Protéger sa peau à la montagne : la beauté au naturel prend de l’altitude !

Week-end ou vacances à la montagne en vue ? Sensible aux agressions extérieures toute l’année, la peau du visage l’est encore davantage en hiver. Les vacances à la montagne, le grand air, le soleil, mais aussi le froid, parfois le vent, c’est bien pour vous mais pas toujours pour elle ! Protéger sa peau à la montagne est primordial : conseils et astuces.

Rédigé par Véronique Desarzens, le 5 Feb 2017, à 10 h 20 min

Les vacances approchent et, si pour les chanceux, la montagne et peut-être les pentes enneigées ! Mais attention, sous l’influence des éléments naturels extrêmes comme le froid, le soleil, le vent et l’altitude, la peau risque de dessécher, de rougir, de tirailler… Bref, de perdre en souplesse et en beauté.

Alors, pour garder sa peau saine et jolie pendant les mois en « r », à plus forte raison lorsqu’on passe plus de temps en plein air et à la montagne, deux grands impératifs : bien la protéger et l’hydrater la journée, et généreusement, la nourrir le soir.

Conseils pour protéger sa peau à la montagne

En hiver, les peaux les plus fragiles rougissent ou tiraillent, mais en vacances de neige presque toutes souffrent du dessèchement. Optez donc impérativement pour la douceur.

Pour les indispensables premiers gestes du matin et derniers du soir, nettoyez votre visage avec un lait de toilette onctueux et doux. Celui-ci est parfait pour effacer toute trace d’impuretés ou de produits, tout en préservant la sensibilité de l’épiderme :

  • Versez dans un récipient deux cuillères à soupe de crème fraîche, deux cuillères à soupe de miel et une cuillère à soupe d’eau de rose.
  • Mélangez intimement tous les ingrédients, versez dans un petit flacon et utilisez ce lait pour nettoyer votre visage.
  • Terminez par une application d’eau florale, de rose par exemple…

Complétez systématiquement votre nettoyage de la peau par l’application d’un tonique doux à base de plantes calmantes (camomille, mauve, tilleul, fleurs d’oranger….). Rien de plus simple que de le préparer vous-même :

  • Versez dans une casserole l’équivalent d’une grosse tasse d’eau, faites chauffer et retirez aux premiers frémissements.
  • Ajoutez une petite poignée de fleurs séchées.
  • Laissez infuser une demi-heure, et filtrez.
  • Votre eau florale, une fois versée dans un petit flacon, se conserve une semaine au réfrigérateur.

Pour rendre votre lotion encore plus adoucissante, ajoutez une petite cuillère de miel liquide à la préparation en train de refroidir. Secouez bien avant chaque emploi !

protéger sa peau à la montagne

© Rido – Shutterstock

Le jour, un objectif : protéger !

Bien nourrir et protéger la peau permet de la préparer à résister à tous les petits soucis qui l’attendent à l’extérieur. C’est aussi le meilleur moyen de lui faire conserver souplesse et élasticité, et donc, à plus long terme, d’éviter son vieillissement prématuré… Pour cela, à vous les qualités de l’aloès !

  • Mélangez une noisette de gel d’aloe vera avec la même quantité d’une huile végétale : abricot, amande, argan, jojoba… À choisir selon votre type de peau.
  • Appliquez sur le visage et le cou, en guise de crème de jour et, pourquoi pas, de nuit aussi si votre peau le demande.

L’aloès ainsi que les produits qui en contiennent offrent à chaque peau un grand confort, une protection et une hydratation optimales.

Une huile essentielle est aussi à privilégier, tant pour les peaux sèches en particulier, que pour les peaux sensibles en général :

Versez quelques gouttes d’huile essentielle de ylang-ylang dans une huile de soin, d’argan par exemple, pour le visage, secouez bien et appliquez du bout des doigts, en massages très doux.

