Fin des abeilles = fin du monde ?

Rédigé par Consoglobe, le 13 Jan 2012, à 16 h 00 min

Oui bon, c’est peut-être un peu exagéré. Quoique…sans les abeilles, l’équilibre écologique serait gravement menacé. «Si nos abeilles sont condamnées, notre planète l’est également» affirme Jacques Rémiller faisant écho à la fameuse prédiction d’Einstein. Le député-maire UMP d’Isère est à l’origine d’une commission d’enquête à l’Assemblée nationale sur «les causes de la surmortalité des abeilles dans les ruchers français », initiative soutenue par 40 députés.

Les abeilles, essentielles à la vie sur Terre

En effet, les abeilles ont un rôle essentiel pour la survie des végétaux depuis 50 millions d’années.abeilles mortes

  • Ce sont quelque 20 000 végétaux, dont 40 % de plantes cultivées comme les fruits, légumes ou oléagineux, qui ne vivent que s’ils sont pollinisés par les abeilles. Or, depuis plus de 10 ans, c’est l’hécatombe chez les abeilles du monde entier.
  • Selon l’INRA, la production de 84 % des espèces cultivées en Europe dépend directement des pollinisateurs, qui sont à plus de 90 % des abeilles domestiques et sauvages !
  • Depuis 10 ans, l’apiculture traverse l’une des crises les plus graves de son histoire. En France, un tiers des colonies disparait chaque année depuis 1995 et 1.500 apiculteurs, amateurs et professionnels, cessent leur activité ce qui menacerait au total 5.000 emplois.

La cause de la disparition des abeilles

 

  • On a découvert que les abeilles sont toxico-sensibles et donc plus vulnérables que la plupart des autres insectes aux pesticides. C’est confirmé par le séquençage complet de leur génome réalisé par une équipe de chercheurs internationaux au Texas.

Contrairement à la mouche drosophile qui, par exemple, avec 20 gènes de détoxification résiste plutôt bien aux insecticides, l’abeille, avec son unique gène de détoxification, est très sensible aux polluants chimiques.

L’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) qui étudie la mortalité des insectes a mené une enquête qui souligne les causes multifactorielles de la surmortalité des abeilles (parasites Varroa, problème de biodiversité lié au manque de pollen, produits chimiques).

Les pesticides tueraient les abeilles

En France, le Gaucho de Bayer et le Régent de BASF, deux insecticides accusés de ravager les abeilles, ont été interdits en 2006 mais malgré tout l’hécatombe se poursuit dans les ruches.

On ne sait pas bien pourquoi et cela est très préoccupant. Certains apiculteurs soupçonnent que les pesticides toujours utilisés par l’agriculture sont à l’origine de ce qu’on appelle désormais le « syndrome d’effondrement des colonies », maladie dont on ne sait pas encore grand-chose. (BASF aime les abeilles ? ou les tue ?)

Aux USA, le nombre d’abeilles a chuté à ce qu’il était en 1939, première année des statistiques américaines. Des mites exotiques ont dévasté les colonies et les apiculteurs n’arrivent pas à augmenter leurs populations d’abeilles. Pourtant un véritable business s’est développé autour de la location de colonies d’abeilles.

Chaque hiver, des milliers de ruches sont transportées de partout aux Etats-Unis, du Dakota à la Floride, pour la pollinisation des vergers d’amandiers en Californie.

Près des ¾ des abeilles commerciales américaines sont destinées aux amandiers californiens. Elles servent à recueillir le pollen des fleurs d’un arbre pour le déposer sur les fleurs d’un autre ; ce qu’elles sont seules à pouvoir faire.

Chaque hiver, 2200 semi remorques pleines de ruches soit 10 milliards d’abeilles sont amenées en Californie à un prix d’environ 140 € par ruche et à raison de 4 à 6 ruches par hectare. La location pour pollinisation est devenue le premier métier des apiculteurs américains devant la production de miel.

