Ces substances que nous cache … le nail art

Rédigé par Annabelle, le 21 Mar 2013, à 15 h 44 min

Faux ongles, vrai danger ?

Les dermatologues mettent en garde sur le recourt aux faux ongles, quels qu’ils soient. Il existe en effet 3 types de faux ongles :

  • les adhésifs, en plastique
  • les ongles acryliques sous forme de gel à appliquer sur l’ongle naturel et à fixer avec des UV ;
  • les faux ongles en résine, préformés, fixés à l’aide d’une colle à prise rapide

Les 3 comportent des risques d’infection, d’eczéma ou de mycose car ils détruisent la kératine de l’ongle. L’ongle naturel devient jaune ou vert, et se décolle. En outre, les faux ongles ou les colles peuvent entraîner des allergies.

Bonne nouvelle quand-même : les lampes UV utilisées pour sécher les ongles ont été blanchies. Accusées de provoquer le cancer de la peau, une étude menée au Massachusetts General Hospital les a réhabilitées. Les chercheurs ont mesuré les radiations provenant des lampes à ongles standard, notamment deux modèles à ampoules UV fluorescentes et un modèle à LED. Selon eux, « l’utilisation de ces lampes est sûre pendant plus de 250 ans, à raison d’une manucure par semaine. Et même après 250 ans, les risques de développer un cancer de la peau seraient encore très bas ».

Le plus sage reste de limiter la pose d’ongles artificiels et de les garder le moins longtemps possible (les dermatologues conseillent ne pas les garder plus d’une semaine).

En tout cas, si vous tenez aux faux ongles pour une occasion particulière, rendez-vous chez un professionnel ! Et au moindre doute, n’hésitez pas à consulter un dermatologue.

 *

Cela me donne une idée

Sur le maquillage :

Sources : esanté. ASEF Association Santé et Environnement France, pshiiit.com, reportage Telematin Les risques liés aux faux ongles Image à la Une : CC Bisayan Lady

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

11 commentaires Donnez votre avis
  1. Les substances dont tu parles, ne sont pas interdites en France, ni en Europe, et à ma connaissance dans aucun pays du monde. Comme les chewing-gum, et bien d’autres produits, il y a des dérivés pétroliers dans certains vernis. Toutes les marques ne sont pas polluantes, et certaines s’appliquent mêmes à utiliser le moins possible de produits chimiques. Mais on reste dans une fabrication chimique. Il faut juste relativiser leur nocivité. Et rien n’est caché, car en Europe l’obligation des ingrédients est très respectée.

  2. je n’aime pas ses articles qui arrivent à faire croire au commun des mortels que l’on nous cache des choses super mortelles ( vivre tue..) alors que rien n’est caché… Il faut etre sacrément naif pour croire que les vernis ne sont pas fait à partir de produits chimiques tous plus ou moins dangereux à FORTES doses ( au passage la plupart des vernis de marque sont 3-free: ni toluene, ni formaldéhydes, ni DBP) c’est un peu comme si un journaliste écrivez un article avec pour titre: « ces substances que vous cache… votre voiture » ou « ces substances que vous cache… votre coloration pour cheveux » mdr Au passage, une pose de vernis faites correctement passe par l’étape de la pose d’une base protégeant vos ongles des substances agressives contenus dans les vernis colorés ( car ce sont ceux ci qui sont bourrés de produits pour leur donner divers effets) mais encore faut il avoir eu l’idée de se renseigner… Vous oubliez également de préciser que l’ongle est une éponge et qu’à chaque fois que vous plonger vos mains dans les produits ménagers, leurs substances passent dans votre circulation sanguine ( levez les mains, ne touchez plus à rien!!!)… le vernis protège vos ongles de ce problème et sont bien souvent enrichis et nourrissant ( un mal pour un bien? peut etre)! Par contre, je trouve abérant que vous parliez de tous pleins de marques de vernis « bio » mais que vous ne citiez pas la marque SNAILS qui est une marque de vernis à l’eau, sans substances toxiques, qui ne nécessite pas d’utilisation de dissolvant puisqu’il se retire à l’eau et au savon… ah les lobbies… ah et au fait, le NAIL ART est, la plupart du temps, pratiqué à la peinture acrylique, le vernis ou les faux ongles n’en sont que le support… Je suis styliste ongulaire et je n’ai pas un seul vernis!

