleurs donc on peut réduire le temps d’ouverture à 4 ou 5 mn.

      Au lieu d’ouvrir un quart d’heure comme on lit partout, mieux vaudrait faire courant d’air au moins deux ou trois fois par jour pendant 3 ou 4 mn, ça refroidirait moins les murs.
      Les plantes sont à déconseiller, ça ne peut qu’amener de l’humidité et favoriser les moisissures. Cette légende urbaine a été inventée par les fleuristes pour vendre leur marchandise. En tout cas, il n’y en a pas une chez moi. Attention aussi aux acquariums ça donne de l’évaporation.

      Lorsqu’on cuisine, on produit pas mal de vapeur. Si on couvre les casseroles, on réduit la vapeur et on économise l’énergie car ça cuit mieux. Mais il faudrait une hotte aspirante à EXTRACTION (celle qui sort l’air dehors) Celles à recyclage ne sortent pas la vapeur, elles ne font que brasser l’air.

      Pour la salle de bain, s’il y a une VMC, normalement elle va sortir la vapeur, si elle a deux vitesses, mettre la vitesser rapide avant de prendre la douche, et la laisser au moins deux heures. S’il y a une fenêtre dans la salle de bain, on peut l’ouvrir en grand au moins une heure.

      En l’absence de VMC, si on a une fenêtre dans la salle de bain, ouvrir la fenêtre en sortant de la douche et en même temps, laisser fonctionner un ventilateur dirigé vers le bac à douche, et si on a un radiateur soufflant, le mettre en ventilation froide. Le ventilateur avec fenêtre ouverte permet d’assécher bien plus rapidement l’atmosphère et une demi heure peut suffire : voir si tout est sec

      Ne pas laisser la porte de la douche ouverte, sinon la vapeur se répand dans le logement et surtout dans la pièce la plus proche, ce qui va produire de la condensation.

      Et si on voit de la condensation sur une paroi (verre ou autre) c’est que cette paroi fait office de deshumidificateur, donc, il faut bien la sécher plusieurs fois s’il le faut et ainsi on élimine la vapeur gratuitement. (le principe du deshmidificateur électrique, c’est de faire circuler de l’air sur une plaque froide, ainsi la vapeur contenue dans l’air s’y condense et tombe dans un bac.

      Et aussi, il ne faudrait pas faire sécher le linge dans le logement, et si on ne peut pas faire autrement, avoir une machine avec un très bon essorage, et renouveler l’air plus souvent pour éliminer l’évaporation du linge.

Moi aussi je donne mon avis