Affichage environnemental. Quid des sodas ?

Affichage environnemental. Quid des sodas ?

Voila plusieurs mois que l’expérience “Affichage environnemental” est lancée et depuis quelques semaines, les Français peuvent donner leur avis sur le projet et sa mise en application. Plusieurs familles de produits sont concernées et notamment les sodas de Coca-Cola, Pepsi et Orangina, souvent montrés du doigt.

Quel est l’impact sur l’environnement de ces boissons sucrées et pétillantes ? consoGlobe vous apporte quelques éléments de réponse.

L’impact environnemental des sodas

Adorés par certains, décriés par d’autres, les sodas sont souvent au coeur des controverses. On leur reproche d’être trop sucrés, à l’origine de trop de pollution voire addictifs mais le fait est que les sodas sont largement consommés, à l’extérieur comme à l’intérieur du domicile.

A l’occasion de l’expérimentation autour de l’affichage environnemental, Coca-Cola, Orangina et Pepsi jouent la transparence autour de leur boisson en bouteille et en cannette.

L’affichage environnemental :

L’affichage environnemental a deux objectifs : permettre au consommateur de mieux connaitre l’impact environnemental des produits achetés (en termes d’effet de serre, d’eau, de biodiversité et de ressources naturelles) et permettre aux entreprises de faire le point sur l’impact de leurs produits et à les pousser à faire des efforts.

Les entreprises participant à l’expérimentation peuvent choisir d’exprimer les données dont elles disposent sous forme de valeurs physiques, d’échelle relative sans valeurs physiques, de note unique chiffrée, de note unique en lettre, d’échelle relative et de valeurs physiques, ou de note pour chaque critère plus une note unique.

La forme est pour le moment aussi assez libre. Les données peuvent être affichées sur le lieu de vente, sur internet, sur le produit, sur le smartphone, sur le lieu de vente ET sur internet, ou sur le produit ET sur Internet.

Coca-Cola, Orangina Schweppes France et PepsiCo ont donc réuni leurs données sur une même plateforme baptisée Ma Boisson et l’Environnement.

Les marques comparent ainsi l’impact environnemental de leur produit phare, en bouteille de 1,5L et en cannette de 33cl.

*

La suite p.2> Bouteille vs Cannette : lequel a le plus gros impact environnemental