Santé. Du plomb dans nos tuyaux

Il existe encore trop de plomb dans les canalisations. Or le plomb est très dangereux en raison de sa toxicité pour le système nerveux (qui déclenche le saturnisme entre autres). Le danger survient quand le plomb ou certains de ses composés sont inhalés ou ingérés, sous forme de vapeur ou de poussière, et qu’ils sont assimilés par l’organisme.

Des chiffres inquiétants

En 2013, selon une directive européenne, le taux maximum de plomb que doit comporter l’eau potable à la sortie du robinet sera de 10 microgrammes par litre (µg/l).

- Pour répondre à la réglementation européenne, les autorités françaises veulent avancer en 2 temps.

1- D’abord, remplacer les branchements, ce qui permet d’atteindre 25 microgrammes par litre (µg/l), même si remplacer un branchement coûte environ 1.000 euros. La limite passera à 10 microgrammes par litre en décembre 2013.

Plomb

Au Canada, elle est déjà de 10 microgrammes par litre depuis 2001. Fixé à décembre 2003, le remplacement des branchements n’est pourtant pas encore effectué partout. En effet, il aurait fallu remplacer tous les tuyaux en plomb de France, soit environ 34 % des conduites d’eau des logements et environ 3,4 millions de branchements.

2 – Pour les canalisations privatives, les particuliers ne connaissent pas cette obligation et sont peu pressés d’assumer les frais qui sont à la charge des propriétaires. Pourtant, l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (Anah) subventionne les travaux de réhabilitation engagés en partie privative et commune, ce qui est très peu utilisé. 

Lire également