Et cela ne risque pas de changer car les besoins – et donc les prix – augmentent, favorisés par le fait que les abeilles, dont la population décline, sont très demandées en hiver, époque à laquelle elles devraient hiberner, serrées les unes contre les autres dans la ruche.

Le frelon asiatique et une mouche parasite en cause

Récemment, d’autres explications ont été données quant à la disparition des abeilles.

  • Le frelon asiatique est montré du doigt. Cet insecte venu de l’étranger est un prédateur féroce pour les abeilles puisqu’il se nourrit de leurs larves. On estime qu’il suffit de dix frelons asiatiques pour décimer une ruche entière (voir notre article : le frelon asiatique, le prédateur de nos abeilles)
  • Une mouche parasite est également mise en cause depuis peu. Une étude américaine publiée en janvier 2012 a en effet mis en lumière le rôle néfaste de la mouche Apocephalus borealis. Cette dernière parviendrait à pondre sur l’abdomen de l’abeille ses oeufs. Une fois cela fait, les chercheurs ont observé que l’abeille « infectée » serait désorientée et sortirait de la ruche la nuit jusqu’à mourir .

Conclusion  : si le déclin des abeilles menace la vie, certains arrivent à en faire leur miel.

*

Actualisation : 11/01/2012

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




48 commentaires Donnez votre avis
  1. j’ai un logement avec une terrasse et depuis 2,ou 3 mois j’ai des aveilles qui vienne et meurt que doit je faire pour les sauvez
    sont t’il parti ou ? il faut les sauvez a tout pris merci

  2. gfhgjfvfjfvbggbfjtgjbgjtfuk

  3. moi aussi je suis fier de me retrouver comme correspondant du consoglobe mes aussi je vous démandérait de m’envoyer souvent des msg réfletant des nouvelles création et actualités concernant ceci car je un agent du dévéloppement(TDR)

  4. Mettre une guêpe en photos bravo

    • c’est clair !!

    • Depuis le temps que des commentaires vous ont mentionné votre erreur, il serait temps de la corriger !!!
      je ne suis pas journaliste, mais je sais reconnaitre une guepe d’une abeille, sans meme m’etre documentée pour écrire cet article
      >>> c’est déjà une faute professionnelle, mais la laisser en dit long sur cette erreur o_0

  5. Je trouve la conclusion puérile, rédigée par un homme sans aucun doute.

    • Je trouve ce commentaire déplacé, rédigé par une sexiste sans aucun doute.
      « Les plus petits esprits ont les plus gros préjugés. »

    • Ta trouve ta réponse puérile en plus de n’avoir aucun n’intérêt …

    • Et ta reflexion elle est pas puérile !!

    • Espèce de puéricultrice

    • C’est un commentaire misandre

  6. je trouve votre site génial et je vous félicite pour votre découverte je vous remercie d’avoir aprofondie mes recherches grâce a votre sit j’ai eu 20sur20!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!:D:P

  7. Bonjour,
    Si vos articles sont intéressants, SVP, à propos des abeilles, ne mettez pas la photo d’une guèpe.
    Cordialement.

    • Dommage qu’il n’y ait pas le petit onglet « J’aime » sur lequel cliquer … ^^

  8. Les abeilles meurent à cause des pesticides permettant de produire plus, les nappes d’eau sont polluées par l’extraction du pétrole de schiste, les forets sont détruites et les peuples autochtones chassés pour planter des palmiers à huile (qui sert à faire de la mal bouffe), les océans sont pillés, entre 38 et 100 millions de requins sont rejetés vivant sans leur ailerons à la mer, les rivières sont polluées au mercure pour extraire de l’or, les poulets sont élevés dans des cages superposées de 30X30cm sans jamais voir la lumière du jour…

    On fait des choses incohérentes, la voiture électrique est un rêve, les gisement de lithium dans le monde sont insuffisant pour remplacer le parc automobile. On reconstruit des villes au pied des volcans qui les ont détruit. L’homme essai de soigner sans supprimer la cause du mal.

