Lutter contre la grippe avec l’huile essentielle de Ravintsara

L’avion se posa sur Madagascar. J’expliquai à Amandine en quoi cette île était un des temples de l’aromathérapie : on y retrouve des huiles essentielles indispensables à tout amateur d’aromathérapie comme celle de poivre noir, d’hélichryse de madagascar, de curcuma, d’ylang ylang, de niaouli et enfin et surtout de ravintsara. Ça tombait bien : elle avait attrapé la grippe.

Lutter contre la grippe avec l'huile essentielle de Ravintsara

C’est donc la fameuse plante de Ravintsara que j’avais pour projet de montrer à Amandine. Le lendemain de notre arrivée, elle avait attrapé une petite grippe que j’allais m’empresser de chasser ! J’étais très enthousiaste à l’idée de retrouver les cultures de Ravintsara car j’appréciais particulièrement son odeur proche de l’eucalyptus, mais que je trouvais encore plus fine et délicate.

Un personnage haut en couleurs

On m’avait parlé d’un expatrié français qui s’était installé à Madagascar pour y faire de l’humanitaire. Il est tombé totalement amoureux de l’aromathérapie et notamment du Ravintsara. Théophane, car c’est son prénom, était très hermétique à ce type de médecine.

Mais lorsque cette plante l’a sorti d’une grippe dont il ne parvenait pas à se débarrasser, il se renseigna et en fit petit à petit sa passion. Je l’ai donc contacté et il m’a dit qu’il serait ravi de nous rencontrer pour nous faire découvrir cette plante.

Nous sommes arrivés en fin de matinée chez Théophane qui nous accueilli avec un grand sourire et une joie non dissimulée de croiser des compatriotes ! Je lui ai présenté Amandine qui s’empressa de lui dire :

« – Tu ne m’en veux pas, je ne te fais pas la bise, je suis affreusement malade et je ne voudrais pas te transmettre mes microbes…

- En effet tu n’as pas l’air d’être au top ! Qu’est-ce que tu as ? Lui répondit-il

- Oh, pas grand-chose, une grippe combinée à une gastro… lui dit-elle en s’efforçant de sourire

- Tu ne seras pas venue pour rien ! On va voir ce qu’on peut faire. »

Théophane nous emmena alors dans sa chambre près du foyer pour enfants dans lequel il était bénévole et au sein duquel on lui avait enseigné les vertus des huiles essentielles. Après nous avoir expliqué toute la joie qu’il avait à oeuvrer avec les personnes si généreuses du foyer, nous lui avons raconté notre projet qu’il trouva formidable.

L’huile essentielle de Ravintsara contée par un passionné

Il expliqua ensuite à Amandine comment utiliser l’huile essentielle de Ravintsara :

« L’huile essentielle de Ravintsara est une huile extraordinaire. Vous m’avez dit que vous faisiez le tour du monde pour y découvrir toutes les huiles essentielles dans leur contexte naturel. Et bien croyez-moi, vous avez ici à la fois l’huile et le contexte les plus fantastiques !

« Cette huile essentielle vous permet de booster vos défenses immunitaires. Elle est donc particulièrement efficace en prévention. C’est également une anti-virale et une anti-bactérienne puissante, elle va faire qu’une bouchée de ta grippe ! Et pour finir, elle possède des propriétés expectorantes. C’est à dire qu’elle va à la fois favoriser la production de mucus et son expulsion. Ces vertus sont permises grâce aux molécules très puissantes qui la composent. »

Nous nous sommes ensuite dirigé vers les cultures de Ravintsara où Théophane nous raconta l’histoire de cette plante mystérieuse.

huiles-essentilles-ravintsara

« Le Ravintsara vient en fait à l’origine d’Asie, mais a été introduit plus tard à Madagascar. Son nom vient du malgache et peut se traduire comme ‘feuilles bonnes à tout’. »

Il tendit un flacon et un sucre à Amandine et lui dit : « tu peux mettre une goutte sur un sucre et l’avaler, tu verra que tu iras mieux rapidement ! Crois-moi ! » Amandine ouvrit le flacon.

« Hum ! Ça sent délicieusement bon dis-moi ! » s’exclama-t-elle. Je dois dire que j’étais bien d’accord avec elle, même si l’huile est moins agréable en bouche à cause de son goût extrêmement fort.

Amandine et moi même n’attendions pas autant de précisions sur cette huile essentielle. Théophane allait bientôt nous persuader que c’était la plus puissante que nous ayons rencontré depuis le début. Il sortit de sa poche le flacon et le tendit à Amandine qui ne sut comment réagir.

« - Tiens, prends-le ! J’en ai toujours un sur moi, il te sera bien plus utile qu’à moi et j’en ai plein d’autre chez moi, ne t’en fais pas !

- Oh merci ! Nous avons nous aussi un petit cadeau ! », lui répondit-elle en sortant de son sac un des flacons de Camomille Romaine que nous avions rapporté de Hongrie.

Théophane connaissait la valeur de cette huile essentielle et il fut ravi de ce cadeau.

« Il me sera bien utile pour apaiser mes petits gars du foyer et les aider à se reposer efficacement », dit-il en regardant le flacon en repensant à ce qu’il savait de cette huile.

Après avoir passé toute la journée ensemble à discuter de nos aventures respectives et avoir conclu un repas agrémenté de chocolat à l’huile essentielle d’Ylang Ylang, Théophane nous reconduisit à l’hôtel ou nous logions.  Après avoir bien profité des paysages et fait quelques randonnées, visites et autres activités mémorables, nous prîmes l’avion pour continuer nos aventures.

Huile essentielle de Ravintsara

Carte d’identité

  • Nom latin : cinnamomum camphora L.
  • Partie distilllée : feuilles

Utilisateurs

  • interdit aux femme enceintes de – de 3 mois
  • interdit aux nourrissons de – de 3 mois

Utilisations

  • grippe, épidémies virales, ORL
  • Arrivée du froid, renforcement de l’immunité

Retrouvez toutes les précautions d’utilisation sur le site internet de La Compagnie des Sens.

Et pour en savoir plus sur la grippe, aussi avec la Ravintsara et la Compagnie des sens.