Paris, troisième ville au monde en matière de mobilité durable

L’ambitieux programme du Grand Paris Express, qui va étendre le réseau de transports en commun, permet à la capitale d’être classée 3e ville en matière de mobilité durable.

Rédigé par MEWJ79, le 5 Nov 2017, à 8 h 15 min

Le cabinet d’urbanisme Arcadis a publié les résultats d’une étude examinant le développement durable dans les villes, sous l’angle de la mobilité. Paris arrive troisième au classement derrière Hong-Kong et Zurich.

Paris, troisième ville au monde en matière de mobilité

Malgré les nombreux reproches quotidiens des automobilistes et autres usagers des transports parisiens, selon une étude réalisée par le cabinet d’urbanisme Arcadis, Paris est troisième du classement des villes les plus durables au monde en matière de mobilité, derrière Hong-Kong et Zurich(1).

Pour établir ce classement, Arcadis a étudié les 100 plus grandes villes du monde en prenant en compte trois grands axes : humain, environnemental et économique, décomposés en 23 indicateurs tels que les tarifs, le temps passé dans les transports, la pollution de l’air, les transports verts

mobilité à Paris

Dans le métro parisien © Ekaterina Pokrovsky

Offre de transports en commun accessible et globalement durable

Si Paris monte sur le podium, la capitale française ne se classe jamais en première place sur tous les critères sélectionnés. Mais sa politique équilibrée et sa progression lui ont valu ce bon classement. En effet, le rapport met en valeur son offre de transports en commun qu’il considère comme accessible et globalement durable, du moins « en comparaison avec les autres grandes villes mondiales ».

Paris peut en effet compter sur un réseau moderne datant du milieu du XIXe siècle et des investissements sur presque deux siècles. Et la capitale poursuit son développement d’offre de transports avec l’extension à l’ouest de la ligne E du RER, les prolongements des lignes du métro (11 et 12) et de tram (1 et 3) dans le cadre du Grand Paris Express. La capitale mène également une politique en faveur du vélo.

Aucune ville américaine dans le Top 20

Ce programme du Grand Paris Express a offert à la capitale une belle remontée dans le classement. En revanche, l’écologie reste le gros point noir sur lequel il faudra travailler pour continuer d’améliorer le bien-être des habitants.  En effet, la ville n’est ainsi classée qu’à la 18place sur l’indicateur « environnement », derrière Francfort, Berlin, Londres ou encore Madrid. La cause de ce très mauvais classement : la pollution de l’air et les émissions de particules.

Et la France peut se targuer d’avoir une autre ville bien placée dans ce classement : Lyon est 15e. La ville peut en effet compter sur son service de vélos en partage, Vélo’v, qu’elle avait mis en place avant Paris et ses Velib’.

mobilité Lyon

Le funiculaire de Fourvière à Lyon © travelview / Shutterstock

En revanche, aucune ville américaine ne se trouve dans le top 10 du classement. La mobilité représente un handicap pour ces mégalopoles. Los Angeles est  un bon exemple pour comprendre : le temps perdu dans les embouteillages et le manque de transports en commun expliquent sa 72place au classement.

Illustration bannière : Mobilité à Paris – © Dennis van de Water / Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Mobilité vous avez dit?????????? surtout avec ses bouchons quotidiens, son métro complétement saturé, oui avec cela mme hidalgo peut faire cocorico.

  2. je serai interessé de voir le rapport complet d’Arcadis sur le sujet, et je trouve dommage de ne pas avoir inclus les grandes villes japonaises dans le classement des 100 plus grandes villes du monde, avant de faire leur etude, afin d’etre veritablement credible.
    En effet, l’offre de transports en commun accessible et durable des nippons est tellement au dessus de ce que les autres pays ont mis en place, que nous n’aurions qu’a nous fustigés d’etre aussi bas dans le classement.
    Avec les 3 villes de Tokyo, Osaka & Nagoya dans le classement et Paris en 35ieme position, elle est selon moi loin d’atteindre le podium, meme en rusant sur les criteres pris en compte.
    Votre article aurai un tout autre gout aux yeux des lecteurs, mais tellement plus proche de la vérité que nous préférerions tous lire…

    • 35eme position ? Relisez-vous avant attaquer

Moi aussi je donne mon avis