La pollution de l’air s’aggrave en Ile-de-France

Un nouveau pic de pollution est attendu en Ile-de-France, comme l’a annoncé Airparif le 29 décembre.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 30 Dec 2016, à 9 h 40 min

La pollution devrait s’aggraver en Ile-de-France, notamment à cause de températures peu élevées et un vent faible. Face au taux de pollution constaté, la préfecture a décidé de mettre en place plusieurs mesures.

Le premier niveau d’alerte devrait être dépassé

La pollution s’intensifie sur la région parisienne. Une aggravation du taux de pollution est prévue par Airparif, l’association de surveillance de la qualité de l’air, pour le 30 décembre. La qualité de l’air sera ainsi de 8/10, soit « mauvaise » selon l’organisme. Le « seuil d’alerte » du public devrait donc être dépassé le 30 décembre.

Les conditions météorologiques, qui ne devraient pas s’améliorer ce week-end, ont eu un rôle important dans la pollution. En effet, les températures froides et le vent faible ne contribuent pas à abaisser le niveau de pollution actuel dans la région parisienne. Le 29 décembre, la mairie de Paris avait annoncé la mise en place de la gratuité du stationnement résidentiel et affirmé : « en fonction de l’évolution de la situation dans les jours qui viennent, d’autres mesures complémentaires pourront être prises : gratuité d’Autolib’, de Velib’, etc. ».

Plusieurs mesures recommandées pour lutter contre la pollution

La préfecture de police avait annoncé différentes mesures pour lutter contre le pic de pollution. Parmi elles figurent l’interdiction d’utiliser le chauffage au bois, une vitesse de circulation réduite à 20 km/h, la diminution des émissions de la part des établissements industriels ou encore l’obligation pour les véhicules de plus de 3,5 tonnes de contourner la ville. Par ailleurs, la préfecture recommande également aux usagers de limiter leurs déplacements en voiture et de privilégier les transports en commun.

Airparif ne prévoit pas d’améliorations dans les prochains jours. « C’est à chacun de faire attention et de limiter sa propre exposition », recommande l’association. Cependant, cet épisode de pollution ne devrait pour le moment pas atteindre les autres départements.

Illustration bannière : La pollution enveloppe Paris au petit matin – © Studio Dagdagaz Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis