Ces substances que nous cache … Axe pour hommes

Rédigé par Jean-Marie, le 14 Jun 2013, à 16 h 30 min

AXE, aucun composant aphrodisiaque ou susceptible de créer le désir

axe-hommeDéception, rien dans AXE ne pourra permettre de vous transformer en tombeur : aucune substance aphrodisiaque. Arnaque ?

Plus sérieusement, la gamme de déodorants axe s’articule autour de ces composants :

 – eau et alcool dénaturé
–  sels d’aluminium anti-transpirants
– substances aromatiques
– parfum

Première question, premier problème. Une question que connaissent bien les femmes habituées aux dangers des déodorants : AXE est-il un déodorant sans sels d’aluminium, un actif qui a fait montre de ses capacités anti-transpirantes et qui sait à la fois capter l’eau et refermer les pores de la peau ? Contient-il de l’alcool comme la plupart des déodorants pour homme ?

Et bien oui et oui … ce qui n’est pas étonnant pour un déo qui promet « 48 heures de fraîcheur » !

Deuxième problème : le parfum. On ne sait pas de quoi il s’agit et si on ne le dit pas c’est que ce n’est sûrement pas un parfum naturel mais bien d’un parfum de synthèse. Or comme on va le voir pour le shampoing Axe, de nombreux parfums sont des allergènes potentiels.

Les composants dangereux présents dans les déodorants en général

Parabens, sel d’aluminium, quels dangers alors ?

Les parabens, conservateurs controversés ? Ce n’est pas nouveau. Les parabens, présents dans plus de 80 % des produits de beauté, sont susceptibles de provoquer des allergies (urticaires, dermatites…) et le fait qu’ils puissent s’introduire dans l’organisme peut tout naturellement nous inquiéter.

En 2005, l’Afssaps avait présenté dans un rapport que les parabens auraient des effets sur la fertilité chez les animaux dans certaines études réalisées avec le propyl et le butyl-paraben, à des doses susceptibles d’être compatibles aux doses d’exposition humaine. Espérons en savoir plus rapidement d’après les recherches toujours en cours !

Quant aux sels d’aluminium, ils peuvent entraîner des réactions inflammatoires. Les glandes sudoripares peuvent être endommagées par une utilisation répétée. Notons aussi que les recherches en cours en font un ingrédient polémique car ils pourraient se fixer dans certain organes.

Voici les substances qu’il faut éviter : aluminium chloryde, aluminium chlorydrate, aluminium chlorydrex, aluminium chlorydrex PG (un agent actif antitranspirant), aluminium sesquichlorydrate, aluminium zirconium trichlorhydrex GLY…  Certaines limites existent : dans les antitranspirants, les hydroxychlorures d’aluminium et de zirconium hydratés sont limités respectivement à 20 et 5,4 %.

Peu de déodorants « cleans »

Une étude du labo de 60 millions de consommateurs sur 14 déodorants anti-transpirants testés a montré que 6 dont certains de marques reconnues dépassent le taux de 0,6 % d’aluminium.

Il faut noter que les derniers rapports de l’Afssaps semblent laisser entendre qu’il n’y a pas de lien avéré clairement entre la présence de sels d’aluminium et le développement de cancer du sein. Mais les sels d’aluminium pourraient en revanche être « toxiques pour le système nerveux et les os », et aussi « provoquer des anémies ».

Certaines marquent proposent même des produits avec des taux jusqu’à 3,5 fois plus importants, allant jusqu’à 2 % de concentration en sels d’aluminium : Axe Dry, Rexona Girl et Bourjois anti-traces jaunes.  A noter que Rexona et Axe appartiennent au même groupe – Unilever.

Suite > le shampoing Axe Ready décortiqué

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

15 commentaires Donnez votre avis
  1. Rien ne m’étonne dans cet article. A chaque fois que j’utilise un produit axe j’ai des problèmes:
    – Déo: Comme une boule sous les aisselles, douloureux au touché. Systématique!
    – Gel douche: La peau toute sèche qui tire de partout

    Plus jamais je n’achète ces produits de merde…

  2. Est ce que ce produit peut me rendre hasmatique?

  3. je n ‘ utilise plus se genre de produits à base d’ alcool de sel d’ aluminium . j’ utilise un déo naturel à base d’ aloe vera stabilisée

  4. J(utilise axe « MUSK » depuis longtemps, et je peux affirmer ici, qu’il est très efficasse, surtout dans un milieu chaud, il permet de sentir frais et très MUSK, pendant très longtemps, quand vous fournissez un effort physique intense, c’est nle MUSK qui se dégage et envahit le milieu dans lequel vous évoluez, n’est-ce pas très fort, qui peut mieux faire?