    En 200 ans d’industrialisation, l’homme à épuisé 90% des ressources planétaire. Dans 40 ans, il n’y aura plus de pétrole, d’uranium, de nickel, de cuivre, de plomb, d’or, de zinc, d’argent. Dans 100 ans il ni aura plus de fer, aluminium, gaz naturel et charbon. La vie se développe dans toute sa splendeur sur depuis des millions d’années, les dinosaures ont peuplé la planète pendant 150 millions d’années. L’homo-sapiens est apparu il y a 200000 ans, et l’homme moderne depuis 6000 ans. Cela représente 0.00015% de l’age estimé de la Terre.

    L’homme est, selon son propre point de vue, l’espèce la plus intelligente de la planète. Nous seront probablement celle qui aura peuplé la planète le moins longtemps. Nous sommes la seule espèce jamais connue, assez intelligente pour s’exterminer soi-même en un temps record.

    Grâce à quelle qualités sommes nous capable d’une telle prouesse…?
    L’égoïsme, le narcissisme, l’individualisme et l’incapacité totale a évoluer dans la nature. Nous sommes finalement l’espèce la moins adaptée que la planète n’est jamais portée.

    Constat affligeant :
    L’homme est une erreur de la nature.

  9. Sur la deuxième image c’est une guêpe et non pas une abeille !
    Guêpes, abeilles…respectons tous ces animaux, petits, grands, nous sommes interdépendants ! Je respecte la nature, donc je me respecte.

  10. AFSSA INRA financée par l’agrochimique.
    Commission d’enquête = meilleure façon d’enterrer le problème!
    gaucho régent interdits mais la molécule continue d’être utilisée sous d’autre appellations!
    Le frelon asiatique ne sévit pas de partout l’effondrement oui!
    La mouche, dernière trouvaille mais elle est présente depuis des décennies ainsi que le varoa.
    Multifactoriel… tout faire pour que le tout chimique ne soit pas montré du doigt.
    C’est un scandale soutenu par les lobbies financeurs des campagnes (électorales bien sur).

  11. Quel monde bien navrant ! on ne respecte plus rien ! il n’y a que le profit qui compte et la gloire ! quel siècle … il est plus que temps d’arrêter nos saloperies pour nos enfants.

  12. JE SUIS APICULTRICE La liste des produits interdits mais utilisés par des agriculteurs, des jardiniers pro ou pas peu scrupuleux ne voyant que le profit ou la facilité est très longue. Mais elle ne s’arrête pas là .. Les insecticides utilisés contre les chenilles processionnaires balancés du haut d’un hélico, les OGM, les larvicides, la permethrine pour lutter contre la fièvre catarrhale, le cruiser qui a remplacé le gaucho et le régent…j’en passe et des meilleurs .. Les autorités s’en moquent ou alors elle font la sourde oreille La pression des laboratoires qui mettent au point ces pollueurs de l’environnement est trop forte pour que l’état est son mot à dire. Tout n’est qu’affaire de business. Voilà la triste réalité. On le paiera un jour , il sera peut-être trop tard…

    • Vous nous rappelez opportunément que la façon d’utiliser des produits compte autant que les produits eux-mêmes; par hélicoptère sont atteints tout le voisinage et pas seulement les plants à protéger, et les doses doivent être multipliées pour une même efficacité finale. Ne pourrait-on revenir à des méthodes de traitement plus sélectives, qui certes requièrent plus de personnel (donc moins de chômeurs) ?
      Et si les abeilles (ou les apiculteurs qui les installent) organisaient une grève du maïs (pas de ruche à moins de 3km d’un champ douteux) qu’est-ce qu’il se passerait ?

  13. Il faudrait peut être organiser un lien qui informerait, de manière directe et quasi constante, la chambre des députés et le Sénat, des avis des consommacteurs électeurs que nous sommes avant chaque vote, pour qu’ils ne subissent pas seulement la pression des grands groupes d’intérêts de tous ces empoisonneurs ( Monsanto, bayer et consorts).

