Du cyanure dans les noyaux de cerises !

Les noyaux de cerises sont très dangereux pour l’homme : un Britannique vient d’en faire les frais après avoir avalé ces graines non comestibles.

Rédigé par Anton Kunin, le 1 Aug 2017, à 11 h 25 min

Si dans votre enfance vos parents vous ont mis en garde contre le fait d’avaler des noyaux de cerises ou d’abricot et les pépins de pomme, ce n’est pas un hasard : ils contiennent une substance qui, ingérée même en petite quantité, peut entraîner la mort.

L’amygdaline contenue dans les noyaux de cerises provoque une insuffisance respiratoire

Matthew Crème, un père de famille de 28 ans originaire de Lancashire en Angleterre, a du être hospitalisé à l’hôpital Blackpool Victoria après avoir mangé, par curiosité, quelques graines molles se trouvant à l’intérieur de noyaux de cerises. En effet, quelques minutes après avoir avalé trois graines, l’homme a ressenti des maux de tête, de la nausée, une intense fatigue, des crampes d’estomac et a eu de la fièvre.

Lire aussi : Une bloggeuse s’empoisonne en direct en voulant prouver les bienfaits de l’aloe vera

Sa compagne a alors appelé les secours, qui ont envoyé immédiatement une ambulance. Une fois à l’hôpital, l’homme a reçu un antidote, qui lui a sauvé la vie. À défaut, le curieux malchanceux aurait pu être victime d’une insuffisance respiratoire, qui aurait pu provoquer un arrêt cardiaque et donc sa mort.

Les noyaux des abricots et des prunes Reine-Claude contiennent encore plus d’amygdaline

La substance à l’origine du malaise de Matthew Crème est l’amygdaline. Une fois ingérée, elle se transforme en cyanure d’hydrogène, un poison très puissant. Pour un être humain, la dose fatale se situerait à 1,5 mg/kg. Pour une personne pesant 50 kilos, il suffit donc de 33 mg pour que survienne la mort. Les pépins d’autres fruits contiennent encore plus d’amygdaline. C’est le cas des abricots (14,4 mg/g) et des prunes Reine-Claude (17,5 mg/g).

noyaux de cerises

Évitez de manger les noyaux de cerises © Berna Namoglu

Les médecins qui ont pris en charge Matthew Crème n’avaient jamais eu à traiter ce genre d’empoisonnement au cyanure. Aussi, en accord avec le patient, son cas sera utilisé à des fins de recherche, afin d’optimiser la prise en charge de personnes qui avaleront elles aussi ces noyaux fort dangereux à l’avenir.

Illustration bannière : C’est encore la saison des cerises ! – © Ivanna Grigorova
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

11 commentaires Donnez votre avis
  1. Je mange une amande d’abricot chaque matin depuis 4 ans et depuis ce temps là je n’ai jamais plus été malade, même pas un petit rhume ; j’ai 68 ans

  2. Comment expliquez-vous qu’en Australie,les médecins recommandent aux personnes atteintes de cancer de manger une poignée d’amandes d’abricots par jour? D’ailleurs,celles-ci sont vendues par paquets de 500g et même plus en pharmacie et magasins Bio.Elles contiennent de la vitamine B17 réputées anti-cancer.Faites donc des recherches là-dessus avant d’affoler les gens!

    • Bonjour, j’ai vu ça aussi en magasin bio et ça m’avait interpellée mais il était mentionné amandes douces d’abricots par opposition aux amandes amères d’abricots qui sont réputées comme étant toxiques. Je n’ai pas bien compris comment il était possible d’extraire des amandes douces mais j’avoue ne pas avoir approfondi le sujet. Nous avons un peu le même type d’ambiguïté avec les marrons qui sont en fait des châtaignes, ces erreurs de langage ont dû être source d’intoxications et devraient être rectifiées.

