Cuisiner avec l’huile essentielle de Menthe Poivrée

Amandine commençait à s’impatienter, j’avais encore réussi à lui cacher l’endroit où nous allions…

Cuisiner avec l'huile essentielle de Menthe Poivrée

Le tour du monde des huiles essentielles : épisode 4

Amandine n’avait pas l’habitude de voyager aussi longtemps mais son excitation augmentait à mesure que les paysages se transformaient et devenaient de plus en plus exotiques. Quand l’avion atterrit, Amandine observa les indigènes et comprit vite quelle était notre destination à la vue des toges multicolores, des turbans et des tilaks (points sur le front) ! « On est en Inde ! » s’est-elle écriée, surprenant tout l’avion. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle approuvait mon choix de destination.

Si fascinante Inde

Une fois sortis de l’avion, nous sommes montés dans un taxi. Le chauffeur engagea rapidement la conversation avec nous, curieux de connaître l’objet de notre visite. Il parlait parfaitement anglais avec cet accent indien étonnement intelligible pour les Français. « Nous venons voir les champs de menthe et de basilic pour en étudier les vertus dont elles font preuve en aromathérapie. N’est ce pas ? »  répondit fièrement Amandine alors que je ne lui avait pourtant rien dit ! Elle me regarda attentivement avec un sourire amusé pour observer ma réaction. Je ne pu m’empêcher de lâcher un « bien joué ! » qui fit rire notre chauffeur qui comprit la situation.

La chance nous a souri une fois de plus puisque notre taxi qui se montrait décidément fort sympathique nous apprit qu’il y avait des cultures à proximité et que, sans doute, quelqu’un pourrait nous les faire visiter. Pour quelques roupies de plus, il nous proposa de nous y emmener.

Une rencontre inattendue

Une fois arrivés après une bonne demi-heure de route, nous nous rendîmes compte que nous n’aurions sans doute jamais trouvé ces champs sans son aide ! Il faut dire qu’il y a peu de touristes qui font notre genre de road-trip… Après l’avoir remercié et avoir partagé un au revoir que je n’aurais jamais pu imaginer si chaleureux de la part d’un taxi, d’où qu’il vienne, nous rentrâmes dans une sorte de ferme. Celle-ci était entourée de cultures étonnamment grandes, mais dont la totalité ne dépassait cependant pas l’hectare.

Là, nous avons rencontré un petit homme aux traits marqués et habillé de manière très simple. Il fit un signe au jeune homme qui se tenait près de lui et qui devait être son fils. Ils s’avancèrent vers nous tout sourire. Le jeune homme devait avoir dans les 16 ans et était plus grand et bien mieux habillé que son supposé père. On voyait distinctement le décalage entre les deux générations. Le vieil homme s’appelait Gulzar, ce qui veut dire « jardinier » et le jeune homme Kusha qui est le nom d’une herbe sacrée. Ils nous expliquèrent cela alors qu’ils nous guidaient vers l’entrée des cultures. J’ai trouvé cela étrange mais Amandine m’a expliqué que dans une grande partie de l’Inde, chaque prénom a une signification et correspond à un objet, un dieu ou une vertu. Kusha semblait particulièrement ravi de nous voir et le fut d’autant plus lorsque nous lui avons dit pourquoi nous étions venus ici.

Quand l’huile essentielle de menthe poivrée s’invite en cuisine

Il y avait une collection impressionnante d’échantillons d’huile essentielle de Menthe Poivrée et de Basilic. Il choisit minutieusement un de chaque et me les tendit avec un regard qui ne montrait aucune appréhension quant à une possible déception de ma part. Et ce fut à raison. Le Basilic comme la Menthe me faisaient vraiment bonne impression et lorsqu’il me tendit les résultats de laboratoire des chémotypes, je ne fut pas étonné d’y trouver une forte concentration des molécules essentielles au fonctionnement thérapeutique de ces huiles. Je l’ai félicité et après une longue discussion, Gulzar et Kusha nous invitèrent à déjeuner avec eux.

Dans une grande pièce à vivre, Gulzar était en train de préparer un grand taboulé dans lequel il mit 2 gouttes d’huile essentielle de basilic diluées dans une cuillère d’huile végétale de noisette et nous nous sommes installés en cercle sur un tapis. Ensuite, il prépara de grandes verrines dans lesquels il fit couler une purée de petits pois qu’il avait mixés auparavant. Il ajouta sous mes yeux un bouillon de volaille, un peu de beurre, et surtout quelques gouttes de Menthe Poivrée, puis nous nous sommes installés en cercle sur un tapis. Le résultat du velouté était d’une richesse déconcertante.

Amandine était plus que surprise de voir qu’avec si peu d’ingrédients, on arrivait à faire un si bon plat. Le goût était finalement très différent des veloutés qu’elle faisait souvent, mais surtout bien meilleur. Elle demanda à Gulzar la recette qu’elle nota rapidement.

À la fin du repas, nous avons pris un thé dans lequel nous avons mis des feuilles de menthe poivrée et de menthe verte. Ce fut également un vrai délice !

Amandine était inquiète à cause de la quantité de gluten qu’elle venait d’ingérer et qu’elle avait habituellement du mal à digérer. Je lui dis en riant que c’était là un bon moyen d’expérimenter les vertus digestives du basilic et de la menthe poivrée.

Puis, notre petite ballade digestive nous fit traverser les cultures. J’étais particulièrement impressionné par la taille des plantes et des feuilles de basilic qui n’avaient rien à voir avec le basilic que je connaissais ! Les deux hommes s’arrêtaient ici et là pour nous expliquer certains points techniques.

Amandine était une fois de plus ravie et ne se séparait plus de son flacon de Menthe Poivrée qu’elle portait machinalement au nez comme si c’était devenu pour elle une addiction. Nous avons dormi à l’hôtel les jours suivants et visité quelques sites touristiques avant de prendre l’avion pour continuer notre aventure…

Huile essentielle de Menthe Poivrée

Carte d’identité

  • Nom latin : mentha piperita L. var piperita
  • Partie distillée : sommités
  • Provenance : Inde

Utilisateurs

  • Interdit aux femme enceintes et allaitantes
  • Interdit aux enfants de – de 6 ans

Utilisations

  • Douleurs et migraines
  • Fatigue physique, mentale ou sexuelle, hypotension
  • Nausées et vomissements, mal des transports (pour les enfants de + 6ans)
  • Digestion difficile, crises de foie, stimulation des organes d’élimination
  • Lendemains de fête
  • Haleine fraîche

Retrouvez les vertus et les précautions d’utilisation de la Menthe Poivrée sur le site internet de La Compagnie des Sens.