Comment prolonger la durée de vie du mascara ?

Il arrive toujours un matin où on a la désagréable surprise de trouver son mascara trop sec (alors que soit dit en passant, on l’a acheté il y a 3 semaines à peine) ! Voici quelques petites astuces pour prolonger la durée de vie de ce produit.

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 17 Nov 2020, à 16 h 15 min

Au secours, mon mascara est tout sec !

Le mascara a une durée de vie d’environ 3 mois en moyenne. Si l’on a tendance à mal refermer le tube, elle peut vite être ramenée à quelques jours à peine.

Une astuce simple pour profiter un peu plus longtemps de votre tube :

Afin de rendre le mascara plus crémeux, le premier geste est de tremper quelques instants le tube de mascara (bien fermé) dans un verre d’eau chaude afin de le ramollir. Ajouter ensuite 1 à 2 gouttes d’huile végétale – de l’amande douce par exemple qui est plutôt économique – directement dans le tube, et bien mélanger à l’aide de la brosse.

Ce procédé fonctionne également avec du sérum physiologique ou de la glycérine que l’on trouve facilement en pharmacie.

Que faire avec un mascara sec ? © RomarioIen

Certaines se servent de crème hydratante pour le visage ou de sérum contour des yeux : il suffit d’en appliquer une petite quantité sur la brosse et de bien la remuer dans le tube

Sachez que quoiqu’il en soit, le mascara est un produit cosmétique qui se périme rapidement. Vous lirez parfois que la durée de vie d’un mascara peut aller jusqu’à 6 mois… Attention tout de même : le mascara peut devenir un vrai nid à microbes qui risquent de venir infecter l’oeil, et là, bonjour les conjonctivites

Et vous, quelles sont vos astuces maquillage ? Venez les partager !

Mascara Volume & Gainage (rechargeable)

Ce mascara permet d’épaissir le cil en lui donnant davantage de volume pour densifier le regard. La forme spécifique de la brosse lui confère un effet « gainant » qui enveloppe le cil en le courbant. Plus écologique, plus économique, rechargez le à l’infini et sublimez votre regard !

À découvrir sur Slow-Cosmetique.com

 

Article republié

Illustration bannière : Femme testant la qualité de son mascara- © aslysun
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. j’ai un mascara bio depuis…plusieurs années (je ne me maquille pas souvent), et il n’est pas du tout sec !! Il est déjà trés riche en huile végétale, ce qui explique peut-etre qu’il se garde plus longtemps…Par cntre pour la question des bactéries je ne me suis jamais posé la question mais je n’ai jamais eu de problème, ayant pourtant les yeux sensibles…

  2. Je ne connaissais pas le truc de le mettre dans l’eau chaude ou encore l’huile et le sérum physiologique. J’ai plusieurs mascaras qui ont séché et sa m’embête beaucoup de jeté alors qu’il reste du produits dedans. Je vais donc essayer ceci. Merci pour le tuyau 😉

  3. J’ai testé quelques gouttes de lait démaquillant dans le mascara, ça fonctionne aussi très bien………par contre, il ne faudra pas escompter qu’il soit « waterplouf » (expression de ma fille).

    Sinon, justement, pour se démaquiller d’un mascara longue tenue et waterproof, si…on a oublié (hélas, hélas) son « si merveilleux démaquillant-bio-qui-n’irrite-pas-les-yeux » et blablabla : un peu d’huile de bonne qualité (même une simple huile d’olive si on est complètement en rade et au fond de la cambrousse) sur le bout des doigts, par massage DELICAT de l’oeil maquillé, est d’une remarquable efficacité.
    Il suffit de « rincer » avec un coton ou un tissu de coton doux imbibé d’eau minérale, et finir par de l’eau florale (si on ne l’a pas oubliée non plus !).
    Avantage : on renforce les cils avec une bonne huile (bio, dans l’absolu, c’est mieux, évidemment).
    Voilà !

  4. Oui, j’ai connu les recharges de mascara et vous avez raison, on paie plus l’emballage que le produit, car effectivement,il n’y en a pas beaucoup et le fond sèche très vite. Mais merci pour les astuces afin de l’utiliser encore un peu.

  5. Que lis-je, on vendait du mascara rechargeable ? Et maintenant, pourquoi n’y en a-t-il plus ? En effet, j’en ai assez d’acheter au final plus d’emballages que de produits (qui plus est, la menace de la taxe carbone est toujours réelle pour le con-sommateur, alors que le sur-emballage n’est toujours pas puni ou proscrit côté producteur). Quel gâchis.

  6. Une vendeuse m’avait donné un truc pour qu’il ne dessèche pas trop vite : boucher l’ouverture avec un mouchoir le temps de la pose pour que le produit reste à l’air le moins longtemps possible.

Moi aussi je donne mon avis