Pollution : rendre les transports gratuits est inefficace et cher

Les pics de pollution se multiplient en France et notamment à Paris où la circulation alternée est devenue une habitude, au plus grand dam des automobilistes qui doivent s’organiser, le plus souvent au dernier moment. Mais la ville prévoit également, en cas de pics de pollution, la gratuité totale des transports. Une mesure censée inciter les Franciliens à prendre les transports en commun, mais qui serait inefficace.

Rédigé par Hugo Quinton, le 20 déc 2016, à 9 h 45 min
Pollution : rendre les transports gratuits est inefficace et cher

Les pics de pollution se multiplient en France et notamment à Paris, où la circulation alternée est devenue une habitude, au plus grand dam des automobilistes qui doivent s’organiser, le plus souvent au dernier moment. Mais la ville prévoit également, en cas de pics de pollution, la gratuité totale des transports. Une mesure censée inciter les Franciliens à prendre les transports en commun, mais qui serait inefficace.

Le Stif critique la gratuité des transports en Île-de-France

Le Stif (Syndicat des Transports d’Île-de-France) a publié lundi 19 décembre 2016 une étude sur l’impact économique de la décision de rendre les transports en commun gratuits lors des pics de pollution. Durant le seul mois de décembre 2016, fait exceptionnel, la mesure a été prise à six reprises et selon le Stif, ça a coûté cher : près de 23 millions d’euros. Dans un communiqué, le Stif estime que la mesure n’est pas « soutenable financièrement ».

Le Stif veut donc trouver d’autres solutions qui ne coûteraient pas aussi cher et, surtout, qui auraient un impact positif auprès du public. Selon l’étude, en effet, les personnes ayant un abonnement et les syndicats des usagers perçoivent la gratuité des transports en public comme injuste… Et les automobilistes ne semblent pas être enclins à prendre le bus et le métro, même s’ils ne payent pas.

transport-gratuit-paris

D’autres solutions pour les transports en commun ?

Valérie Pécresse, présidente du Stif et de la Région Île-de-France, aura donc la tâche de trouver une solution. Cette dernière doit être moins coûteuse ou prise en charge par des organismes publics comme l’État ou la région Île-de-France elle-même, estime le Syndicat des transports.

Car la perte de 23 millions d’euros en seulement six jours aura augmenté le trafic sur les lignes de métro et bus de seulement 5 %, alors que, comme le précise le Syndicat dans son communiqué, avec la même somme, il « aurait pu acheter 50 bus électriques qui auraient roulé 14 ans sans émettre de pollution ».

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. 5% de passagers gratuits (grosso modo)= 23 000 000 €

    Donc six jours de transports en Ile de France coûte/rapporte (c’est la même chose): 20x 23 000 000 = 460 000 000 € soit près d’un demi milliards!

    Sur un an (366 jours, pour la commodité du calcul): 460 000 000 x 61 = 28 060 000 000.

    Chiffre d’affaire de la RATP en 2015: 5 556 000 000

    Même si ce calcul est grossier, il est plus que suffisant comme ordre de grandeur…

    Combien de “pourcents” vont croire cette information relayée sans vérification?

    Mystère… Mais c’est toujours trop!

    • Mais si 20% des utilisateurs n’ont pas d’abonnement, les +5% de passagers supplémentaires coûtent 25% et votre calcul à tombent juste à la grosse louche

  2. Comme 80% des usagers quotidiens doivent payer un abonnement, ça m’étonnerait ue ça leur coûte vraiment si cher..bizarre

  3. C’est tout ? Bon bah tant pire…

    Un avis sur le faite que si tout

    Petits commentaires :
    * Transports tout le temps gratuits pour toute le monde -> pas de sentiment d’injustice \o/
    * ça coûte cher les transports en commun -> on peut comparer ça au coût réel de **tous** les véhicules personnels sur 6 jours (assurances, accidents, essence, entretient de la voirie, etc.) ??

Moi aussi je donne mon avis