À Paris, le Plan vélo inquiète les automobilistes et les services d’intervention

À Paris, de nombreux axes ont été réduits à une seule voie pour laisser place aux vélos, une politique qui n’est pas du goût des usagers de la route pris dans les embouteillages.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 6 Sep 2017, à 10 h 10 min

Les automobilistes ne sont pas les seuls à se plaindre des embouteillages causés par la mise en place du « Plan vélo » initié par Anne Hidalgo, maire de Paris. En effet, policiers et secours, qui arrivent désormais plus tard sur leurs lieux d’intervention, sont en recherche de nouvelles solutions.

L’application du Plan vélo continue de diviser

En juillet dernier, le préfet de police avait émis ses « expresses réserves » concernant le projet de la maire de Paris de créer une piste cyclable à double-sens rue de Rivoli, entraînant la suppression d’une voie de circulation. L’association Paris en Selle a réagi le 25 août en rejetant les réserves du préfet sur la circulation des véhicules d’urgence. Elle précise que cet axe bénéficie « de couloirs de bus permettant aux véhicules d’urgence de ne pas être pris dans les bouchons« .

Lire aussi : Les voies sur berges fermées, quel impact sur la pollution ?

L’association Paris en Selle dénonce « le comportement de certains policiers qui stationnent sur les trottoirs, des pistes cyclables ou des couloirs de bus, sans motif légitime, montrant ainsi le mauvais exemple« . Le préfet de police maintient quant à lui, qu’il n’est pas possible de créer une voie cyclable en double-sens rue de Rivoli sans supprimer de voie de circulation. Depuis la loi du 28 février 2017, la compétence générale de circulation a été transférée à la ville de Paris. La préfecture ne peut donc qu’émettre des prescriptions concernant la circulation des véhicules de sécurité et de secours.

La police équipe ses brigades de motos pour éviter les embouteillages

Depuis la rentrée, plusieurs voies de circulation parisiennes ont été transformées en pistes cyclables, provoquant d’importants embouteillages. La police a décidé d’équiper certaines brigades de motos pour pouvoir intervenir sans être prise dans les ralentissements, indique Le Figaro. Elle compte également se rendre sur ses lieux d’intervention via la Seine si cela est nécessaire.

plan vélo Paris

Il est grand temps de construire un réseau de pistes cyclables à Paris © Dutourdumonde Photography

Le Plan vélo inquiète aussi les services de secours. Une étude de la région montre que leur temps d’intervention a augmenté d’une minute, une éternité lorsqu’il s’agit de sauver des vies. Les travaux d’aménagement ont commencé il y a un mois entre les stations de métro Saint-Paul et Hôtel de Ville. Ils devraient prendre fin en février 2018 et aboutir à une piste cyclable dans les deux sens. Toutefois, les oppositions liées à l’application du Plan vélo pourraient ralentir le processus.

Illustration bannière : Vélo à Paris – © Dmitry Brizhatyuk Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




3 commentaires Donnez votre avis
  1. Article pro-Bagnole ridicule. La pollution de l’air? L’explosion de l’asthme chez les enfants, des cancers et des maladies respiratoires?Le dégagement de gaz à effet de serre? On s’en fout, tout ce qui compte c’est que les automobilistes sont « inquiets »…

    • Allez vivre à la campagne.

  2. VIVE LE VELO ET LES PIETONS

Moi aussi je donne mon avis