Les colorants naturels au goût du jour !

Prenez-vous toujours le temps d’observer les ingrédients contenus dans les aliments que vous consommez ?

Bien sûr que non ! Mais si vous le faisiez, vous vous rendriez très vite compte que la plupart des produits que vous achetez contiennent des colorants.

Les colorants alimentaires font partie de la grande famille des additifs. Ces derniers sont des substances qui, ajoutées en petite quantité, permettent d’améliorer la présentation ou la tenue de l’aliment et notamment :

  • d’aider à la conservation en empêchant la présence et le développement de microorganismes indésirables,
  • d’éviter ou de réduire les phénomènes d’oxydation,
  • de rendre aux aliments, de renforcer ou de conférer une coloration,
  • de renforcer leur goût.

Pourquoi utilise-t’on les colorants alimentaires ?

Les industriels ont vite compris que la couleur est un élément incontournable de notre vision des aliments et entre dans nos critères d’évaluation de leur qualité. C’est pourquoi ils ajoutent des colorants à leurs produits alimentaires pour que leur aspect corresponde à nos attentes et à nos envies.

Des couleurs inhabituelles, même naturelles, risquent de rebuter le consommateur, en particulier à notre époque où la méfiance alimentaire croît. C’est le cas par exemple des oeufs de lump qui sont jaunâtres à l’état naturel et que l’on teint en rouge ou en noir…

Une pratique qui n’est pas nouvelle !

Ce lien entre la couleur et l’aspect appétissant d’un aliment a conduit l’homme à colorer de tout temps ses préparations culinaires. Ainsi, les épices comme le safran, le curry ou le curcuma n’ont pas seulement un rôle gustatif, mais aussi un rôle esthétique !

 

Colorants – une réglementation stricte

Souvent soupçonné de provoquer des allergies, l’emploi des colorants dans l’alimentation est très réglementé : ceux qui sont autorisés font l’objet d’une liste et tous les autres sont par principe interdits.

  • En Europe, les colorants autorisés ont un nom de code composé de la lettre E suivie de trois chiffres.

Avant d’être mis sur le marché tout produit colorant fait l’objet d’une étude toxicologique. Toutefois, les effets toxiques des interactions entre certaines substances sont incertains.

Dans ce domaine, les réglementations diffèrent d’un pays à l’autre et certains colorants autorisés en Europe sont interdits outre-Atlantique et vice-versa.

*

La suite > le choix des colorants naturels