    • Tout à Fait VRAIS !!!!!!! Par 60 KG de Poids corporelles 10 Noyaux D’Abricots !!! Ce SONT LES AMANDE AMÈRES Vit B17 !!! . COMBIEN CONSOGLOBE TOUCHE t’IL DE BIG PHARMA POUR DIRE çA !!!!!!!!!!

  3. Oui, il serait bien de donner les doses. J’ai souvent avaler des noyaux de cerise par inadvertance et n’ai jamais rien eu en un peu moins de 40 ans.
    Vous évoquez aussi les pépins de pomme. J’en ai toujours tout mangé, à part la queue, depuis que je suis gamin et je suis en bonne santé.

    Pourriez-vous préciser les proportions dans lesquelles cela serait dangereux?

  4. Il aurait été souhaitable de donner la dose contenue dans un noyau, ce qui nous aurait permis de calculer le seuil critique en nombre de noyaux de cerises. L’article ne permet pas de quantifier en l’état. J’avoue que j’accueille l’information étrangement car j’ai un cochon vietnamien qui raffole des cerises et croque les noyaux avec, elle en mange une quantité non négligeable en pleine période et je n’ai jamais détecté le moindre symptôme chez elle donc ça me laisse dubitative. Dommage que l’article ne nous permette pas d’évaluer le nombre de noyaux à ne pas atteindre en fonction du poids.

  5. Ce n’est pas la première fois que ça arrive, mon médecin m’avait déjà parlé d’un décès par ingestion de noyaux écorcés. La présence de cyanure dans les noyaux de cerise est d’ailleurs la raison pour laquelle on ne doit pas laisser les chiens, qui en sont souvent friands, se gaver de cerises, leurs sucs gastriques puissants dissolvant l’enveloppe du noyau.

  6. question POUR MR ANTON CUNIN
    Alors en définitive est ce que les amandes d’abricots cuites avec la confiture sont elles aussi toxiques? pour : MR PITOIS :toutes vos explications sur la chimie et les réactions induites etc.. si elles sont très intéressantes et parfois peu compréhensibles pour les non  »initiés »en chimie,ne me permettent pas clairement de savoir si c’est diététique et bon pour la santé de mes enfants,petits enfant,etc, et de moi-même, de continuer a faire la confiture comme nos gd mères avec leur amandes comme je la fais depuis plus de 50 ans ,ou si il faut s’arrêter ! mais peut-être a petites doses consommées depuis si longtemps avons nous acquit une certaine résistance a ce poison ?
    ma question est sérieuse et espère une réponse de votre part dont je vous remercie par avancede plus, quelle est la quantité d’amygdaline ds le cerises ? Mamie nicole

    • C’est la dose qui fait le poison. Je mets aussi sans complexe des amandes dans les confitures, et la molécule qui donne son goût particulier au vin de laurier très apprécié que je prépare est proche du cyanure; mais si on l’enlève autant servir une piquette à l’apéro!

  7. ouh la la, mais alors je suis morte ! parce tous ces noyaux, j’en ai déjà consommé, notamment les amandes d’abricot, délicieuses dans les confitures….
    arrêtez donc de semer la terreur ! les humains meurent plus de leurs conneries et inventions toxiques, que de ce que leur offre la nature…

  8. La plupart des rosacéaé produise du cyanure d’hydrogène. C’est une molécule très fréquement utiliser notamment dans les noyaux, le rhyzodôme, les limbes des feuilles. La plante crée des liaisons convalentes entre des saccharides et du cyanure, une foi l’intégriter de la limbe de la feuille endomager elles rentre en contact avec de la myrosinase qui lyze les saccharide et le cyanure. A savoir aussi que le sorbier a des baies comestible, mais les graines non seulement produise du cyanure mais aussi du zyklon B (acide prussique), qui servi aux nazi à gazé les gens. IL S’AGIT LA DE BIOCHIMIE et non de magie. Les plantes on des éffets médicinale et secondaire.

Moi aussi je donne mon avis