    • il est indispensable de pouvoir transpiré et notamment sous les sous de bras j utile un produits qui ne se trouve pas sur le marcher j’ utile un déo qui me dure plus de 9 mois à base d’ aloe vera sen sel d’ aluminium sen parfum chimique alors oui j’ ai trouvé mieux que vous

  5. En réalité, sur un plan pratique : ça sent bon, mas l’efficacité n’est que de quelques heures… De la « Daube » !

    • youtube.com/watch?v=xsLfXnFGT6g

  6. Jean-Marie

    En effet, beurk-beurk AXE et consorts de la cosmétique conventionnelle pour leurs tensioactifs chimiques irritants, leurs parfums allergisants, et leurs additifs polluants…nMais, 1ère remarque : pourquoi pas d’alcool dans les déos ???!!!nJ’utilise tous les jours les déo-sprays de Weleda à la Rose, au Citrus ou à la Sauge, labellisés Bio Natrue, dont le premier ingrédient est l’alcool, et « bizarrement » cet alcool ne m’a jamais dérangée (alors que j’ai une peau particulièrement HYPERSENSIBLE…)nIl y a également de l’alcool(en 2ème composant dans la liste INCI) dans un déo-roll-on de Melvita que j’aime beaucoup et que j’utilise aussi sans souci : le Melvita for men au houblon et résine de cobaïba, labels Ecocert et Cosmebio, et qui est noté 15.6/20 dans le Guide des Meilleurs Cosmétiques 2013-2014 avec la mention « bon renfort de l’alcool, antiseptique et astringent  »

    De plus, si vous regardez dans le dictionnaire de « LA VERITE SUR LES COSMETIQUES » de Rita Stiens, l’éthanol est affecté de 3 smileys souriants alors pourquoi complètement s’en priver ???

    Et ma deuxième remarque : aux derniers articles scientifiques lus sur la Pierre d’Alun (sel double d’aluminium et de potassium), il pourrait y avoir, tout comme avec le Chlorhydrate d’Aluminium, une pénétration dans l’organisme d’une partie de l’aluminium contenu dans cette pierre naturelle, ce qui ne permettrait plus d’affirmer l’innocuité totale de ce genre de déo utilisé quotidiennement… Alors, moi, après l’avoir longtemps utilisée avec satisfaction, je préfère maintenant l’éviter, par principe de précaution en attendant un éventuel démenti…

    • je peut vous conseiller un déo vraiment naturel sen alcool sen sel d’ aluminium à base d’ aloe vera stabilisée pour plus d’ info me contacté .

  7. En effet, beurk-beurk AXE et consorts de la cosmétique conventionnelle pour leurs tensioactifs chimiques irritants, leurs parfums allergisants, et leurs additifs polluants…
    Mais, 1ère remarque : pourquoi pas d’alcool dans les déos ???!!!
    J’utilise tous les jours les déo-sprays de Weleda à la Rose, au Citrus ou à la Sauge, labellisés Bio Natrue, dont le premier ingrédient est l’alcool, et « bizarrement » cet alcool ne m’a jamais dérangée (alors que j’ai une peau particulièrement HYPERSENSIBLE…)
    Il y a également de l’alcool(en 2ème composant dans la liste INCI) dans un déo-roll-on de Melvita que j’aime beaucoup et que j’utilise aussi sans souci : le Melvita for men au houblon et résine de cobaïba, labels Ecocert et Cosmebio, et qui est noté 15.6/20 dans le Guide des Meilleurs Cosmétiques 2013-2014 avec la mention « bon renfort de l’alcool, antiseptique et astringent »
    De plus, si vous regardez dans le dictionnaire de « LA VERITE SUR LES COSMETIQUES » de Rita Stiens, l’éthanol est affecté de 3 smileys souriants 🙂 🙂 🙂 alors pourquoi complètement s’en priver ?????????

    Et ma deuxième remarque : aux derniers articles scientifiques lus sur la Pierre d’Alun (sel double d’aluminium et de potassium) notamment sur le site de l’Observatoire des Cosmétiques, il pourrait y avoir, tout comme avec le Chlorhydrate d’Aluminium, une pénétration dans l’organisme d’une partie de l’aluminium contenu dans cette pierre naturelle, ce qui ne permettrait plus d’affirmer l’innocuité totale de ce genre de déo utilisé quotidiennement… Alors, moi, après l’avoir longtemps utilisée avec satisfaction, je préfère maintenant l’éviter, par principe de précaution en attendant un éventuel démenti…

  8. début des années 60 sont lancés les premiers déos. souvenez-vous de la pub pour odorono dans SLC « à vue de nez il est 17 heures ». le déo fruit du marketing US, mais aussi et surtout point de départ du manque de tolérance lié à notre animalité. oui les noirs sentent plus fort que les blancs. et les blancs du sud sentent plus fort que les blancs du nord.
    alors à la poubelle tous ces déos qui engraissent toute une chaine du fabricant au distributeur. redevenons tolérant en supportant les odeurs corporelles de nos voisins moins polluantes que ces déos.

  9. Il y a déjà plusieurs années que je n’utilise plus se genre de déo, uniquement de la pierre d’alun achetée en magasin bio et aucun problème de transpiration!!!

    • moi aussi j’utilise la pierre d’Alun qui n’a rien à voir avec les déodorants conventionnels qui l’utilisent car quand on y regarde de plus près, on s’aperçoit qu’il n’y a qu’un tout petit pourcentage de cette substance et que le parfum de ce déodorant nous empoisonne l’odorat car trop fort.

  10. Bravo super article qui me conforte dans mes convictions : rester avec un déo à la pierre d’alun

Moi aussi je donne mon avis