  14. l’abeille est tellement parfaite que quand on l’empoisonne avec des pesticides (BASF et BAYER ect ) elle meurt en dehors de la ruche et n’infecte pas les hommes même ceux qui l’ont fait mourir
    quand les doses sont moins fortes elle les filtre écologiquement.
    mais l’homme (néandertalien) s’en fou
    je dirais aussi que l’abeille ne pique que pour se défendre ou défendre la ruche

  15. quand va t on réagirutilement?

    il y a encore trop de pesticides non seulement chez les producteurs mais également dans toutes les familles : on pulvérise à tout va avec excès (les rosiers , les fruitiers ,etc…)
    tout le monde s ‘en fout

    • Non Hélène tout le monde ne s’en fout pas !
      Mais chacun peut faire sa part comme le colibri…

  16. Regent et Gaucho interdits, mais écoulement des stocks autorisé.
    A votre avis, pourquoi ?

  17. Merci Higinio pour ces précisions objectives , je crois que dans notre pays je ne sais pas ailleur mais notre gros problème est l’absence de vue sur le long terme , cela a toujours été la politique du cours terme, du profit au détriment de l’homme et de la nature, pour se donner bonne conscience les politiques nous font croire qu’ils s’interessent à notre santé ( tabac, alcool, drogues, dures)avec des textes de lois.Ils ne tapent jamais ou cela devrait on l’a vu avec l’amiante et cela à échelle mondiale , cela se savait et ils ont laissé des milliers de gens mourir et cela n’est pas finit cela a duré plus de 30 ans de laisser faire , cherchez l’erreur.

    • Parce que les politiques que nous élisons ne voient que leur intérêt et ceux de leurs amis (càd ceux qui peuvent financer leurs partis).
      Le pire des maux depuis 30 ans c’est le fric ! Et tout le monde le sait ou en est plus ou moins conscient.
      D’où l’intérêt de voter avec discernement et avec sa conscience.
      Votez bien !

  18. c’est bon le miel 🙂

  19. c’est bon le miel 🙂

  20. Les abeilles, indispensables pour préserver la biodiversité! Mais tout le monde s’en fout de la biodiversité: en France on déverse plus de 100 000 tonnes de pesticides par an. Je ne vous fais pas de dessin pour vous expliquer où vont ces pesticides.

    On connaît ces pesticides, Rigal en a nommé certains plus haut.
    Cherchez à qui profite le crime!
    Chers compatriotes arrêtez de vous abrutir devant la télé et derrière les volants de vos bagnoles, si vous voulez que ça cesse qu’on arrête de vous empoisonner, vous et vos enfants, réveillez-vous!
    Mais peut-être est-il déjà trop tard…

    • c’est inquiètant tous ça!!!!

    • Oui nous sommes tous bercés d’illusions (« travaillez plus pour gagner plus ») etc, et nous gobons le monde tel qu’on nous le vend.
      Peut-être faudrait-il élire des politiques qui n’ont rien à vendre et qui élèvent un peu le débat au-dessus de la peur (de l’avenir, des autres…), des questions économiques (surtout celles liées à leurs intérêts), du chaos ou de la guerre….
      Peut-être pourrions nous nous dégager du temps (sans TV, téléphone, radio, PC etc) pour réfléchir sérieusement à ce que nous voulons personnellement et réellement comme avenir. Sans nous laisser guider vers des choix qui se révèlent finalement néfastes pour tous.
      C’est une démarche individuelle et spirituelle qui doit être faite par le plus grand nombre de personnes possible. C’est le bon moment le début de l’année !
      Bons votes à toutes et à tous.

  21. ca pique fort les abeilles
    vanhoutte.jean@recordbank.be

    • oui mais elle doivent vivre sinon tu pourras plus respirer plus respirer=mort

  22. sans les abeilles ca sera un désartre pour la planéte
    toutes créatures qui se trouve sur terre sont la pour l éco système,la nature est tres bien faite mais faut pas oublier que c’est l’imbécile d homme qui la détruit…

  23. la fin des abeilles le complot des illuminatis dévoilé !

  24. Imidaclopride: matiere active du gaucho
    thianethoxan: matière active du cruiser
    le site: E-phy pour tous les produits commerciaux
    pour la toxicologie cherhce sur le site agritox
    tu tape la matiere active et tu auras toute la fiche technique
    on se focalise sur le regent, le cruiser, le gaucho
    mais ces produits existent sous d’autres marques commercieales avec la meme matière active…

  25. les abeille est une merveille du monde, un vrais cadeau de mla nature, pour certains, les chiens sont les meilleurs amis de l’homme, pour moi les abeilles le sont de trés loin. elles nous proccurent santé et nourriture, alors respectons les. appiculteur dés l’âge de 10 ans,ingénieur en automatique et contrôleur de la circulation aérienne.la technologie est bonne mais le naturel est mieux

  26. faut toute les butter ces abeilles elles piquent les gentils hommes !

    • les abeilles sont comme les roses tant d amour a donner ,un peu d epine pour se proteger !!! peace and love

  27. be friendly to bees is the least that we could do, after the big job they do for us, they fully deserve respect and attention for them to be well treated…
    le moins que l’on puisse faire est d’être amicaux avec nos abeilles chéries, apres les multiples services qu’elles nous rendent elles méritent qu’on prête attention sur toutes les solutions possible pour qu’elles ne soient pas victimes de l’homme et les conséquences de ses actes intelligemment non calculé…et voilà encore tu nous emmerde babylone !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  28. vive les abeilles ! vive la vie !

  29. je retire ce que j’ai dit,
    le miel ça craint !

  30. erf 🙁

  31. Etant moi-même apiculteur, en cour d’installation, je me dois de réagir ou au moins donner mon avis : l’initiative soutenue par 40 députés vise à soutenir BASF et BAYER!! Ces multinationales tentent toujours de faire pression, leur seul but est de faire du profit(à court terme) avec leurs molécules et de nous les imposer.
    Je doute un peu sur les compétences de l’AFSSA, pour élucider le soit disant « mystère » des mortalités d’abeilles, pour deux raisons :

    La première : il n’y a pas de mystère comme on veut le faire croire aux francais; depuis que le GAUCHO et le REGENT ont été interdit, les choses vont un peu mieux. Je souligne quand-même la rémanence dans le sol de ces molécules, qui restent actives pendant plusieurs années, je rappel aussi que des stocks entiers de gaucho ont tout simplement été enfouis dans des champs, à quelques centimètres de profondeur, en croyant se débarrasser rapidement de millier de tonnes de pesticides devenu encombrant.

    Il faut arrêter de prendre les francais pour des blaireaux, ça fait des années qu’on déverse des milliers de tonnes de produits phytosanitaires, sans se soucier des conséquences, pour qui que ce soit, quoi que ce soit : Insectes, biodiversité, qualité des eaux… la liste est trop longue j’en passe forcément.

    Les apiculteurs qui ont découvert des colonies d’abeilles mortes au printemps 2006,sont conscient que ce fut à cause de l’hivers qui a été trop long, et n’accusent pas BAYER ou BASF.

    Deuxième raison : des députés s’y intéressent tout d’un coup ! Pourquoi ? C’est dans l’intérêt des abeilles? donc des apiculteurs qui vont avec, mais aussi pour l’avenir de l’humanité et sa planète?
    Ou pour l’intérêt financier à très moyen terme d’une multinationale qui à trouver un moyen de s’enrichir.

    je voulais juste apporter une précision importante, que beaucoup de média négligent, j’appel aussi au bon sens, à l’objectivité de tous.

    • Je cite : « sans se soucier des conséquences, pour qui que ce soit, quoi que ce soit : Insectes, biodiversité, qualité des eaux… »
      Et je complète : et nous, les hommes en bout de chaîne.
      Quand vous mangez du miel vous mangez les pesticides avec !

Moi aussi je donne mon avis