Bio et restauration collective : lente progression

L’introduction des produits biologiques a connu un essor certain depuis 2006. En 2008, plus du tiers des établissements ont proposé des produits bio pour la première fois. Conduite par CSA, une étude propose un état des lieux sur les attentes des français ainsi que sur les réponses apportées par les responsables de restaurants collectifs…

Les Français veulent manger bio en restauration

Sur l’année 2008, 44 % des Français ont consommé au moins une fois par mois un produit bio, et les achats de produits bio en restauration collective ont été estimés à 44 millions d’euros, ce qui signifie :

  • 0.6 % des achats alimentaires de la restauration à caractère social,
  • 2.2 % du marché de l’alimentation biologique.

Les écoles : précurseurs

Grâce à l’impulsion des collectivités territoriales, les établissements scolaires ont été précurseurs de l’introduction de produits biologiques dans leurs repas. Ainsi,  parmi tous les restaurants collectifs proposant des produits bio, les établissements scolaires sont en tête (46 % d’entre eux ont intégré au moins ponctuellement des produits biologiques dans leurs menus et 41 % des structures publiques en font autant).

Cependant, la taille et le budget par repas des établissements y jouant un rôle,  ce sont le plus souvent des établissements servant plus de 200 repas par jour ou ceux dont le coût matière des denrées au couvert s’élève à moins de 2 euros qui ont proposé des produits bio dans leurs menus.

le bio dans la restauration scolairePar ailleurs, selon l’enquête de l’Institut CSA, 35 % des responsables de restaurants collectifs supplémentaires ont l’intention d’introduire des produits bio d’ici 2012.

>>>71 % des restaurants collectifs devraient proposer des produits bio d’ici 2012. Il s’agirait essentiellement de restaurants scolaires et d’établissements publics. D’un point de vue géographique, c’est la région nord-ouest qui se démarque avec 78 % de restaurants collectifs ayant l’intention de proposer des produits bio d’ici 2012…

Le bio dans les menus : peut mieux faire

En dépit de ces bonnes intentions, il n’empêche que les aliments issus de l’agriculture biologique ont représenté moins de 1 % des achats alimentaires de la restauration collective en 2008, selon une nouvelle étude CSA pour l’Agence BIO. Mais selon CSA, le bio pourrait représenter 4 % des achats en 2012, soit 285 millions d’euros par an.

Repas bio

Quelles perspectives en 2012 ?

En 2012, d’après le Grenelle de l’Environnement, la restauration collective d’Etat devra proposer au minimum 20 % d’aliments bio. Une décision qui concerne également les autres entreprises de restauration collective.

En dépit des politiques sévères que les sociétés de restauration collectives subissent concernant le prix des repas qu’elles nous proposent, sans compter la formation des cuisiniers à la cuisine bio, elles devront répondre au mieux à cette exigence future. Ça ne va pas être facile…

Alimentation bio-Le saviez-vous ?

  • Selon la neuvième édition du baromètre de l’ Agence bio, 38 % souhaitent pouvoir manger bio dans leur restaurant d’entreprise, 42 % au restaurant et 78 % veulent que leurs enfants puissent manger bio à la cantine.
  • 86 % des établissements ayant introduit des produits bio ont déclaré un surcoût de 23 % en moyenne, qu’ils ont compensé notamment en limitant les gaspillages.

Lire également sur l’alimentation bio

Article sur l’alimentation bio rédigé par Elwina, octobre 2009

encycloachat du coeur