Comment fabriquer son savon solide naturel soi-même ?

Utiliser du savon solide, c’est bien. Le faire soi-même, c’est mieux. Voici nos conseils pour réaliser ses savons chez soi facilement !

Rédigé par Pauline Petit, le 15 Nov 2019, à 16 h 45 min

Tout d’abord, un petit avertissement : faire soi-même ses savons demande un peu plus de temps et de technique que de fabriquer ses produits ménagers ! Fabriquer son savon maison de A à Z est en effet assez long et un peu délicat. Vous souhaitez vous lancer ? Voici quelques astuces à connaître et notre recette !

Faire soi-même ses savons maison : la saponification à froid

On commence par les bases : un savon, qu’est-ce que c’est ? C’est un mélange d’huiles végétales et de soude caustique, agrémentée si besoin de parfums ou d’autres additifs naturels ou artificiels. Pour faire ses savons, le processus de la saponification à froid permet de mélanger ces ingrédients pour en faire un pain solide, riche en glycérine (ce qui résulte naturellement du mélange de l’huile végétale et de la soude).

fabriquer son savon maison

Savon maison à l’huile d’olive © SARINRA

On peut utiliser une base de savon (glycérine naturelle) vendue sur les sites de cosmétique naturelle, mais quoi de plus satisfaisant que de fabriquer son savon de A à Z ?

Précautions d’usage pour fabriquer ses savons

Les ingrédients de base pour fabriquer ses savons

  • Il faut de l’huile végétale (huile d’olive, huile de coco…) et/ou beurre végétal (beurre de karité…) ;
  • De la soude caustique ;
  • De l’eau.

Les ingrédients facultatifs pour agrémenter vos savons ? Des huiles essentielles pour l’odeur, de l’argile verte ou rouge pour la texture, des ingrédients gommants naturels (du marc de café par exemple), des plantes séchées (lavande, pétales de rose)…

AVERTISSEMENT – Soyez très vigilants lors de la fabrication ! En effet, la soude caustique est très corrosive. Il convient d’éloigner les enfants et les animaux domestiques lors de la manipulation, et de se protéger à l’aide de gants et de lunettes de sécurité.

Munissez-vous aussi d’une bonne dose de patience ! En effet, les savons maison doivent sécher au moins un mois avant de pouvoir être utilisables. Si vous voulez en faire des cadeaux de Noël DIY, pensez-y dès maintenant…

Les étapes pour faire soi-même ses savons

Il existe autant de recettes de savons naturels que d’individus : tout est une question de résultat. Souhaitez-vous un savon qui mousse bien ? Un pain de savon bien dur ? Un savon aux propriétés particulières (gommant, assainissant… ?) Un savon qui sent bon ? On estime qu’il est important qu’un savon mousse, ne serait-ce que pour le côté psychologique de la chose même si l’efficacité est la même.

Pour comprendre le bon dosage entre les huiles, la proportion huile/soude/eau à réaliser, pour faire sa propre recette selon ses besoins, il est nécessaire d’avoir quelques bases en chimie et de comprendre les processus de saponification de base. Un site Internet (en anglais) SoapCalc, permet de tester ses recettes de savon maison avant de se lancer pour être sûrs que la recette fonctionne.

Fabriquer son savon maison : notre recette simple

Pas le temps ni l’envie de jouer au petit chimiste ? On vous donne notre recette de savon artisanal maison à l’amande douce. Choisissez des ingrédients bio et de qualité : n’hésitez pas à aller piocher au rayon cuisine pour avoir les meilleurs ingrédients. Si les huiles végétales sont comestibles, elles seront bonnes pour votre peau !

  • 100 g d’huile d’olive
  • 60 g de beurre de karité
  • 80 g d’huile de coco
  • 35 g de soude caustique pure
  • 85 mL d’eau
  • 8 mL d’huile d’amande douce

Matériel : Un mixeur plongeant, un thermomètre de pâtisserie, des récipients en verre ; des moules à savon (voir ci-dessous).

Les étapes pour fabriquer soi-même son savon

Après vous être équipés de vos vêtements de protection, on verse l’eau dans un pot en verre et on y dilue la soude caustique. On fait fondre l’huile de coco et le beurre de karité au bain-marie, et on y ajoute l’huile d’olive.

fabriquer son savon, moule savon artisanal

Moule à savon en bois © lek meepooh

Lorsque la température des deux mélanges est inférieure à 40 degrés, on verse le mélange soude+eau dans les huiles et on ajoute l’huile d’amande douce. On mélange bien le tout avec un mixeur plongeant.

Utilisez de préférence du matériel spécifique pour la fabrication de vos savons. Sinon, lavez-les très soigneusement après utilisation pour retirer toute trace de soude caustique. Vous pouvez attendre 48 heures, le temps que le processus de saponification à froid ait fait son effet, pour laver les ustensiles plus facilement à l’eau chaude.

Vérifiez l’acidité de vos savons avec un testeur de pH ; vos savons maison doivent avoir une acidité entre 9 et 10. Trop acides, ils sont corrosifs. Trop basiques, ils seront inefficaces.

Fabriquer son savon solide… à l’avance

Versez votre mélange dans des moules. On peut trouver des moules à savon en bois dans le commerce pour faire des pains de savon, ou des moules à savon en papier. Il est également possible de faire ses moules soi-même : vous trouverez de nombreux tutos sur Internet.

On laisse reposer 48 heures avant de les démouler ses savons (toujours en utilisant des gants, car le savon est encore très corrosif). Puis on les laisse sécher 4 semaines minimum avant de les couper et de les utiliser.

Illustration bannière : Fabriquer son savon artisanal – © Dejan Dundjerski
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



A la découverte du monde de demain, initiatives positives, personnalités inspirantes, nouveaux modèles économiques. Sans cesse dans les livres, sur le Net...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Un PH entre 9 et 10? De quoi faire tomber la peau(dont le ph est de 5.5 environ…)!

  2. Bonjour,
    Les quantités données sont pour fabriquer un seul savon je pense….. pour remplir un moule comme sur la photo il doit falloir multiplier par 10 les quantités ?

Moi aussi je donne mon avis