Pour bronzer, je passe à la carotte !

Rédigé par Aurore, le 27 Apr 2013, à 15 h 00 min

Après avoir été privée des rayons du soleil tout l’hiver et avoir perdu de son éclat, notre peau a soif de chaleur et compte bien sur la saison printemps/été pour retrouver une teinte dorée.

Pour pallier l’absence de soleil, la tendance est depuis de nombreuses années aux cabines de bronzage, pourtant dangereuses. Mais pour s’assurer une peau bronzée ces prochains mois, il existe des solutions naturelles comme manger de la carotte, entre autres.

Le saviez-vous ?

Alimentation, précautions, protections, hydratation… Il est possible de s’assurer une jolie peau hâlée cet été sans passer par la case “cabine à UV”.

Cabines de bronzage : s’exposer au cancer

Les avertissements autour des cabines de bronzage sont nombreux et une nouvelle étude américaine publiée dans Mayo Clinic Proceeding le confirme.

En 40 ans, les taux de cancer de la peau ont été multipliés par 8 chez les jeunes femmes, par 4 chez les jeunes homme. La faute notamment aux cabines de bronzage qui augmenteraient de 74 % le risque de développer un cancer de la peau chez les personnes utilisant régulièrement les “bancs UV”. Une information qui confirme la classification des cabines à bronzage comme cancérigènes par le Centre International de Recherche sur le Cancer.

Les cabines à UV, bombardant la peau de rayons, entraînent non seulement un vieillissement prématuré de la peau, mais peut aussi brûler l’épiderme et entraîner des lésions oculaires si les lunettes de protection ne sont pas utilisées.

La résolution

Préparer sa peau au soleil, cela passe d’abord par l’alimentation. Pour mieux préparer votre peau à recevoir et sublimer les rayons du soleil, on privilégie :

  • le bêta-carotène, qui protège la peau et a des propriétés antioxydantes (carotte, tomate, mangue, oranges, patate douce, abricot…)
  • la vitamine A, qui protège la peau et les muqueuses (fromage, oeufs entiers, huile de foie de morue, foie de boeuf, d’agneau, de veau, de porc, pissenlit, anguille, persil, épinards, chou vert…)
  • les acides gras essentiels, favorisant la régénération de l’épiderme et sa souplesse (saumon, thon, sardine, huile de pépins de raisin…)

Mais adopter une alimentation pro-bronzage n’empêche pas de se protéger. On opte donc pour une crème solaire adaptée à sa peau. Si vous avez tendance à rapidement rougir ou brûler, optez pour une protection 50. Choisissez une protection 30 si vous souffrez régulièrement de coups de soleil, 15 si votre peau bronze facilement avec peu de coups de soleils.

Préférez une crème solaire bio, sans filtres chimiques ou de synthèse, qui ne pollueront pas l’eau. Mieux pour votre peau et pour l’environnement. Vous pouvez également opter pour des compléments alimentaires solaires comprenant de la vitamine E et C ainsi que des caroténoïdes.

Précautions face au soleil

Face au soleil, et pour pouvoir bronzer sans danger, il faut :

  • s’exposer progressivement
  • se couvrir tant que la peau est réactive
  • s’hydrater régulièrement
  • porter des lunettes de protection et un chapeau

*

Pour plus de précisions, n’hésitez pas à consulter :

Première publication avril 2012

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. Soleil, il nous à donné la vie, il faut le respecter…. Le bronzage pour le bronzage, une stupidité. Mais le soleil pour la Vit D, dont nous manquons tous sous nos latitudes.OUI. Mais fi des crèmes, dont la consommation massives n’empêche pas la multiplications des cancers.Les marchands de “cosmétoques” passent leur temps à nous faire peur, des fois qu’on oublie d’acheter leurs produits. 1, acheter une montre, 2, premier jours 1O min. en plein soleil sur chaque face. 3.rentrer à l’ombre. 4.le lendemain encore dix minutes recto verso, ainsi de suite 4 ou 5 jours, puis augmenter le temps d’exposition progressivement jusqu’à une heure. Pas nécessairement au de la,, sauf si activité en plein air. On peut aller lire à l’ombre. Bronzage garanti sans coups de soleil, plus acquisition d’un provision de vit D. Car se tartiner avec des produits, plus toxiques quand on pense qu’ils empêchent une réaction de défense de la peau, empêchent la production de vit D également.

  2. Bonjour,

    bronzer est une abération., c’est clair. Il faut prendre un peu de soleil dans la limite de résistance de notre peau, selon notre concentration en mélanine (→couleur de peau).

    Les produits solaires sont très mauvais pour notre organisme et pour l’environnement.

    Ce que l’on peut faire pour les éviter totalement, et de faire soi même sa crème solaire en mélangeant à n’importe quelle crème ou lait, de l’oxyde de zinc, à hauteur de 10-15% (surtout pour les peaux claires, car l’oxyde blanchit un peu, mais très peu) . Il s’achète pour pas cher du tout chez Aroma*zone.
    Je l’ajoute pour ma part à 20% (peau très claire) dans mon huile quotidienne de macadamia. Et je ne brpule jamais. Cet oxyde est une protection minérale, qui a en plus des propriétés aseptisantes pour la peau.

  3. Pourquoi vouloir bronzer ? C’est une mode absurde, c’est une fabrique de cancers, c’est un vieillissement accéléré de la peau

  4. Bonjour,

    La carotte n’est pas un légume de saison.

    Il me semble que nous ne devrions pas le consommer au mois d’avril…

    • Faux … La carotte est une bisannuelle qui peut être récoltée en avril

Moi aussi je donne mon avis