Pourquoi ne faut-il pas sécher le linge à l’intérieur ?

À l’automne et en hiver, la pluie et le froid obligent ceux qui n’ont pas de sèche-linge à ouvrir un étendoir à l’intérieur de leur habitation pour y accrocher les vêtements humides. Mais, saviez-vous que sécher le linge à l’intérieur peut nuire à la santé ?

Rédigé par Cornélia, le 9 Sep 2017, à 8 h 02 min

En fonction de la météo ou par manque d’espace extérieur, il est plus pratique d’étendre les vêtements mouillés dans sa maison ou son appartement, les radiateurs et étendoirs à linge sont souvent mis à contribution. Pourtant, sécher le linge dans la maison n’est pas anodin.

Pourquoi ne faut-il pas sécher le linge à l’intérieur ?

Dans une interview accordée à Kidspot,  Nick Osborne, professeur en santé environnementale à l’Université de New South Wales à Sydney en Australie, explique pourquoi sécher le ligne à l’intérieur des habitations est mauvais pour la santé.

En effet, le taux d’humidité tolérable à l’intérieur d’un logement varie entre 40 et 50 %. Cependant, d’après les études menées par ces chercheurs, ce taux enregistre une hausse de 30 % lorsque le linge mouillé est étendu à l’intérieur, et est maintenu de 15 % de plus au cours des jours suivants.

sécher le linge

© Vasilyev Alexandr

Inconvénients d’une habitation trop humide

Une habitation dont le taux d’humidité excède 50 % est un environnement propice au développement d’acariens et de moisissures. Ces allergènes peuvent :

  • déclencher ou aggraver les symptômes de l’asthme, même chez un sujet sain,
  • provoquer des réactions allergiques ou infections chez des sujets plus fragiles.

Dans la même optique, Dr Christine Cowie, chercheur de l’Université de NSW souligne « l’impact négatif qu’ont ces agents biologiques [ndlr : acariens, spores fongiques, etc.] sur la santé surtout, en cas de ventilation insuffisante de l’habitation« . Sans diminuer l’impact éventuel d’autres facteurs, il existe une corrélation évidente entre le taux d’humidité et les affections respiratoires.

Et si en hiver, suspendre manteaux et autres vêtements humides à l’intérieur augmente le taux d’humidité, il faut également tenir compte de celui résultant déjà des vapeurs de cuisson, de douches ou de bains.

Et si vous n’avez pas d’autre choix pour sécher le linge ?

À l’intérieur, évitez de sécher votre linge près des sources de chaleur, radiateurs ou autres, non seulement car cela crée une barrière qui inhibe la propagation de la chaleur et favorise une perte d’énergie, mais aussi car cela fait augmenter le taux d’humidité dans la pièce.

sécher le linge

Éviter de placer le linge humide sur les radiateurs © Yevhen Prozhyrko

Il est donc recommandé :

  • de placer l’étendoir près d’une fenêtre ouverte ou au mieux, dans le coin le plus frais de la maison ;
  • d’aérer son habitation tous les jours pendant un quart d’heure, y compris en hiver ;
  • de veiller à bien ventiler la cuisine après en avoir fait usage.

On peut également utiliser des déshumidificateurs naturels à base d’argile, de sel ou de charbon fait maison. Économiques et écologiques, ils permettront de lutter efficacement contre l’humidité dans votre maison, tout en préservant votre santé.

Illustration bannière : Linge qui sèche – © Anna-Mari West
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Diplômée en Sciences Politiques, créatrice de mon entreprise et passionnée par les médias digitaux, je suis aujourd’hui mue par une motivation sans...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. Quand on vit en appart, il faut aérer, en coupant bien sûr le chauffage, pendant au moins 1 heure (en hiver, j’étends mon linge avant de sortir et je laisse toutes les fenêtre entre-ouvertes – il faut ouvrir plusieurs fenêtres pour créer un courant d’air et mieux évacuer l’humidité). Régler l’essorage au maximum et éviter de faire une lessive les jours de pluie…

  2. bonjour, Les deshumidificateurs naturels, ça n’existe pas. Ce sont des absorbeurs d’humidité c’est aussi efficace qu’un cautère sur une jambe de bois. A la rigueur, il faudrait un deshumidificateur électrique pour limiter le taux d’humidité de la pièce.

    Ou plus simple, faire fonctionner un simple ventilateur posé sur le sol le flux parallèlement au fils d’étendage, et ouvrir 3 ou 4 mn par heure pour renouveler l’air.

    Déjà lorsqu’on achète une machine à laver, il faut la prendre avec un bon essorage, le linge sèchera plus vite.

    C’est souvent une solution de facilité d’étendre à l’intérieur, mais c’est une catastrophe. On n’a jamais autant entendu parler de logements insalubres…. cherchez l’erreur.

    L’installation d’hygromètres devrait être obligatoire dans les pièces du logement.

    ASTUCE : si vous avez une hotte aspirante à extraction (qui sort l’air dehors), mettez l’étendoir dans la cuisine, et faites fonctionner la hotte 4 à 5 mn par heure, l’air humide sera mieux renouvelé.

    Les gens ont peur de perdre de la chaleur en ouvrant, mais si on a de l’air humide, on a la sensation de froid, et la maison est plus difficile de la chauffer (donc on augmente la conso du chauffage).
    Et je passe la prolifération des accariens, les moisissures qui trouvent un terrain favorable avec un air humide…
    Souvent l’air est plus humide dedans que dehors, ce qui n’aide pas à sécher.

    On alerte les gens sur la pollution de la maison, mais pas sur les problèmes d’humidité qui souvent est la conséquence de la cuisine et de la douche auquel s’ajoute le séchage du linge, et la respiration des personnes; Une personne la nuit en dormant élimine de son corps un bon litre d’eau sous forme de vapeur.

    Il faut dire qu’une VMC n’est faite que pour un renouvellement minimum d’air (elle n’est pas suffisante pour le séchage du linge, pas plus que pour un jaccuzzi d’ailleurs, iL y a une notion de débit qui diffère.

    Qu’on se le dise.

    Et il vaut mieux étendre un jour où il fait beau, et aussi un jour où il fait du vent, ça favorisera le séchage.

  3. Bonjour
    Pas facile à résoudre le problème !
    Le linge perd rapidement son humidité dans les heures qui suivent la lessive, c’est la fin du séchage qui prend du temps
    Si on a un balcon couvert il faut y mettre le linge en sortie de machine, même s’il pleut l’air n’est pas saturé.
    Si possible ( !! ) choisir des jours « secs ». Mettre le linge à sécher le matin car l’air est plus sec en journée
    Sinon, en effet ouvrir les fenêtres plusieurs fois dans la journée en coupant le chauffage. 30mn ça passe bien en 3 fois 10mn.
    En hiver je n’hésite pas à essorer deux fois après avoir re-réparti le linge dans le tambour. Il faut que la machine fasse au moins 1200 à 1500trs/mn

    Et faut-il vraiment laver un pull qui a été porté 1 seule journée ?

  4. et quand on « la chance » d’habiter un HLM, on fait comment ?

    • comme les italiens le cordage qui se remonte ou qui descend horizontalement!

    • comme les italiens le cordage qui se remonte ou qui descend horizontalement!

Moi aussi je donne mon avis