Sans les abeilles : les aliments voués à disparaître

Sans les abeilles : les aliments voués à disparaître

Les abeilles ne sont pas seulement des insectes fabricant du miel, de la cire et de la gelée royale, ce sont aussi elles qui butinent les fleurs de la plupart de nos futurs aliments. Le point commun aux légumes, aromates ou fruits ? C’est que sans ces petites bêtes, certains aliments sont voués à disparaître. Que risquons-nous de perdre sur nos étals ?

En première ligne : les fruits

avec-sans-abeilles-fruits

Cette liste des fruits n’est pas exhaustive. Ce visuel montre cependant d’un côté les fruits qui ont besoin d’insectes pour être pollinisés, comme les abeilles, et de l’autre, ceux dont la pollinisation se fait grâce à l’eau ou le vent.

La pollinisation des arbres fruitiers varie selon les espèces d’arbres et de fruits. Pour les abricotiers, il y a, par exemple, des types d’arbres auto-fertiles (les fleurs peuvent se féconder entre elles) et d’autres auto-stériles (ayant besoin de l’aide d’insectes ou d’animaux pour la fécondation).

Selon l’INRA, la production de 84 % des espèces cultivées en Europe dépend directement des pollinisateurs, qui sont à plus de 90 % des abeilles domestiques et sauvages !

> Suite : Les légumes et les abeilles