Plantes aromatiques Comment planter du thym

Entretenir et récolter les herbes aromatiques que ce soit en pleine terre ou sur le balcon c’est se donner la possibilité d’accommoder bon nombre de petits plats de senteurs bien particulières. Découvrez ici comment planter du thym et s’occuper du pied obtenu.

Rédigé par Julien Hoffmann, le 31 Aug 2019, à 17 h 30 min

Les plantes aromatiques sont connues et utilisées par les humains depuis des millénaires et dans presque toutes les civilisations. Chinois, Égyptiens et même Sumériens ont laissé des traces sur le sujet, montrant que les plantes aromatiques ont autant d’intérêt en médecine que dans la cuisine traditionnelle. Mais pour utiliser les bienfaits gustatifs des plantes aromatiques encore faut-il savoir comment s’y prendre. On vous explique aujourd’hui comment cultiver et récolter du thym.

Planter du thym – Le guide de A à Z

Vous voulez faire pousser le thym au jardin, sur une spirale aromatique ou sur un balcon ? Suivez nos conseils pour débuter.

Planter du thym en pleine terre

Le thym est une plante vraiment rustique qui n’a pas d’exigence culturale particulière mais qui ne craint pas le froid mais le trop plein d’humidité. Il faudra donc veiller à ce que le sol dans lequel vous allez le planter au printemps ou à l’automne sera assez aéré pour ne pas accumuler trop d’eau.

planter du thym

L’obligatoire thym au jardin © stdesign

Vous pouvez donc, si votre sol est trop lourd, apporter du sable et un peu de graviers pour l’alléger.

Apportez un peu de compost (point trop n’en faut) au fond de votre trou de plantation que vous aurez disposez en plein soleil et en plein sud et plantez-y votre thym en tassant bien le tout en utilisant votre poids.

Le thym sur votre balcon

Comme pour la plantation en pleine terre, le thym n’a pas besoin de beaucoup pour l’épanouir. Placer au fond d’un pot de taille moyenne des billes d’argile ou des graviers pour assurer le drainage : c’est la seule chose essentielle à réaliser.

Comment entretenir un plant de thym ?

Le thym, robuste et rustique donc, n’a besoin que de très peu d’entretien si ce n’est d’éviter que des « herbes folles » ne l’envahissent de trop.

En pleine terre, il n’est pas utile d’arroser votre thym sauf lors des longues périodes de sécheresse exceptionnelle. Trop arroser un thym en pleine terre diminuera d’ailleurs la puissance de ses arômes.

En pot, arrosez régulièrement selon la saison et l’exposition – un pot en plein soleil verra la terre sécher rapidement, mais ne laissez jamais d’eau dans la coupelle sous le pot.

Dans un cas comme dans l’autre, il faudra tailler les branches de thym en-dessous des fleurs une fois la floraison terminée. Votre thym se reformera alors de manière compacte une fois cette opération effectuée.

Thym en fleur en train d’être butiné © nnattalli

Petit rappel des propriétés principales du thym

Le thym est reconnu pour soigner presque tous les maux, ce qui laisse à croire qu’il doit être très efficace. En infusion, il a des propriétés antiseptiques reconnues aussi sûrement que son action contre les problèmes respiratoires en tous genres tels que la bronchite.

Comment cueillir et couper le thym ?

La récolte du thym peut se faire toute l’année au fil de vos besoins, ce qui est particulièrement pratique.

Son goût est cependant plus prononcé avant la floraison, c’est-à-dire au printemps. Si vous souhaitez en conserver, c’est à cette période que vous devrez récolter des branches de manière uniforme en évitant de trop en prélever.

Il s’agit donc de repartir votre cueillette de façon à ce que le plant ne soit pas trop déplumé et garde son volume en prélevant du tiers à la moitié de la plante.

Comment conserver et faire sécher le thym ?

Quand vous avez récolté votre thym branche après branche, réalisez un petit fagot à l’aide d’un fil de fer de préférence et en serrant bien fort pour qu’en séchant le fagot ne se défasse pas.

Petit bouquet de thym prêt à être séché © Julia Sudnitskaya

Prenez votre petit fagot et faites-le sécher tête en bas à l’abri de la lumière et de toute humidité. La durée de séchage dépendra des conditions dans lesquelles vous le réalisez.

Une fois bien séché, mettez le tout dans un bocal que vous pourrez fermer pour le ranger dans un endroit sombre. Il ne vous restera alors plus qu’à en prendre selon vos besoins en évitant bien de l’humidifier pendant l’opération.

Illustration bannière : Thym en fleur © Flower_Garden
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis