Démographie et surpoids, combien pèse l’humanité ?

L’évolution de la population a bien entendu un impact sur l’environnement. Mais une récente étude tend à démontrer que le nombre d’individus n’est pas la seule donnée à prendre en compte : le poids des habitants de la Planète pèse dans la balance.

Démographie et surpoids, combien pèse l'humanité ?

D’habitude quand on parle de croissance démographie ou du nombre de naissances dans le monde, on parle en nombre de personnes. Eh bien une étude britannique regarde ces données démographiques à travers l’unité du kilo et mesure le poids de l’humanité et les kilos qu’elle prend chaque jour. Etonnant !

Le poids des humains sur la planète Terre

Si l’on s’amuse à additionner le poids de toute la population adulte humaine on atteint 287 millions de tonnes. Sur ces 287 millions, 15 millions sont dues au surpoids et 3,5 à l’obésité.

A quoi peuvent bien servir de telles données vous demandez-vous peut-être ?

La réponse émane de la London School of Hygiene and Tropical Medicine. Une équipe de scientifiques a relevé que la progression de l’obésité pourrait avoir le même impact sur ​​les ressources mondiales que si l’humanité comptait un milliard de personnes supplémentaires vivant sur ​​la planète.

Le professeur Ian Roberts, qui a dirigé la recherche, constate que c’est le monde entier qui s’engraisse. Inutile donc de stigmatiser une partie de la population. Mais cela reste un comble puisque l’on sait que pendant ce temps, des millions d’hommes, de femmes et d’enfants souffrent de la malnutrition dans le monde et en meurent :

62kg, le poids moyen d’un Terrien

Alors que la masse corporelle moyenne au niveau mondial est de 62 kg, l’Amérique du Nord, affiche sur la balance une moyenne de 80,7 kg. Si seuls 6 % de la population mondiale vivent en Amérique du Nord, 34 % de la biomasse y sont concentrés. En revanche l’Asie qui est peuplée par 61 % de la population mondiale ne totalise que 13 % de la biomasse.

Pour le professeur cela ne fait aucun doute : si chaque citoyen du monde devenait aussi gros qu’un Américain, cela équivaudrait à devoir nourrir un demi-milliard de personnes supplémentaires.

*

La suite p.2> l’impact du poids des Hommes sur l’environnement