Cancer du sein : 12 conseils pour le prévenir (1)

Cancer du sein : 12 conseils pour le prévenir (1)

Le mois d’octobre est le mois consacré à la prévention du cancer du sein. De nombreuses études paraissent chaque année concernant l’incidence d’un produit ou d’un élément sur le risque de développer un jour la maladie. En France, une femme sur neuf développera un cancer du sein au cours de sa vie ! Voici 12 conseils pratiques afin de prévenir l’apparition d’un cancer du sein en éliminant ou limitant l’utilisation de produits suspects ou les comportements à risques.

12 conseils pour réduire les risques de cancer du sein

1. N’utilisez pas d’herbicides !

De nombreux herbicides sont soupçonnés de provoquer ou d’aider au développement de certaines maladies humaines, comme le cancer du sein. Et pour cause, plusieurs herbicides sont des perturbateurs endocriniens. C’est pourquoi, il est particulièrement important de ne pas utiliser de désherbants toxiques sur les gazons où jouent les enfants !

Ainsi, en présence de mauvaises herbes, plutôt que de vous précipiter sur les désherbants, désherbez à la main, utilisez de l’eau savonneuse, du vinaigre, l’eau de cuisson des pommes de terre ou réalisez un paillis naturel, bien moins néfaste pour la santé et l’environnement !

cancer-cellules

2. Ni d’insecticides !

Beaucoup de pesticides et insecticides ont été reliés à une variété de maladies humaines, incluant le cancer du sein. En effet, plusieurs pesticides sont considérés comme étant des perturbateurs endocriniens.

Autrement dit, les expositions à de petites doses de pesticides peuvent avoir des effets lourds, surtout si nous sommes également exposés à d’autres produits chimiques au quotidien.

Quand on utilise des pesticides à la maison, ces derniers ne se contentent pas de tuer les insectes et de disparaitre… Ils peuvent rester présents dans l’air et dans la poussière que nous touchons et respirons, sans même nous en rendre compte.

Et lorsqu’on les utilise à l’extérieur, les pesticides tombent sur le gazon sur lequel nous marchons (parfois pieds nus). Les conséquences peuvent aussi être très dommageables pour la faune. La meilleure façon de faire disparaitre les insectes à l’intérieur et à l’extérieur de la maison, sans nuire à l’environnement et la santé, est d’utiliser les alternatives naturelles.

3. Limitez l’exposition aux HAP

fumée

Les hydrocarbures aromatiques polycycliques (connus comme HAP) sont des composés présents dans l’air pollué, la soupape d’échappement du véhicule (particulièrement le gazole), le tabac, la fumée et les aliments grillés.

L’exposition aux HAP, surtout par la soupape d’échappement des véhicules, accentuerait les risques de cancer du sein. Évidemment, évitez aussi de fumer ! La fumée de cigarette est une source importante de HAP.

Association – Cancer du sein, parlons-en !

Chaque année, Octobre Rose est l’occasion pour l’association Cancer du Sein de communiquer sur la maladie et la nécessité du dépistage.
L’occasion de mobiliser des femmes célèbres, dont certaines ont déjà montré leur poitrine pour la cause, de distribuer des rubans roses, de récolter des dons, et d’en parler tout simplement.
Des dépistages sont organisés un peu partout en France et les différentes techniques d’auto-palpation sont expliquées. Le Prix Ruban Rose est également remis afin de récompenser des chercheurs, des médecins. Un mois entier de manifestations consacrées à la maladie, à la femme, et à l’information.

Lire page suivante : poissons, poids, vitamines D