Subway a-t-il retiré l’azodicarbonamide de ses sandwichs ?

Rédigé par Eva Souto, le 1 Jul 2014, à 14 h 35 min

Récemment, une polémique est venue entacher la réputation de la célèbre enseigne de sandwichs Subway. Son objet ? Les sandwichs de la chaîne de restauration contiendraient de l’azodicarbonamide, un produit chimique très controversé. De quoi mettre à mal sa réputation. Enquête.

Vani Hari met Subway au pied du mur

SubwayVani Hari est une activiste et une blogueuse culinaire. Elle est à l’origine d’une pétition en ligne demandant à Subway de retirer le produit azodicarbonamide de la liste des ingrédients de ses sandwichs.

Au bout de la première journée, la pétition a été signée par plus de 67 000 internautes.

Et la page officielle Facebook de Subway a été inondée par des commentaires de clients exprimant leurs mécontentements. Pire, certains appelaient au boycott de la chaîne de restauration si elle persistait à mettre de l’azodicarbonamide dans le pain de ses sandwichs « sous-marins ».

Vani Hari et les internautes contre l’azodicarbonamide

Sandwich SubwayL’origine du conflit ? L’azodicarbonamide.

Il s’agit d’un blanchissant chimique de la farine, utilisé dans la préparation du pain de la majorité des « sous-marins » de Subway vendus au Canada et aux Etats-Unis.

A noter que le composé chimique ne serait pas utilisé dans les restaurants Subway en Europe et en Australie.

L’une de ses principales propriétés : il rend la pâte du pain plus malléable et blanchit la pâte. Utilisé notamment dans la confection des semelles de chaussures et du cuir synthétique, ou comme agent gonflant pour confectionner les tapis de yoga, l’azodicarbonamide est considéré comme nocif pour la santé humaine.

L’azodicarbonamide, un danger pour la santé

Sandwich Subway 1S’il est tant pointé du doigt, c’est parce que l’azodicarbonamide cause des problèmes respiratoires (asthme, allergies etc.) et qu’il pourrait être lié à certains cancers.

Dans un rapport de 1999, l’OMS a émis de sérieuses réserves sur ce produit qui « pourrait causer l’asthme chez les êtres humains ».

Il est donc inapproprié pour l’usage alimentaire. D’ailleurs, plusieurs pays européens l’ont banni.

fleche-Subway a-t-il retiré l'azodicarbonamide de ses sandwichs ?Cependant, outre-Atlantique, une porte-parole de l’Institute of Food Technologists, les additifs ne sont pas forcément dangereux parce qu’ils sont aussi utilisés dans des matériaux industriels. Pour elle, la littérature scientifique penche plutôt sur une absence de danger dans la consommation de pain, aux faibles quantités où est présent l’azodicarbonamide dans les sandwichs. Le débat est donc loin d’être tranché sur les effets néfastes de l’azodicarbonamide sur la santé.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

8 commentaires Donnez votre avis
  1. l’azodicarbonamide ?! mais pourquoi aller aussi loin, il suffit de gouter ces sandwichs 1 fois pour se rendre compte que ça peut rendre malade rien que parce que c’est horriblement infecte ! Moi j’ai déjà donné et je préfère encore Mac Do…. c’est dire……….

  2. Je ne boit ni Pepsi ni Coca Cola comme aucun de ces breuvages. Si ce n’est Ginger Ale de Canada Dry et ce occasionnellement. Ainsi ma santé ne s’en porte que mieux. Je ne fais pas confiance aux grandes entreprises alimentaires. Leur seul objectif est de s’enrichir par tout les moyens et ce en économisant sur la qualité des ingrédients qu’ils utilisent.

  3. Comment réduire à néant la crédibilité d’un article.
    Ecrire avec une faute monstrueuse l’élément principal de l’article.

    L’azoducarbonamide n’existe pas, à la limite, l’azodicarbonamide oui, mais pas le premier.
    Et franchement, faudrait se renseigner un peu avant de pondre des traductions moisies, les consommateurs européens s’en tapent complètement, puisque cet additif est interdit dans nos contrés.

    Pour les neuneus qui prennent ce genre d’articles et traitent les industries alimentaire de monstres, renseignez vous d’abord et fermer là.

    Le problème de l’article ici, c’est qu’il n’indique pas clairement que c’est un problème qui ne touche que le marché américain qui n’est pas régulé de la même manière que le marché européen.
    Pour commencer, renseignez vous sur le mécanisme de la liste noire appliqué aux USA, en opposition à la liste blanche en Europe.

    • T’as mal lu mon cher. relit l’article et tu vas voir qu’il mentionne que le problème n’existe pas en europe.

    • “A noter que le composé chimique ne serait pas utilisé dans les restaurants Subway en Europe et en Australie.”

      Phrase au conditionnel, et donc ne mentionne pas précisément que le problème n’existe pas en Europe, cela donne même l’effet inverse…

      Bref, de toute façon, ce site semble bourré de conneries. C’est vraiment incroyable de lire autant de stupidités, on se croirait presque sur le gorafi…

    • …Sauf qu’avec le traité transatlantique qu’ils sont en train de nous pondre en lousdé mon cher, nous allons nous récolter la même merde puisqu’ils auront dorénavant le droit de nous les exporter ! Vive la mondialisation, vive le capitalisme !

  4. MARRE des industries alimentaires pour engraisser certains et rendre malade la plupart !!!!!!!
    Une éthique et des contrôles plus rigoureux avec sanctions devraient être mis sur le marché des ces denrées inconsommables !!!!!

  5. Bonjour
    Le gros problème que n’arrivent pas comprendre les industries, c’est que lorsque l’on boycotter une marque, c’est a vie
    Alors si elle commençais d’elle même a supprimer tous les produits controversé elle ne serais pas obliger de dépenser des milliard pour nous faire croire qu’elle sont clean.
    et dans le monde des bisounours je serais heureux.
    Patrick

Moi aussi je donne mon avis