10 modes de transport propres pour se déplacer en ville

Si depuis 20 ans, la pollution industrielle a considérablement diminué – on parle de 45 à 65% – la pollution atmosphérique due aux transports, elle, n’a fait qu’augmenter. En ville, la situation devient plus que sensible, avec des pics de pollution de plus en plus fréquents. Les embouteillages contribuent ainsi pour 75% à la pollution photochimique et pour 40% aux retombées acides.

Rédigé par Annabelle, le 22 May 2016, à 16 h 00 min

Quelles solutions pour se déplacer de manière plus propre ? Voici un diaporama présentant les 10 moyens de transport les moins polluants.

Les transports en commun

Le tramway d'Angers. CC : ati4850

Le tramway d’Angers. CC : ati4850

Les transports en commun réduisent la circulation et par là même la pollution en ville. En 2010, ils représentaient près de 17 % des déplacements en France. Ils ont de nombreux avantages : plus écologiques, plus économiques, ils apportent davantage de sérénité car il y a beaucoup moins de risque d’accidents… Et ils sont plus malins, car on peut profiter du temps de trajet « imposé » dans la journée pour faire autre chose que la route, comme lire un bon bouquin par exemple ou s’avancer dans son travail.

Le tramway, évincé depuis les années 1960, a tendance à retrouver sa place dans les plus grandes agglomérations internationales. Ponctuel (une rame toutes les 5 minutes environ), pratique (jusqu’à 120 passagers peuvent embarquer), souvent moins cher que le métro et circulant à une vitesse moyenne supérieure aux bus (20km/h en moyenne), le tramway est définitivement adopté dans près de 20 grandes villes françaises.

Bien moins polluant que la voiture car fonctionnant à l’électricité (donc pas d’émission de gaz à effet de serre), plus sûr, plus silencieux et plus facile d’accès notamment pour les handicapés, le tramway a, en plus, cette faculté de redynamiser les centres-villes.

Lire page suivante : La marche

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

15 commentaires Donnez votre avis
  1. Les voitures électriques ne sont pas si propre que cela : “La voiture électrique pollue autant et voir plus que les voitures à pétrole, car on détruit les mines de lithium de la planète.
    Il faut autant de matières polluantes pour la fabriquer. Que les pays utilisant les ressources nucléaires et une source de pollution supplémentaire. Le reste du monde pour produire l’électricité utilise du charbon d’où le bilan carbone serait en hausse ou maintenu.
    Les véhicules électriques ont une autonomie trop courte d’où les ménages la possédant ont besoin d’un véhicule à pétrole.
    Les batteries au lithium ne sont en aucun cas à ce jour recyclable, on n’a pas trouver une seconde vie à ses batteries, d’où source de pollution supplémentaire.[…]” de alfredo
    Je pense que c’est bien de le savoir car du niveau marketing il ne le précise pas.:)

  2. ugfikuhkhkh

  3. c’est nul

  4. Vous faites peur

  5. il yen a dautre!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  6. C’est une horreur les pages qui changent toutes seules. On a pas le temps de lire et ça efface même les commentaires qu’on est en train d’écrire !

  7. Bonjour à toutes et tous,
    Nous avons totalement ré-imaginé la trottinette que nous voyons comme un vrai moyen de transport pour adulte et que nous préférons appeler ‘glisseur urbain’ . Notre concept as été spécifiquement étudié pour être le meilleur compromis entre la fiabilité d’un trottinette adulte, la facilité d’utilisation et de transport, la légèreté et la compacité.
    Quant on en as besoin il est dispo immédiatement, quant ce n’est plus le cas il s’éclipse.
    Découvrez le sur pulsiv.fr

  8. n

  9. Il manque les vélos électriques en libre service. La société Clean Energy Planet (basée dans le 06) conçoit et fait fabriquer en France un système totalement innovant éco-conçu qui permet de recharger et de sécuriser en un seul geste les deux roues électriques. Grâce à un badge les usagers peuvent prendre un vélo électrique en libre service. Leur nouveau totem permet la charge de véhicule électrique 16 Ah. Je vous invite à aller sur leur site cleanenergyplanet.com

    • c’est nul n’est que demain il y a que quatre moyens de transport c’est super ultra mega super nul 🙁 🙁 🙁 :'( :'( :'( 🙁 :'( 🙁 :'(

  10. Il manque les trottinettes électriques pas les exotiques et hors de prix Segway ou équivalent mais la nouvelle génération de trottinettes électrique a moins de 1000E , plus de 20 km d’autonomie et qui pèse moins de 20kg. Plus d’info sur leur avantage sur mobilityurban.fr

  11. Il manque tout de même la trottinette électrique. Non pas les exotiques et hors de prix segway ou autres, mais les trottinettes adultes de ville il en existe plusieurs version pratique et pour moins de 100E comme l’egret, la my-ecomobile ou la scorpit… et qui permettent de faire ces trajets de moins de 5km avec plus de flexibilité encore que le vélo car vous pouvez l’emmener jusque sous votre bureau et rapide comme le vélo je vous conseille de lire cet article qui en explique les avantages : mobilityurban.fr/blog/trottinette-electrique/trottinette-electrique-ou-voiture-pour-un-usage-urbain.html .

  12. Enfin une personne réfléchie ! Merci pour ton commentaire. =)
    C’est ce que je me tue à dire aux personnes qui m’entourent mais ils n’ont pas l’air de vouloir comprendre.

  13. Merci d’arrêter de présenter les véhicules électriques comme ayant des avantages écologiques évidents.
    L’absence de pollution se limite à l’environnement immédiat du véhicule.
    – parlez de la production et de l’acheminement de l’électricité nécessaire à son fonctionnement…
    – matériau des batteries à recycler…
    Cordialement.

Moi aussi je donne mon avis