Bientôt plus de bouchons grâce aux smartphones et au big data ?

Rédigé par Jean-Marie, le 2 Jan 2014, à 11 h 40 min

La révolution numérique en cours qui utilise le déluge d’informations actuel (l’infobésité ou big data terme d’usage en « franglais ») va avoir des applications dans un nombre de domaines très important. Dont l’environnement. Et les transports. Voici comment le Big Data peut aider à résoudre certaines difficultés de circulation, et par là même, alléger un peu la pollution qui en découle.

Le big data pour mieux circuler et éviter les bouchons

Au mois de Novembre dernier la société Orange Business Services a lancé un service big data à destination des entreprises et des collectivités dont le but est de les aider à adapter leurs infrastructures et politiques de transports aux besoins et utilisations réels des citoyens.

bonhomme-croissance161Le principe est d’utiliser une masse énorme de données issues des milliards d’informations que laissent les utilisateurs de transports et de smartphones pour analyser ce qui se passe sur le réseau routier et dans la ville.

trafic-abidjanL’outil en question, appelé Flux Vision, est en mesure de fournir des indicateurs permettant aux entreprises et aux collectivités d’accéder à des données complémentaires à celles dont elles disposent déjà.

Ces informations permettent d’analyser en temps réel ou en différé le nombre de véhicules présents sur une portion routière spécifique, analyser la fréquentation touristique d’une région en fonction du nombre d’abonnés présents dans celle-ci ou encore étudier l’afflux d’abonnés lors d’événements culturels tels que des festivals.

> sur cette photo ont voit en rose les lignes de bus existantes redéfinies à partir des flux de déplacements collectés par les téléphones. En tenant compte des déplacemetns les plus fréquents, on a installé de nouvelles lignes de bus : en bleu sur la carte.

Du marketing temps réel, au marketing prédictif

Avec les nouveaux outils d’analyse on passe de services en temps réel à un service prédictif.

Autrement dit, là où on savait déjà répondre à la question : « où se situent actuellement les bouchons pour les éviter ? »

> on va pouvoir poser la question « où se situeront les bouchons dans 4 heures ou demain ? » à partir non pas de sondages, mais de données réelles et massives. D’où la fiabilité de la méthode.

Abdijan à la pointe du marketing prédictif !

En Côte-d’Ivoire à Abidjan par exemple, on a pu analyser les déplacements de la population pour déterminer où allouer les ressources de transports. Puisque la très grande majorité des personnes utilisent un smartphone, on a pu identifier tous les déplacements et allers retours quotidiens.
transports-abidjanA partir de cette photographie de millions de déplacements, on a su où mettre les bus (moins nombreux) et où faire passer les navettes taxis (plus nombreuses, plus petites) et ainsi faire des économies de ressources.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Bravo. C’est passionnant

Moi aussi je donne mon avis