Quand l’alimentation a du plomb dans l’aile

Tandis que le plomb est actuellement considéré comme l’un des éléments chimiques les plus néfastes pour la planète, ce métal menace également plus de 20 millions de personnes dans le monde, selon un récent rapport de la fondation Green Cross Suisse et l’institut Blacksmith.

Le plomb, un danger lourd pour la santé

Volatils et très rapidement accumulés dans la chaîne alimentaire, certains métaux lourds comme le plomb se stockent dans l’organisme des êtres vivants où ils sont susceptibles de provoquer des dysfonctionnements graves.

plomb

En effet, cette neurotoxine naturelle qu’est le plomb agit essentiellement sur le rein, la moelle osseuse et le système nerveux, entraînant à terme des pathologies telles que le saturnisme, des retards de croissance ou encore des troubles comportementaux.

Notre alimentation…riche en plomb

Selon André Picot, expert en toxicologie, en France, l’apport alimentaire en plomb correspond à environ 60 mg par an. Et la dose hebdomadaire est de 25 ?g/kg, soit 1,5 mg pour un adulte de 60 kg.

boisson

Par ailleurs, actuellement en France, plus de 30 % de l’apport alimentaire en plomb provient des boissons, 22 % sont issus des fruits et légumes (en raison de la contamination des sols), 15 % de la viande, des produits laitiers et du poisson, et 14 % des céréales.

Ainsi, parmi les aliments potentiellement riches en plomb, on retrouve le vin (Eh oui !), les champignons de Paris (500 ?g/kg) et les abats. Toutefois, dans certaines régions, l’eau du robinet peut aussi représenter un apport non négligeable en plomb.

robinet

En effet, en principe, l’eau contient relativement peu de plomb (environ 5 microgrammes), cependant, si l’eau reste plusieurs heures dans les canalisations, sa contenance en plomb peut augmenter si les tuyaux sont en plomb. C’est pourquoi il est bon de laisser couler un filet d’eau avant de remplir un verre, par exemple.

Quelle solution contre le plomb ?

Étant présent à la fois dans la poussière, dans l’air, dans de nombreux matériaux comme la peinture, et l’alimentation, autant dire qu’éviter le plomb à tout prix est impossible. Cependant, quelques réflexes sont à prendre pour limiter les expositions au plomb, comme :

  • nettoyer régulièrement l’intérieur de la maison pour supprimer au maximum les particules de plomb présentes,
  • éviter de cuisiner dans des récipients en céramique, ou d’y stocker la nourriture,
  • éviter de donner de l’eau du robinet aux enfants si les tuyauteries sont encore en plomb,
  • ne pas manger de gibier abattu par des cartouches de plomb.

laver légumes

Quant à l’alimentation biologique, bien qu’elle soit épargnée par les engrais synthétiques et les pesticides, aucune étude ne démontre actuellement que l’alimentation bio soit moins risquée que l’alimentation conventionnelle. En bref, qu’un légume soit bio ou pas, il est conseillé de le laver rigoureusement avant de le manger…

Métaux lourds-Le saviez-vous ?

  • Le plomb, le mercure, le chrome, l’arsenic, les pesticides et les radionucléides sont les six produits nocifs les plus dangereux. Handicaps, dysfonctionnements, cancers font partie de leurs conséquences.
  • Tous les métaux ne sont pas toxiques : le zinc ou encore le chrome et le fer sont essentiels au monde vivant, mais à faible dose.

Je réagis

Lire également sur l’alimentation bio