Quand ? Le matin pour les peaux très sèches, à plus forte raison si elles sont soumises aux intempéries pendant la journée, et le soir pour les autres. L’huile essentielle de ylang-ylang est fort appréciée des peaux sensibles ou affamées pour ses qualités anti-inflammatoires et hydratantes.

Peaux délicates ou irritées…

Voici encore une suggestion que toutes les ultra-sensibles apprécieront :

Quelques gouttes d’huile essentielle de géranium rosat et d’essence d’orange diluées dans de l’huile d’amande douce ou de macadamia assouplissent la peau tout en la protégeant de la déshydratation.

La nuit : régalez !

La peau, elle aussi, profite de la nuit pour récupérer. Offrez-lui un coup de pouce : aidez-la à se régénérer ! Dans cette mission importante, certaines huiles essentielles s’avèrent être de grandes alliées :

  • Dans 25 ml d’huile d’amande douce, versez quatre gouttes d’huile essentielle de ylang-ylang et trois gouttes d’huile essentielle de petit grain bigarade.
  • Secouez bien votre flacon, puis appliquez du bout des doigts sur votre visage et votre cou parfaitement démaquillés, en effectuant des mouvements circulaires, pour bien faire pénétrer l’huile.

L’huile essentielle de ylang-ylang a, nous l’avons vu plus haut, des qualités hydratantes, anti-inflammatoires et antiseptiques, tandis que celle de petit grain bigarade, purifiante, a un effet légèrement tenseur : rien de tel pour détendre vos muscles et vos traits pendant la nuit, et vous réveiller en beauté !

Haut les masques !

Sans aucune pitié pour votre visage, le vent, le froid, et plus encore le soleil favorisent l’apparition des rides précoces. Comment protéger et nourrir votre peau à satiété ? La réponse en quelques masques…

prendre soin de sa peau à ma montagne

© Jacob Lund Shutterstock

Le soir, rien de tel qu’un soin hydratant et bien nourrissant pour réparer les éventuelles agressions de la journée. Par temps froid, priorité absolue à ceux qui offrent leurs vertus calmantes et hydratantes !

  • Mélangez intimement une demi-cuillère à café d’huile d’olive et une cuillère à café de miel liquide.
  • Appliquez sur votre visage, et laissez agir 10 minutes, puis rincez soigneusement, de préférence avec de l’eau minérale. Terminez par un tonique doux.
  • Posez ce masque un à deux fois par semaine.

Ou alors, un classique pour les peaux sèches :

  • Écrasez la pulpe d’une banane.
  • Ajoutez, au choix, quelques gouttes d’huile d’amandes douces ou une cuillère à café de miel liquide.
  • Mélangez soigneusement, et posez cette préparation sur le cou et le visage.
  • Laissez-la agir une vingtaine de minutes, et retirez-la à l’eau tiède.

Si votre peau a franchement tendance à se déshydrater, elle a besoin d’un vrai festin :

  • Prélevez la chair d’un avocat bien mûr et mélangez-la avec un jaune d’oeuf.
  • Appliquez sur le visage et laissez agir entre 10 et 20 minutes.
  • Retirez le masque avec un coton préalablement trempé dans de l’eau froide, et rincez bien.
  • Terminez par une application d’eau florale.

À glisser aussi dans vos bagages !

Indispensables également : des produits solaires adaptés aux besoins de votre peau, bien sûr, et aussi à l’altitude ! Plus vous montez, plus le rayonnement solaire s’intensifie : la quantité d’ultraviolets augmente en effet de 4 % tous les 300 mètres. De plus, le phénomène de réverbération est bien plus fort sur fond de neige (85 %) que sur le sable (20 %) ou l’eau (5 %).

La protection idéale ? Les produits qui font écran aux ultraviolets et sont enrichis de substances hydratantes et d’anti-radicaux libres. De préférence à base, ou au moins avec une forte proportion, de plantes et de minéraux, naturellement…

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis