Vaccins ou alternatives naturelles ? (2)

Rédigé par Consoglobe, le 3 Jul 2009, à 12 h 33 min

De l’enfance à l’adolescence nous sommes soumis à une panoplie impressionnante de vaccins. Mais nous savons aujourd’hui que la vaccination n’est pas un acte anodin et qu’elle peut parfois entraîner des conséquences dramatiques. Pourtant des traitements naturels existent et ont depuis longtemps fait leur preuve sans nous faire subir d’effets secondaires.

Les alternatives naturelles sont efficaces

L‘homéopathie représente une très bonne prévention dans la mesure où elle intervient comme agent de désintoxication, et est même un traitement efficace notamment contre la grippe puisqu’elle ne traite pas seulement les effets, mais aussi les causes de la maladie.

En effet, il existe depuis très longtemps un vaccin homéopathique, qui a largement fait ses preuves. Encore faut-il le savoir, et les grands laboratoires, dont l’immense fortune risquerait d’être mise en jeu, ne risquent pas de le crier sur tous les toits…

acupunctureDe plus, aucun vaccin allopathique n’est exempt d’effets secondaires négatifs, parfois dramatiques, alors que les alternatives homéopathiques n’en ont pas. L’homéopathie n’est pas dangereuse, le pire qui puisse arriver, c’est que cela ne fonctionne pas, c’est tout.

L’aromathérapie, quant à elle, possède tout un arsenal antiviral très performant sans oublier tous les moyens dont dispose la naturopathie et les médecines alternatives pour stimuler le système immunitaire.

Bien sûr le problème de l’homéopathie, c’est qu’elle est beaucoup moins rentable pour les fabricants…

Le saviez-vous ?

  • Aujourd’hui, les traitements homéopathiques sont largement utilisés contre la plupart des maux associés à la grossesse : nausées, vomissements, ballonnements, constipation, troubles du sommeil, crampes, vergetures, tension mammaire et naturellement contractions…
  • Au Québec, AUCUN vaccin n’est obligatoire.
  • Certains remèdes homéopathiques soignent très bien l’asthme, l’eczéma, les allergies, les tics nerveux, les problèmes de sommeil ou de comportement (hyperactivité) qui peuvent être consécutifs à la vaccination.

La thérapie séquentielle, c’est quoi ?

La thérapie séquentielle débarrasse l’organisme de la pollution chimique des vaccins, des médicaments, de tous produits ayant déséquilibré la santé. Comme l’homéopathie classique, dont elle dérive, la thérapie séquentielle (aussi dénommée homéopathie séquentielle) reconnaît dans le déséquilibre de l’énergie vitale la cause des maladies, aiguës ou chroniques.

  • acupunctureLes autres thérapies comme l’acupuncture, les plantes médicinales…pourront aussi drainer de notre organisme les toxines et poisons des nombreux vaccins que nous avons reçu depuis l’enfance.

Pour préserver sa santé, céder aux pressions des médecins et du lobby des multinationales pharmaceutiques n’est pas toujours la solution. D’autant que pour certains scientifiques, l’avenir appartient aux vaccins. Notre capital santé est nôtre et ne passe pas essentiellement par la dictature des laboratoires pharmaceutiques.

Lire également

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




4 commentaires Donnez votre avis
  1. Connaissez-vous des homéopathes qui pratiquent la thérapie séquentielle dans la région de l’Estrie ou des Bois-francs? (ou, dans Lanaudière).
    Merci

  2. le 1° message de Krovi est malheureusement pour l’ homéopathie, pas tout à fait faux…
    L’homéopathie est dangereuse, manifestement encouragée par une, des, ligues antivaccinales…
    Avec une façon rétrograde de présenter la balance bénéfices/risques des vaccins, vive DONC le retour de la variole, des méningites graves chez le nourrisson, le retour des décès par grippe SAISONNIERE de nos aïeuls,La mort par tétanos de nos jardiniers, paysans, l’accélération des dèces par cancers du foie après hépatites, liste naturellement non exhaustive ! Belles vies à tous de citoyens respectueux des autres, de leur environnement, et n’oubliant pas de raisonner, en pèsant bien tous les arguments

  3. Mon amie de 70 ans s’est faite vacciner grippe H1N1. Elle ne voulait pas mais l’ont appelée pour la vaccination en lui disant que cela était préférable – s’est laissée influencer (gaspésie – secteur rocher percé) a eu une réaction aux yeux (yeux rouge – enflés – qui piquent et une éruption cutanée de petits boutons dans les mains. Que peut-elle faire sur le plan homéopatique pour contrer les effets négatifs du vaccin?

  4. Citez un peu vos études relatives à l’efficacité de votre homéopathie.
    C’est sans doute pas les petits cachets en sucre vendus un peu plus cher que du sucre qui ont éradiqués la variole !

Moi aussi je donne mon avis