Roquette nourrit la planète avec des farines de micro-algues

Rédigé par Emma, le 23 Jul 2014, à 16 h 26 min

Des mayonnaises sans huiles, des pâtisseries avec moins de matières grasses, des tartes plus légères en lipides mais avec de « bons » lipides… Cette cuisine avec moins et surtout de meilleures matières grasses est possible grâce aux micro-algues !

C’est le pari que fait Roquette Frères, grand groupe français, déjà acteur clé de la transformation de matières premières végétales (maïs, pois, blé) sur le plan mondial.

Les micro-algues, ingrédients d’avenir

Roquette ? Rien à voir avec la salade ! Il est normal que le grand public ne connaisse pas cette entreprise, puisqu’elle ne lui destine pas ses produits qu’elle réserve aux industriels, en B to B.

ressources-naturelles-roquette

Les ressources naturelles renouvelables, Roquette ne connait que ça : elle travaille depuis toujours le maïs, blé, pomme de terre et pois qu’elle transforme en une large gamme d’ingrédients destinés aux industries pour l’alimentation humaine ou animale, pour celle du papier, des bio-industries, du génie chimique et de la pharmacie.

Des aliments encore peu exploités

Depuis les années 2000, l’entreprise basée à Lestrem dans le Nord (59), est convaincue du rôle primordial des micro-algues, dans les domaines de l’alimentation, de la nutrition et de la santé. Une vision de précurseur, puisque les micro-algues ne sont pas encore très exploitées de manière industrielle.

Les micro-algues, c’est quoi déjà ?

Chlorelle et spiruline sont les micro-algues les plus connues (voir algues, micro-algues, quelles différences ?).

Les avantages des micro-algues 

renouvelables à l’infini

– avec une production exponentielle

– riches d’un cocktail de nutriments exceptionnel

L’Europe les a autorisées comme aliment depuis plusieurs années déjà. Mais elles sont utilisées depuis des centaines d’année en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud pour leurs nombreux bienfaits pour la santé et pour l’alimentation humaine. Dans ces pays, spiruline et chlorelle sont surtout consommées sous forme de compléments alimentaires.

spiruline chlorelleLe pari de Roquette, c’est de transformer ces micro-algues en ingrédients, utilisables dans l’alimentation de tous les jours. Un pari audacieux et précurseur.

L’innovation : 3 farines de micro-algues

Parmi les  30 000 souches de micro-algues de son laboratoire de recherche, Roquette a choisi la chlorelle pour fabriquer ses ingrédients.

Une chlorelle jaune, sous forme de FARINES différentes

farines micro alguesOn connaît surtout la chlorelle verte, mais Roquette en a sélectionné une de couleur jaune d’or.

Ses avantages sont primordiaux pour l’alimentation : elle ne sent pas  l’odeur d’iode dégagée par la chlorelle verte ;  sa couleur est plus acceptable que le vert et elle se mêle plus facilement  à d’autres ingrédients sans dénaturer leurs teinte autant que le vert.
Les nutriments de la chlorelle :

  • des protéines en quantité exceptionnelle pour un végétal (plus que le soja),
  • des fibres qui participent à la détoxification de l’organisme ;
  • des lipides bénéfiques pour la santé avec des acides gras essentiels naturels (aussi bons que dans les poissons gras) ;
  • des pigments (béta-carotène, lutéine, etc.) antioxydants ;
  • des vitamines du groupe B surtout et des minéraux (fer, zinc, sélénium).

propriétés-chlorelle

Pour pouvoir être utilisée dans l’alimentation comme ingrédient, cette chlorelle jaune présentée sous forme de farine. C’est là la véritable innovation.

Une innovation qui va révolutionner l’alimentation

Pourquoi est-ce si innovant ?

  • Parce que la farine peut s’utiliser dans de nombreuses recettes d’aliments variés, sucrés ou salés (pâtisseries, viennoiseries, tartes salées, sauces, etc.).
  • Parce que ces plats souvent riches en lipides peuvent voir leur profil lipidique largement baisser et améliorer avec les farines de chlorelle.
  • Parce que ces farines peuvent aussi améliorer le taux de protéines végétales des aliments
  • Parce que ces farines conviennent parfaitement au régime sans gluten, aux végétariens et même aux personnes allergiques aux oeufs.

