6 gestes simples pour aider les abeilles

Les abeilles sont menacées du syndrome d’effondrement, autrement dit de disparition. Une catastrophe potentielle que chacun peut modestement contribuer à repousser par de petits gestes.

Rédigé par Jean-Marie, le 30 May 2016, à 9 h 00 min

Depuis plusieurs années, le constat est le même partout dans le monde : des colonies entières d’abeilles dépérissent. C’est le fléau dit de Colony Collapse Disorder (CCD) ou syndrome d’effondrement des colonies. Outre l’indignation que suscite le déclin des abeilles sur un plan purement écologique, l’impact économique est bien réel : la pollinisation, par les services écologiques et agricoles qu’elle rend, pèse pas moins de 153 milliards de dollars dans l’économie mondiale.

Le syndrome d’effondrement doit être stoppé

À titre d’exemple, en 2014, en France, certaines régions (Auvergne, Pyrénées…) ont déploré la perte de 50 à 100 % de leur production de miel.

Aider les abeilles

Un groupe international et indépendant de 53 scientifiques a mené une série d’études sur le rôle fortement présumé des pesticides systémiques, c’est-à-dire qui pénètrent dans la plante, sur le déclin des populations d’abeilles. Leurs conclusions confirment les pires craintes : parmi les pesticides les plus redoutés, les néonicotinoïdes sont responsables de l’intoxication des abeilles qui butinent les fleurs traitées, entraînant leur mort.

En 2013, un moratoire européen ordonné par l’EFSA a voté l’interdiction pour deux ans des molécules jugées les plus dangereuses. Mais cela sera-t-il suffisant, quand on sait que les pesticides contaminent les sols par infiltration, et l’atmosphère par pulvérisation ? Probablement pas, d’où l’importance de connaître les gestes qui peuvent aider les abeilles au quotidien, même s’ils sont modestes par rapport à l’impact des pesticides.

6 gestes de secourisme pour aider les abeilles en détresse

La première chose à faire est de faire connaître la menace qui pèse sur les abeilles. Car tout le monde n’est pas au courant du danger que l’agriculture et l’environnement modernes font peser sur nos chères petites ouvrières du pollen.

Aider les abeilles

On le sait, les abeilles sont si précieuses que sans elles notre agriculture est menacée. Elles sont si cruciales que sans les abeilles, certains voient la fin du monde. En effet, sans pollinisation, ce sont plus de 130 types de récoltes qui seraient menacées. Voici donc six gestes concrets que vous pouvez effectuer pour aider les abeilles.

Geste #1 pour aider les abeilles : consommez plus de miel !

Vous pouvez tout d’abord acheter du miel produit près de chez vous de manière à soutenir les apiculteurs de votre région. Et au passage, redécouvrez combien le miel est un aliment délicieux qui peut bien souvent remplacer le sucre blanc d’un faible intérêt nutritionnel.

Aider les abeilles

Le miel : une composition magique

Connu et récolté de tout temps à travers le monde, le miel est doté d’incroyables vertus : antiseptique, tonifiant et cicatrisant, il se pare ensuite de propriétés plus spécifiques en fonction de la plante dont il est issu. Par exemple le miel de bruyère sera plus anti-fatigue, celui de tilleul, apaisant… Sa composition est unique :

  • Glucides : environ 80 % (dont : 38 % de fructose, 31 % de glucose, du saccharose et du maltose)
  • Eau : moins de 20 %
  • Protéines : moins de 1 % ( contenant divers acides aminés)
  • Vitamines des groupes B (B1, B2, B3, B5, B6) et C et d’autres vitamines en quantité moindre
  • Sels minéraux : moins de 0,5 % (parmi une liste d’une trentaine d’éléments comme le calcium, le sodium, le magnésium, le fer)
  • Des lipides en faible quantité
  • Des traces de pollens

Outre sa teneur en macro-éléments et en vitamines, le miel possède un pouvoir sucrant plus élevé que le sucre blanc. Moins énergétique (300 kcal aux 100 g contre 400 pour le saccharose) et de bien meilleure densité nutritionnelle, il a donc toute sa place comme « édulcorant » totalement naturel.

Le saviez-vous ? Il faut butiner 1 million de fleurs pour faire 1kg de miel ! Les abeilles parcourent l’équivalent d’un tour de la Terre pour butiner.

Lire page suivante : Gestes #2 et 3 pour aider les abeilles

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

56 commentaires Donnez votre avis
  1. Pourquoi fauche t-on aussi intensivement et à toutes époques de la belle saison , les bords des routes ? Si on veut garder des zones fleuries , bien souvent c’est le dernier refuge pour la biodiversité , mais les autorités s’acharnent à faire faucher jusqu’au piquet des clôtures et parfois sur plus de cinq mètres de largeur ? 0’5 mètre c’est assez surtout qu’il n’y a plus de marcheurs sauf aux marches organisées auxquelles on se rend en voiture !
    je remarque aussi que sur plusieurs communes avoisinantes le fauchage tardif n’est pas respecté c’est tout juste si on ne fauche pas la plaque ” FAUCHAGE TARDIF avec un petit papillon” ça ne sert à rien .

