Pesticides. Fruits et légumes les plus et moins pollués

Pesticides. Fruits et légumes les plus et moins pollués

Manger des fruits et légumes non pollués par des pesticides devient difficile. Qu’il s’agisse de l’Inserm, de l’EWG, ou de  l’association Pesticide Action Network PanEurope (fondée sur les données de l’Autorité européenne de sécurité sanitaire), les études vont toutes dans le même sens : on trouve des pesticides partout ! A la suite des analyses menées par ces organisme, un classement des fruits et légumes les plus contaminés a été dressé. Plus ou moins alarmant !

Des pesticides dans nos assiettes

De nombreux polluants se retrouvent dans notre alimentation : outre les pesticides dont il est ici question, le PCB, le chlordecone,  le mercure, l’aluminium, les mycotoxines, de l’acrylamide, du cadmium, bref… peuvent se trouver dans certains aliments.

pesticides-fruits-légumes-aliments

Des études concordantes

L’Environmental Working Group (EWG), une ONG environnementale de Washington, publie chaque année une étude sur la contenance en résidus de pesticides de 47 fruits et légumes, basée sur 87.000 tests réalisés entre 2000 et 2009 puis en 2013 et 2014(1).  Une autre étude publiée par l’association Pesticide Action Network PanEurope (fondée sur les données de l’Autorité européenne de sécurité sanitaire) souligne que la la majorité des pesticides contaminants les fruits et légumes sont des perturbateurs endocriniens néfastes pour le système hormonal. L’association en a déduit une liste des 18 fruits et légumes les plus pollués !

  • Les plus affectés selon l’étude européenne : Aubergine, carotte, Laitue, chou, concombre, épinard tomate, fraise,  chou-fleur, pêche, petits pois, poivre, pomme, pomme de terre, poireau, raisin,

Pas de chance, ce sont parmi les légumes les plus consommés !

La conclusion tirée par l’étude de l’EWG sur les fruits et légumes permet de mieux cerner ce phénomène (voir tableau ci-dessous) et les risques d’exposition :

  • Une personne qui consomme les 12 fruits et légumes les plus contaminés ingurgiterait en moyenne 10 pesticides par jour !
  • Alors que manger les 15 fruits et légumes les moins contaminés exposerait une personne à moins de 2 pesticides par jour en moyenne.

 Le classement des fruits et légumes contaminés

Le classement suivant est basé sur un score global établi à partir de 6 mesures de contamination différentes. Il permet au consommateur de savoir quels fruits et légumes privilégier pour réduire le nombre de pesticides dans son alimentation.
Fruits et légumes les plus pollués

Le palmarès 2014 du  groupe de recherche sur l’environnement Environmental Working Group ne bouleverse pas celui des années précédentes :

Les fruits et légumes les plus traités – palmarès 2014

Dans la liste des “Dirty Dozen”, certains fruits ou légumes ont  jusqu’à 15 résidus de pesticides différents (raisin), ou 13 (pommes). 

  • Pommes – Fraises – Céleri  – Épinards – Nectarines – Concombres – Myrtilles – Laitue – Pèches –   Petits pois – Pommes de terre – Piments – Poivrons – Raisin  – Tomates cerises

Les moins traités

Les “Clean fifteen” sont les fruits ou légumes présentant de moindres doses de pesticides Selon l’EWG, la plupart de ces végétaux ne présentaient pas de traces de pesticides, ou alors très peu.

  • Ananas – Asperges – Aubergines – Avocat – Champignons – Chou –  Chou-fleur – Maïs doux – Oignons – Mangue –  Papaye – Kiwi –  Pamplemousse – Melon –  Patates douces -

Fruits et légumes : avec ou sans la peau ?

Le rinçage réduit, mais n’élimine pas les pesticides, alors que l’épluchage réduit également les risques d’exposition mais retire aux aliments bon nombre de leurs vertus nutritionnelles, vitamines et minéraux étant principalement contenus dans la peau.

Pour plus d’efficacité, vous pouvez ajouter du bicarbonate de soude à votre eau de rinçage et nettoyer la peau de vos fruits et légumes avec une brosse à légumes écolo.

Selon l’EWG, la meilleure solution reste de varier son alimentation, de rincer tous les aliments et d’acheter bio dans la mesure du possible.

Pesticides et alimentation, quels risques ?

De études réalisées cette fois-ci en France avaient déjà souligné que la moitié de nos fruits et légumes contenaient des résidus de pesticides, et même 10 % dans des proportions supérieures aux normes légales. Le céleri, le poivron ou encore les pêches figuraient également parmi les aliments les plus pollués.

pesticides-fruits-légumes-aliments

Les pesticides en 2014

En 2014, une étude sur les pesticides dans les aliments en Europe a un peu rassuré. L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a publié un rapport sur les résidus de pesticides dans l’alimentation observés dans l’Union européenne. 97,4 % des échantillons analysés étaient conformes aux limites maximales de résidus de pesticides autorisés dans les produits alimentaires dans l’UE…

Encore trop utilisés en France (75000 tonnes / an), les pesticides sont non seulement toxiques pour l’environnement mais auraient également des répercussions sur notre santé, et ce, à des doses pourtant jugées « sans risque » par les industriels.

pesticides-fruits-légumes-aliments

Différents pesticides ont été reconnus comme ayant des effets toxiques sur l’homme, tels  que :

  • des effets sur le système nerveux,
  • des effets cancérigènes,
  • des effets sur le système hormonal,
  • irritations de la la peau, des yeux et des poumons.

La teneur en pesticides des fruits et légumes

La teneur en pesticides mesure la teneur en milligramme par kilo (mg/kg) la quantité de pesticides des différents fruits et légumes :

  • Salades : jusqu’à 4.3 mg d’insecticides (acéphate) (limite de 0.02 mg/kg)
  • Persil : 12.8 mg (fongicides) (limite de 5mg/kg)
  • Mandarine : 0.17 mg d’insecticides (du fenthion)
  • Fraises : elles contiennent parfois des fongicides (cyprodinil, 3.1 mg vs limite de 2 mg  / bénomyl, 0,25 mg vs une limite de 0.1 mg/kg )
  • Pomme : une pomme est traitée en moyenne avec 35 pesticides différents(2)