Mode : un défilé consacré à la fourrure animale oppose Karl Lagerfeld aux militants

Rédigé par Hugo Quinton, le 20 Apr 2015, à 16 h 52 min

Alors que l’on croyait le débat semi-clos et qu’enfin l’utilisation de la fourrure comme accessoire ou vêtement de mode avait enfin réveillé les consciences sur la barbarie de ces pratiques, il semblerait que cela ne soit pas le cas pour tout le monde et plus particulièrement pour la marque de Luxe Fendi qui a annoncé un défilé “haute fourrure”  le 8 juillet prochain à Paris.

Quand la fourrure revient sur le devant de la scène

Depuis quelques années, la fourrure reprend du poil de la bête sur les podiums, comme dans la rue… On se réjouissait déjà à l’idée de revoir revenir le latex, le similicuir et la fausse fourrure dans le milieu de la mode, quand on pensait laisser tranquilles les animaux. Jusqu’à ce que la marque Fendi souhaite organiser un défilé dédié à la fourrure.

Il faut savoir que plus de 56 millions d’animaux sont tués par an dans le monde pour leur fourrure selon la Fondation 30 millions d’amis. L’Europe reste le premier producteur de fourrure malgré la forte montée des producteurs chinois. Il faut dire que les Européens sont majoritairement opposés à l’interdiction totale de l’élevage d’animaux pour leur fourrure.

fourrure-animale-mode

Un défilé qui divise

En marge de la semaine Haute Couture qui se déroulera du 5 au 10 juillet 2015 à Paris, l’annonce a fait grand bruit, divisant une nouvelle fois les adeptes des peaux de bêtes aux défenseurs de la cause animale. Face à ses détracteurs, le célèbre styliste de Fendi, Karl Lagerfeld dont il est le directeur artistique depuis 1965, ne s’est pas laissé faire : “Il faut être cohérent. Comment peut-on critiquer la fourrure en mangeant un hamburger et en portant des chaussures en cuir ? Car, même, le cuir, c’est de la fourrure épilée !

Comble de l’ironie, il y a quelques années, Karl Lagerfeld avait prêté son visage à Amnesty International pour une campagne de pub lancée pour dénoncer la torture humaine et celle des animaux. Dans cette publicité, on y voyait le visage de plusieurs célébrités, telles qu’Iggy Pop ou le Daïla Lama avec le visage ensanglantés, comme s’ils venaient d’être battus. Sur celle de notre ami Karl était inscrit : ” Le sommet de l’élégance c’est la chemise hawaïenne et les tongs” et une phrase, “Torturez un homme et il vous racontera n’importe quoi. En plus d’être inhumaine, la torture est inefficace. Arrêtons ça.” Honnêtement Karl, tu te moquerais pas un peu de nous là ?

Des actions mises en place

Les défenseurs de la pratique arguent que la fourrure est encadrée par des règles très strictes qui protègent les espèces en voie d’extinction. La Fédération internationale de la fourrure (IFTF) a lancé fin 2006 un nouveau système de label garantissant la provenance avec un logo “Origin Assured” qui provient de fourrures originaires de pays où la production est soumise à une réglementation et des normes reconnues.

fourrure-défilé-mode

Une chose est sûre : l’engouement pour la fourrure est loin de faire l’unanimité et les associations pour la défense des droits des animaux se sont vite manifestés contre ce défilé. Le site vegan Vegactu a d’ailleurs lancé une pétition pour l’annulation de ce défilé “Haute Couture”. Comme le rappelle l’association Gaia, il faut environ tuer 60 visons pour un manteau d’un mètre de long…

*

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. Oui je confirme Article interessant. Merci. Pétition signée.

  2. Bonjour,
    Où avez-vous trouvé la date du défilé ?
    Pouvons-nous avoir confirmation svp ?
    Bien à vous,

  3. Article interessant. Merci. Pétition signée.

Moi aussi je donne mon avis