    • arff comme une personne qui a commenté plus bas apparemment, j’ai eu un soucis de lecture de la suite de l’article… donc je m’excuse puisque certaines choses sur lesquelles j’ai répondu ont été cité ( 3-free, snails,…) mais du coup, je maintiens que cet article au lieu d’informer va faire peur ( on doit etre beaucoup à n’en avoir vu que la premiere partie), que le titre est mal choisi ( le nail art n’est pas forcement créer au vernis) et qu’une pose de vernis ne se fait pas n’importe comment… 🙂

  3. entièrement d’accord, cet article n’est pas clair, accrocheur pour rien, qu’est ce que je fous sur ce site. Arrêtez de nous faire perdre notre temps.

  4. Il se peut que ces substances soient interdites dans les vernis en europe (et encore je n’en suis pas sûre) mais étant allergique au toluène/formaldéhyde/colophane je peux vous assurer que de nombreuses grandes marques en contiennent! C’est le cas de l’oréal, Gemey…. Bourjois a tout de même fait l’effort de sortir une gamme de vernis sans toluène ni formaldéhyde. Mais sinon la majorité des vernis que l’on trouve en magasin contiennent ces substances toxiques, c’est juste que l’étiquette n’est pas très explicite, voire qu’il n’y a même pas la composition sur les bouteilles!

  5. Chère Annabelle

    Je ne comprend pas bien le but de cet article. Le titre accrocheur commence donc par « ce que nous cache « les vilains produit ».
    Vous citez des substances, certes toxique en fin de premier paragraphe, sans sans documenter quoique ce soit, ni citer la moindre SOURCE qui établirait, même un tout petit peu, que le danger est avéré.

    Pire, dans ce premier paragraphe à peu près vide d’argument vous finalisez par une question intéressante, je vous cites: « Alors un nail art non toxique est-il possible ? »

    Ensuite tout le reste de cet « article » ne parle que de mode, d’historique de mode et blabla.

    Aucune approche d’une réponse quelconque à votre titre sulfureux, ni à la seule interrogation qui en valait la peine, nulle citation ou renvois de liens, de sources, bref du vide à tout les étages.

    En gros on se demande vraiment à quoi sert ce titre, puisque tout le reste est soit sans rapport soit d’une pauvreté d’information « déplorable ».

    Et c’est dommage car, réellement argumentés cette question valait une réponse.

    La prochaine fois, respectez un peu de cohérence et parlez de chose sur lesquelles vous aurez pris la peine de (vraiment) vous renseigner, ça lui donnera un réel intérêt. Parce que là on a l’impression de lire « ICI paris », « détective » ou autres journal « à sensation » qui ne base son effet que sur un titre pour espérer vendre un contenu pour le moins critiquable.

    Bon WE.

    • ET j’en profite pour m’excuser platement car mon commentaire n’a pas tenu compte du fait, que mon navigateur ne montrait pas le bouton SUITE, ne me donnant pas accès à…. La suite du texte.

      Du coup c’est en changeant de navigateur que je me suis rendu compte qu’il y avait une suite qui elle explique très bien le reste lui légitiment tout à fait le contenu.

      Mille excuses.

  6. Pour le fun, pourquoi pas ? Mais pur l’élégance, rien de plus sexy que le vernis classique, rouge ou rose..

  7. la plupart des produits dont vous parlez toluène, formaldéhyde…etc sont déjà interdit depuis quelques année dans les vernis vendus sur le territoire européen.
    et de plus en plus de vernis étrangers, ne les utilisent plus non plus.
    IL faut vraiment faire attention par contre de la provenance des vernis.
    je pense notamment aux vernis mexicains de la marque HITS qui sont bourrés de ces produits là.

    • n’importe quoi !!
      et il y en a partout: dans les vernis, dans les colles pour faux ongles, et dans les colles tout court, jusque dans le contreplaqué ou mdf …vous croyez que c’est collé avec quoi? de la pritt?

    • Hits a reformulé ses vernis récemment, ils sont maintenant 3 free il me semble

Moi aussi je donne mon avis