→ D’une manière générale, ces farines de chlorelle améliorent beaucoup le profil nutritionnel des aliments qui les contiennent.

« Ces farines ont toutes un tronc commun  : elles sont d’origine naturelle, sans gluten, anallergiques, sans OGM : elles peuvent être Kasher et Hallal », résume Valérie Le Bihan, responsable marketing et chef de produit Algility. Bref, les marchés alimentaires potentiels sont démultipliés !

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

12 commentaires Donnez votre avis
  1. Voici la recette toute simple que j’utilise pour la mayo sans oeufs:

    Mettre 5 CS de crème de soja dans un bol. Ajouter une à une 5 CS d’huile et mélanger après chacune d’entre-elles, comme pour une mayo avec oeufs.

    Ajouter 1 cc de moutarde et assaisonner selon ses goûts.

    Non seulement c’est hyper facile à réaliser mais en plus elle se conserve très bien. Valérie Cupillard (la recette est tirée de son livre) préconise l’huile de tournesol mais je préfère varier les plaisirs avec d’autres huiles plus intéressantes d’un point de vue nutritif.

    Voilà, bon appétit 😀

  2. Mon questionnement est le suivant ,,, que dire des vitamines un coup que la farine est cuite ? Sont-elles détruitent par la cuisson ? Et ses minéraux sont-ils utilisables par notre organisme une fois cuit ?

  3. Ne pas oublier que beaucoup d’algues contiennent des métaux lourds… L’océan n’est plus du tout ce qu’il était au 18è siècle… La pollution a gagné la partie, et grâce à qui???!

    • Quel dommage de voir des commentaires négatifs, et surtout complètement a coté de la plaque a propos de nouvelles aussi intéressantes…
      Janine, vous n’avez pas du bien lire l’article, qui explique pourtant clairement que ces micro-organismes sont produits « in-vitro », par fermentation, et donc pas soumis aux polluant extérieurs:
      « La fermentation » produit, je cite: « En milieu clos, à l’abri de la lumière et exempt de toute pollution,[…]garantie une qualité de produit quasi parfaite. »

      Alors oui, ok, c’est fabriqué par une horrible société capitaliste dont le patron doit surement crouler sous les dividendes, rouler en Ferrari et manger des petits enfants au petit déjeuner, mais svp, arrêtons avec ce cynisme tellement français, et sachons reconnaître les vraies bonnes nouvelles au lieu de toujours chercher une bonne raison pour râler un peu plus.

      D’ailleurs: la conclusion de l’article résume tout: « il aurait été dommage de ne pas s’en priver. »
      No comment… 😉

  4. Ce produit a l’air excellent.
    Où peut-on se le procurer ? sous quelle forme ? à quel prix le kilogramme ?

    Merci d’avance

    C. Marcilly

  5. les restos végétariens proposent qqfois de la mayonnaise sans oeuf, faite à oartir de gélifiant (agar agar) et huile mais je n’ai pas la recette.

    Je doute aussi, sur les produits tout faits, qui seront proposés à la vente, si débarassés de gluten et mauvaise graisse il seront sans doute plein de conservateurs.
    pourquoi ne pas proposer la farine seule à la vente aux particuliers?

    • savonette, la mayo sans œuf c’est facile
      treehugger.com/easy-vegetarian-recipes/3-recipes-homemade-vegan-mayonnaise.html

    • savonette , la mayo sans oeuf c’est facile

    • Eh oui, nous n’avons pas les réponses qu’on aimerait avoir!!!

  6. J’aimerais des recettes, notamment celle de la mayonnaise sans œuf.
    Merci.
    Cordialement.

  7. Le mot est lâché… industriel ! Ils en font quoi d’habitude les industriels des bons produits de base ?
    Cela peut-il changer malgré un discours tout beau tout vert ??

    • On ne nous dit pas tout… justement! et ce côté « industriel » me gêne beaucoup!

Moi aussi je donne mon avis