Pic de pollution : pourquoi et que faire ?

Paris connaît depuis quelques jours un nouveau pic de pollution. Alors, pourquoi ce phénomène et quelles sont les recommendations à suivre ?

Rédigé par Anton Kunin, le 9 Dec 2016, à 11 h 35 min
Pic de pollution : pourquoi et que faire ?

La circulation alternée, les limitations de vitesse, ainsi que l’interdiction de circulation des poids-lourds, sont renconduites ce vendredi 9 décembre à Paris. Il sera également interdit de brûler quoi que ce soit à l’air libre et de se chauffer au bois. Les bâtiments industriels devront veiller à ce que la température intérieure ne dépasse pas les 18 degrés.

Pourquoi ce pic de pollution ?

L’air de Paris et de Lyon est en ce moment extrêmement pollué aux micro-particules. D’une taille inférieure à 10 micromètres, ces particules sont de compositions diverses, dont les gaz d’échappement des véhicules et les produits de brûlage. En temps normal, ils se volatilisent dans l’atmosphère. Mais lorsque les écarts des températures de jour et de nuit sont importants, la chaleur se formant durant la journée crée une espèce de couvercle sur la ville, y renfermant ces éléments polluants.

Les micro-particules peuvent provoquer des allergies, de l’asthme, mais aussi favoriser le développement des maladies respiratoires ou cardiovasculaires. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), elles sont à l’origine de 42.000 décès prématurés en France.

Que faire lorsque le seul d’alerte est dépassé ?

Pendant ces journées hasardeuses, il faut bien sûr respecter les consignes de limitation de la pollution. L’intensité des activités physiques à l’extérieur doit être réduite. Quant à l’heure idéale des sorties, la question s’avère épineuse : la pollution est la moins intense entre 2 et 6 heures du matin. Une autre baisse intervient entre 11 et 15 heures, mais la concentration des micro-particules est bien plus élevée à ce moment-là. Conclusion : lors des pics de pollution, il vaut mieux être insomniaque.

Les propriétaires de voitures, lorsqu’ils la prennent, doivent éviter d’ouvrir les fenêtres : ce geste multiplierait l’exposition aux micro-particules par deux. Mais il ne faut pas non plus oublier d’aérer son véhicule. Le mieux est d’ouvrir les fenêtres lorsqu’on est à la campagne, ou encore la nuit. Il leur est également demandé de faire preuve de civisme en respectant les conditions de la circulation alternée.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !



3 commentaires Donnez votre avis
  1. ciaoooooo merci de cette page

  2. recommAndation, en français…

    • Credo che ci sono molte azioni da fare che non sono state scritte ma io scrivo in italiano xke non so scrivere in francese… grazie

Moi aussi je donne mon avis