    • Le long de la route qui longe mon jardin j’avais repiqué des millepertuis; ces plantes couvrantes forment un beau tapis court qui se couvre de belles fleurs jaunes. Et un peu plus loin j’avais laissé la mélisse s’étaler. Rien à faire, il a fallu que plusieurs années de suite le personnel de mairie s’acharne sur ces plantes. Et ils ont fini par gagner: la “mauvaise herbe” est revenue grâce à eux et ils doivent maintenant repasqser plusieurs fois par an avec leurs débroussailleuses bruyantes et polluantes.

  2. Tant de choses nuisent aux abeilles….
    1°) – De moins en moins de fleurs à butiner… dans les campagnes, sur les terrains des particuliers qui veulent tous leur terrain de golf…
    Prendre la voiture et faire quelques kilomètres c’est du vert, du vert, que du vert…Vous allez avoir du mal car il n’y a que les anciens pour avoir le souvenir des campagnes colorées. Les jeunes ne savent pas… l’aujourd’hui leur paraît normal, ils n’ont connu que cela… Il va falloir un sacré bouleversement…

  3. Pour aider les abeilles et celles de mon jardin je veux et exige que la France se mobilise déjà pour éradiquer le frelon asiatique monstre violent à l’égard des abeilles et dangereux . Il attrape une abeille lui arrache les ailes et la transporte pour la Dévorer et presque 24h sur 24h. C’est Horrible à voir.Attention piqures très allergisantes

  4. je veux bien parrainer, mais pas des ruches cubiques !
    on accuse pesticides (meme dans des regions ou on n’en utilise pas), frelon asiatique (meme dans des regions ou il n’est pas), etc.
    alors que la principale modification de l’environnement des abeilles, c’est la forme de leur habitat.
    cessez donc de fabriquer et d’utiliser ces ruches ! preferez les rondes !
    cessez d’ouvrir la ruche inutilement et de briser sa protection naturelle !
    (humidite, microbes stagnent dans les coins, les acariens se developpent)
    ce sont de mauvaises habitudes des apiculteurs qui affaiblissent les defenses des abeilles et de la ruche.

  5. si pour un désaccord on doit se faire la guerre alors bravo l’homme est si fort et intelligent mais bête et ignorant si l’on réfléchit bien il faut aller a la source et remonter toute la source tout d’abord il y a les mines de tout produit toxiques le pétrole avec les propriétaires de ces mines que les gouvernements donnent des permis d’extractions ensuite les industriels qui conditionnent et fabrique des insectes-ticide pesticides engrais et des médicaments pour soigner et pas pour guérir dans tous ca qui revend achète et utilise ces mer….. et si on suit bien toute la chaine et qu’on stop tous ça il y aura des millions de chômeurs alors qui a tord ou raison je ne sais pas mais une chose est sur il faut sauver les abeilles même si certain profite du bon nectar il faut en laisser la moitié pour nourrir nos amies bizzz malgré tout je vous aime bien

  6. Il faut préserver les abeilles contre tous les poisons et contre un nouvel ennemi dangereux, y compris pour l’homme: le frelon asiatique ou japonais qui attaque en groupe et détruit tout l’essaim d’abeilles!!! j’ai vu la vidéo, c’est terrifiant!!! 30 à 40 frelons agressifs attaquent 30000 abeilles et les tuent pour leur miel. Image insoutenable de cette réalité qui est déjà en France et partout en Europe. Les abeilles se meurent malheureusement depuis longtemps et les saletés de frelons sont chez nous!!!!

  7. Mangez plus de miel ? oui et non.
    Car les abeilles ne fabriquent pas du miel pour faire plaisir aux égoïstes que sont les humains. Elles fabriquent du miel pour elles, alors NON si c’est pour affamer des abeilles que certains apiculteurs nourrissent à l’eau sucrée. Pas étonnant alors que les abeilles deviennent de plus en plus vulnérables aux maladies.
    Hélas, les espèces animales n’étant protégées et défendues que lorsque l’égoïste humain les exploitent, je dis OUI pour qu’ils protègent ces précieuses créatures grâce auxquelles la nature se montre si généreuse.
    Quant à l’offre de parrainage, je préfèrerais que le miel soit laissé à celles qui bossent à en crever. Elles le méritent bien plus que tous les humains réunis.

  8. je suis furieux contre tous ceux qui détruisent les abeilles parce qu’elles jouent un rôle dans le maintien de la biodiversité et leur apport dans la santé.Elles sont tellement précieuses que le grand poête VICTOR HUGO leur a consacré un poême intitulé:Le Manteau Impérial, disant ceci:Oh!vous dont le travail est joie
    Vous qui n’avez d’autre proie
    Que les parfums,souffles du ciel…
    Pour donner aux hommes le miel…
    je mènerai une lutte pour la défense et la survie de ces merveilleuses bêtes!

  9. je suis apiculteur le probleme reste les traitement qui les tue et nous tue ,,

  10. PARTICIPONS TOUS AU SAUVEGARDE DES ABEILLES QUI RESTENT AVANT QUE CA SOIT TROP TARD EN UTILISANT QUE LES PRODUITS BIO

    • les abeilles m’ont toujours fasciné ;et je m’inquiète beaucoup de leur destuction par les actions insensées des hommes.à cet effet j’aimerais entreprendre des actions contre le danger qui les menace

  11. les lobbys mondiaux de médicaments ne veulent pas et ne laisseraient jamais la production de miel se généralisent dans le monde, la simple raison est que le miel peut remplacer très efficacement leurs poisons, pardon leurs “médicaments”.

    pour votre bien et santé de vos familles, consommez du miel naturel sans arrêts, vous ne regretteriez jamais. Au diable les “médicament” de cette mafia qui les fabriquent.

  12. Pour aider les abeilles et celles de mon jardin je veux et exige que la france se mobilise déjà pouir éradiquer le frelon asiatique monstre violent à l’égard des abeilles. Il attrape une abeille lui arrache les ailes et la transporte pour la Dévorer et presque 24h sur 24h. C’est Horrible à voir.. Je culpabilise à leur égard tout les jours et me sens impuissante face au frelon asiatique…

    • Horrible sans doute, mais pas pire que les massacres commis par l’humain à l’encontre de tous les animaux. Des millions dans les abattoirs, vous croyez cela tendre ?

  13. D’où c’est une photo de guêpe Mante? Je ne sais pas si il est réellement bien ou pas de prendre le miel aux abeilles mais en tout cas je sais en reconnaître une ^^

  14. bonjour
    pour aider les abeilles , ce n’est pas en achetant plus de miel qui
    les aidera , je ne vois pas comment ? merci de m’éclairer .
    par contre , les agriculteurs peuvent aider les abeilles , eux oui !
    tout simplement en n’utilisant plus de pesticides et autres produits
    qui les empoisonnent et nous empoisonnent aussi en même temps .

  15. Bonjour,
    Il y a plein de bonnes idées pour aider les abeilles, mais je n’ai pas compris en quoi consommer plus de miel (donc la propre nourriture qu’ils produisent pour alimenter la ruche) pouvait aider la survie des butineuses ?
    Est ce que leur prendre leur miel les motive à davantage récolter et donc davantage butiner/polleniser ?
    Merci de m’éclairer.
    Bonne journée à vous.

    • Bonjour, en fait je pense que consommer beaucoup de miel aide à avoir plus d’apiculteurs, donc plus de ruches. Mais c’est surtout le fait de consommer du miel local qui est important, pour aider nos apiculteurs à améliorer la production de leurs ruches. Et renforcer ainsi la lutte contre les vendeurs de miel non locaux qui sont parfois sans scrupules et préfèrent un rapport financier à la qualité du miel (donc de bonnes et belles ruches avec des abeilles qui travaillent et renouvellent leur essaim). Il faut aider les apiculteurs locaux car ils souffrent vraiment. Beaucoup démissionnent. Mais ce n’est ici que mon humble avis et je pense que d’autres personnes plus spécialisées peuvent vous apporter une réponse beaucoup plus précise que la mienne ! Cordialement

    • Voler le miel aux abeilles ne les aide en rien, cela est tout à fait nuisible.

  16. vous ne voulez pas de mon commantaire allez vous faire f tre

  17. Je plante régulièrement chaque été des plantes pour les abeilles ….et je n’achète que du miel produit par des voisins….

  18. svp, j’ai beaucoup d’abeilles qui butinent dans mon jardin, roses en majorité, un olivier et multiples arbustes, d’ou viennen t ‘elle merci

  19. Bonjour,
    D’accord avec l’article en général mais pas forcément le premier point pour des raisons mille fois mieux expliquées dans le lien suivant que je ne pourrai le faire :
    vegactu.com/sante-2/3-raisons-de-ne-pas-manger-de-miel-1248/
    En fait, il semblerait que, comme pour toutes les espèces animales, le mieux est encore de leur f… la paix (avec mes excuses pour cet écart de langage qui a néanmoins le mérite de la clarté)

  20. TRAITEMENT DES Abeilles

  21. Bravo d’essayer de faire comprendre que sans abeilles on ne vit pas.Arretons en agriculture les traitements chimiques qui nous font du tord ainsi qu’aux abeilles.

  22. “En automne, offrez leur toutes les variétés de fleurs de crocus …”

    Les crocus, c’est au printemps, pas à l’automne.

    • Parmi les 90 espèces de crocus (Crocus sp) près de 30 fleurissent au printemps. La Colchique (ressemble mais n’est pas un Crocus)elle fleurie systématiquement à l’automne…

Moi aussi je donne mon avis