Dernière minute ou vacances, partez en covoiturage !

C’est l’heure de penser à changer d’air ! Vous improvisez votre départ en vacances ? Pas de problème, pensez covoiturage.

Rédigé par Alan Van Brackel, le 18 Dec 2019, à 16 h 25 min

Les rues ont déjà un parfum de vacances. Oui mais voilà : vous avez envie de congé, ou besoin de partir, et c’est la dernière minute. Parmi les solutions à présent bien installées en France, le covoiturage fait de nombreux adeptes. Et pour cause, il présente plus d’avantages que d’inconvénients.

Départ en vacances : changez vos habitudes pour partir !

Crise oblige, de nombreux ménages français ont dû revoir leurs prétentions touristiques à la baisse, la faute à un budget serré. D’autres situations empêchent de prendre le train ou une voiture individuelle. Les destinations françaises et européennes sont donc privilégiées, mais cela n’allège pas toujours le budget alors que le prix de l’essence explose. Et si cette année, vous changiez vos habitudes ?

Le covoiturage pour les vacances et les trajets de dernière minute

Que vous soyez véhiculé ou pas, à la tête d’une famille ou non : si au moment de partir en vacances, il reste une place dans votre voiture alors le covoiturage peut vous intéresser.

De la même manière, si vous partez en vacances seul ou en couple, cela peut se révéler économique ! Plusieurs plateformes vous proposent de déposer une annonce ou rechercher les trajets qui passent par chez vous : c’est un moyen de se déplacer assez souple et plus convivial. Grâce aux plateformes actuelles, il est possible de déposer une annonce, valider un trajet ou réserver sa place dans un véhicule de façon plus fiable et sécurisée.

Il est facile de réserver un trajet

Comme pour le train, une fois un trajet intéressant repéré, vous consultez le prix demandé par le chauffeur et les éventuels frais supplémentaires. Les frais d’essence et d’usure du véhicule sont généralement compris. Certains péages et trajets en ferry – voire même en shuttle pour passer sous la Manche – se rajoutent.  Il ne vous reste qu’à réserver votre place et payer en ligne. Il est préférable de contacter le chauffeur au préalable, surtout si vous avez des bagages volumineux. Certains chauffeurs précisent s’ils acceptent ou non de voyager avec vos animaux de compagnie.

Ce système de réservation en ligne permet de renforcer les engagements de la communauté avec beaucoup moins de désistements de la part des passagers. Il faut par exemple compter 10€ pour un trajet Amiens-Paris ou 20€ pour aller de Lyon à Sète.

covoiturage appli

Prix du trajet, transports annulés, plus de billet : de nombreuses personnes expérimentent le covoiturage par hasard, pour bien souvent y revenir – © iChzigo

Il serait d’ailleurs faux de penser que le système ne concerne quel les trajets de loisirs. Un certain nombre de trajets concernent par exemple les trajets domicile-travail. Au point que des plateformes dédiées, locales ou nationales, se créent pour cet usage.

La fulgurante ascension de BlaBlaCar

En 2015 déjà, nous avions contacté BlaBlaCar, déjà première plateforme de covoiturage en France. Ses fondateurs avaient fait monter en grade son site Covoiturage.fr, créé en 2004, et l’avaient ouvert à l’international, jusqu’à atteindre rapidement 19 pays d’Europe. Le site connaissait alors une croissance de 150 % par an et avait dépassé les 20 millions de membres pour un million de trajets effectués en covoiturage par mois.

BlaBlaCar met en évidence « la convivialité du covoiturage, », « les rencontres en voiture et les discussions passionnantes entre personnes de différents horizons. » La fiabilité du système de réservation n’a alors permis qu’à améliorer les conditions des trajets : « Le renforcement de l’engagement entre les membres a permis de réduire le nombre de désistements de 88 %. Cette confiance a permis au covoiturage de s’imposer comme un moyen de transport fiable sur lequel tout le monde peut compter. »

Et cela fonctionne ! BlaBlaCar est devenue rentable en 2018 après une croissance de 40 % entre 2017 et 2018. Le site compte à présent près de 80 millions de membres répartis dans 22 pays, dont plus de 15 millions rien qu’en France.

Le covoiturage vous intéresse mais vous n’osez pas franchir le pas ?

covoiturage vacances

Contrairement aux idées reçues, le covoiturage concerne tous types de profils – © Andrey_Popov

Le covoiturage possède de nombreux avantages :

  • Le premier, le plus évident, est un avantage économique, aussi bien pour les conducteurs qui remboursent leurs frais de trajet que pour les passagers. Ceux-ci payent en règle générale beaucoup moins cher que pour un autre mode de transport.
  • Un avantage écologique car il permet de réduire le nombre de voitures sur les routes.
  • Un avantage social : le covoiturage, c’est avant tout de belles rencontres et des discussions sympas en voiture ! Ce système est très loin de ne concerner que les jeunes. De nombreuses familles y ont recours et même des seniors qui se déplaceraient seuls.

La sécurité sur les plateformes de covoiturage

La pratique du covoiturage a fortement été modifiée pour intégrer des options permettant plus de fiabilité. Outre le système de réservation, chaque membre a accès aux options suivantes :

  • La possibilité de personnaliser son profil en y ajoutant une photo, une biographie. Et même en précisant ses préférences : non-fumeur, accepte ou non les animaux etc.
  • Un système d’avis communautaire (les covoitureurs se laissent des avis après avoir voyagé ensemble).
  • Le système de réservation en ligne, qui renforce l’engagement entre les membres et simplifie l’organisation du trajet.

Et vous, avez-vous déjà tenté l’aventure du covoiturage ? Venez nous raconter !

Article enrichi et republié

Illustration bannière : Les appli de covoiturage, des économies pour le départ en vacances – © Andrey_Popov

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Chercheur dans l'âme, partagé entre l'Europe et les Etats-Unis. Parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Pour ma part, j’ai commencé le covoiturage en Septembre 2011 et depuis je ne prend quasiment plus jamais le train. C’est moins cher que le train, et surtout je gagne du temps car plus besoin de faire de changement de train à Paris! Pour l’instant je suis toujours tombé sur des gens sympas donc pas de soucis à signaler de ce côté là.
    Pour ceux qui hésitent encore, je vous engage à franchir le pas. Vous ne serez pas déçu, et si on est déjà 2 millions d’inscrits ce n’est pas pour rien.

  2. oui je l’ai fait et même la première fois, c’était en… 1989, ce n’était pas encore vraiment connu sauf dans les milieu plus branchés écologie, bio, etc

    J’aime beaucoup et les longues routes passent bien plus vite, on rencontre des gens très sympas, car jusqu’à présent la plupart de ceux qui le faisaient avaient un état d’esprit ouvert, le goût du partage, de la convivialité.
    Si beaucoup de personnes s’y mettent surtout pour raisons financières (ce qui n’est d’ailleurs pas négligeable), j’espère que cet état d’esprit restera

Moi aussi je donne mon avis