L’angoisse monte ? Faites un, non, des bons gestes !

Les temps sont difficiles, c’est vrai. On nous le répète en boucle, et avec raison : l’essentiel est de se protéger, soi et les siens.

Rédigé par Véronique Desarzens, le 3 Apr 2020, à 18 h 25 min

Même en suivant toutes les recommandations à la lettre, cela n’empêche pas la montée de vilaines bouffées d’angoisse. Comment les calmer, juste avec ce que l’on a sous la main ?

L’angoisse monte… utilisez l’automassage, la réflexologie et l’acupressure

Automassage, mais aussi réflexologie et acupressure peuvent se pratiquer partout, en tout temps et sans matériel particulier. Par ces temps tourmentés, profitons de les apprivoiser et de les mettre au service de plus de sérénité… Cela peut vous aider à calmer une crise d’angoisse avant qu’elle ne sorte complètement.

Comment ça « marche » ?

Le principe de l’acupuncture, pratiquée depuis des millénaires, est le suivant : le corps humain est parcouru de canaux, invisibles mais bien réels, qui assurent la circulation et la répartition de l’énergie dans l’organisme : les méridiens.
Tout au long de ces derniers se trouvent de nombreux points : les points d’acupuncture, précisément, qui permettent d’influencer, d’agir sur la bonne circulation d’énergie à travers les méridiens, et donc d’assurer à la fois équilibre et bonne santé physique et psychique.

Dérivée de l’acupuncture, l’acupressure, ou digitopuncture consiste tout simplement à exercer des pressions du doigt sur certains de ces fameux points. Le doigt remplace en quelque sorte l’aiguille.
Avec une idée de base chère aux Orientaux, mais qui depuis a fait ses preuves partout dans le monde : il s’agit de détendre le système nerveux, de relancer l’énergie, et de laisser nos capacités d’auto-guérison faire le reste !

automassage angoisse

Les points de pression sont variés sur le corps – © jarabee123

Pied, tête ou main, des réflexes malins !

Alors… à bas l’angoisse ? Que ce soit avec le doigt ou la paume de la main, sur un point d’acupressure ou une zone réflexe, à vous de jouer !

D’abord un petit massage local qui, en plus de combattre l’angoisse, tonifie le coeur :

  • Posez vos mains bien à plat, au-dessus de votre poitrine, les bouts des doigts se faisant face.
  • Faites des pressions, des vibrations et des rotations sur tout le haut du thorax.

Encore plus simple ? Chaque fois que vous sentez de l’angoisse ou de l’anxiété monter :

  • Effectuez des pressions et rotations avec deux doigts sur le sommet de la tête. Les rotations s’effectuent dans le sens des aiguilles d’une montre.

Pour assurer pendant toute cette période tendue, prenez chaque soir votre pied et :

  • Sur le dessus du pied, exercez des pressions fortes et appuyées entre les tendons du premier et du deuxième orteil.
  • Procédez ainsi chaque soir, et sur chaque pied, avant de vous coucher.

Facile à traiter discrètement, même en pleine séance de travail (lorsqu’elles ont encore lieu) ou n’importe où d’ailleurs, la main offre de nombreuses possibilités de se relaxer vite fait bien fait.

Pour commencer, massez autant que nécessaire la zone réflexe correspondant au plexus solaire  :

  • Elle se trouve entre le pouce et l’index de la main à traiter : pincez la chair entre le pouce et l’index de l’autre main. Répétez sur l’autre main. Effet relaxant garanti et… immédiat !
automassage angoisse

L’automassage peut même aider en cas de douleur plantaire inflammatoire (mais consultez si nécessaire) – © Kittima05

Chassez l’angoisse

En cas de forte crise d’anxiété, accompagnée de palpitations, pensez aussi à l’acupressure :

  • Massez du bout du doigt le point qui se trouve dans la paume de la main, sur la bosse située à la base du petit doigt.
  • Poursuivez pendant environ 1 minute et surtout répétez chaque fois que nécessaire !

Bien utile aussi pour chasser l’angoisse, un truc facile, toujours sous la main, à utiliser autant que vous en ressentez le besoin :

  • Le point se trouve à la base et à l’angle de l’ongle du petit doigt, du côté du pouce.
  • Tonifiez-le, en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre, pendant 1 à 2 minutes.

Sur le visage, c’est tout simple :

  • Avec le bout du majeur, effectuez plusieurs pressions ou tapotements légers sur le point qui se trouve dans le creux entre les sourcils, à la racine du nez, tout en respirant tranquillement.

Une fois que vous l’aurez expérimenté, gageons que vous n’oublierez plus l’effet anxiolytique de ce point, et vous l’apprécierez dans de nombreuses situations comme les bouffées d’angoisse, bien sûr, mais aussi le trac, une préparation à une opération, des difficultés à vous endormir ou encore des pensées récurrentes.

Si ces quelques bons gestes ne suffisent pas et que l’angoisse prend de plus en plus de place, n’hésitez évidemment pas à en parler avec un professionnel, un pharmacien ou un herboriste par exemple.
Dans de très nombreux cas cependant, pour autant qu’ils soient mis en pratique dès que le stress ou la peur montre le bout de son nez, ces trucs simples – et sans effets secondaires ! – permettent de bien calmer le jeu.

Illustration bannière : L’angoisse monte… utilisez l’automassage, la réflexologie et l’acupressure – © VanoVasaio
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Excellents conseils !

Moi aussi je donne mon avis