Pourquoi manger la pâte à gâteau crue est déconseillé ?

D’après les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies, manger de la pâte crue est une très mauvaise idée. Vous pourriez effectivement faire une intoxication alimentaire ou souffrir de troubles intestinaux.

Rédigé par Perrine de Robien, le 20 Dec 2017, à 11 h 15 min

Lorsque vous cuisinez, vous savez qu’il est nécessaire de bien laver vos mains et le plan de travail. Mais il existe d’autres règles d’hygiène à respecter : les connaissez-vous ? Il vaudrait mieux, sinon gare aux maux de ventre !

L’Escherichia coli et la Salmonelle dans la pâte crue

Que celui qui n’a jamais léché la cuillère qui a permis de préparer un gâteau lève la main ! Qui n’a en effet jamais succombé à la tentation de goûter un peu de pâte crue ? Un geste régressif et gourmand qui au final, pourrait s’avérer dangereux pour votre santé.

C’est aux États-Unis qu’on prend ce sujet très au sérieux puisque selon les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), la pâte crue peut contenir divers germes dangereux comme l’Escherichia coli ou la Salmonelle.

pâte à gâteau crue, lecher le fond du plat

Lécher le fond du bol après la préparation du gâteau : un geste familier mais peut-être pas si anodin © Jack Frog

Présente dans les produits laitiers, la viande, les fruits et les légumes mais également la farine, la bactérie E. coli peut provoquer de graves troubles intestinaux (diarrhées, douleurs abdominales, vomissements) et de la fièvre. Quant à la Salmonelle, elle est surtout réputée pour être présente dans les oeufs crus et provoque, elle-aussi, des intoxications alimentaires.

Cuire le gâteau tue la bactérie E. coli

Pour autant, il n’est pas question d’arrêter de cuisiner des gâteaux maison et de se ruer sur les préparations industrielles. Il suffit juste de respecter certaines règles sanitaires de base afin d’éviter tout risque de trouble. La principale consiste à bien cuire vos gâteaux et autres pâtes (pizza, crêpes, gaufres, etc…). En effet, la bactérie E. coli est thermosensible et ne résiste pas aux températures élevées.

L’autre précaution incontournable concerne la conservation des oeufs. Il est nécessaire de les maintenir à une température stable afin de leur éviter des variations thermiques auxquelles ils sont particulièrement sensibles. Par ailleurs, si l’un de vos oeufs est fêlé, jetez-le car il est possible que des germes aient pu pénétrer dedans. Enfin, ne lavez surtout pas leur coquille puisqu’elle sert de barrière naturelle et évite qu’ils se retrouvent contaminés.

Illustration bannière : Fillette se régalant de pâte au chocolat – © Monkey Business Images
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
Comparateur d'assurance
consoGlobe vous recommande aussi...




3 commentaires Donnez votre avis
  1. Quelle utilité enfin à cette rubrique « commentaires » si le rédacteur ne prend pas la peine d’éclaircir son propos!!! cf les 2 commentaires ci-dessus

  2. enfin si la coquille prévient les oeufs d’être contaminés comment peuvent ils contenir ces bactéries? c’est contradictoire.

  3. En quoi laver la coquille peut nuire la protection de cette coquille?..pas clair. Une coquille d’oeuf peut avoir de la merde de poule dessus donc les laver est une bonne idée avant de les casser car l’oeuf passera forcément sur le bord et sera en contact avec l’extérieur de la coquille.

Moi aussi je donne mon avis