Libérez votre énergie sexuelle avec la méditation orgasmique !

Comment vivre mieux, améliorer son bien-être et trouver son propre chemin vers plus de bonheur ? Une pratique surprenante, mais réellement puissante, peut vous y aider : la méditation orgasmique. Testée pour vous par consoGlobe.com.

Rédigé par Sandrine Pouchain, le 17 May 2015, à 17 h 26 min

Pauline, jeune maman de 32 ans, s’allonge, intriguée et un peu impressionnée, sans pantalon ni petite culotte, sur des couvertures et des coussins. Assis à côté d’elle, Florian, son mari, attend les instructions. Elle accepte qu’il lui touche fermement les cuisses, puis elle l’entend lui décrire son sexe : sa couleur, sa forme, sa texture. Elle ne s’est jamais sentie aussi vulnérable. Et en même temps autant en confiance et détendue. Elle fait son premier stage de méditation orgasmique.

La méditation orgasmique, une pratique méditative

Le principe

La méditation orgasmique – OM pour les intimes, à ne pas confondre avec un certain club de football du sud de la France – se pratique entre deux partenaires, en couple dans la vie, ou pas. Pendant 15 minutes, ils vont se concentrer sur le clitoris de la femme : l’homme (ou la femme), avec son index gauche, caresse le clitoris de sa partenaire. Tous deux sont “connectés” par ce point de contact, ce petit organe ultra-sensible aux huit mille terminaisons nerveuses. La connexion à l’autre se fait en parallèle d’une connexion à soi-même. Chacun est à l’écoute de ses sensations et de ses émotions. C’est un moment qui peut être très intense, certains en sortent complètement bouleversés.

Le désir est la source d’énergie suffisamment puissante pour apporter le changement dans votre vie.
Nicole Daedone, leader du mouvement slow sex, créatrice de la méthode de méditation orgasmique et fondatrice en 2001 de la société OneTaste
Rachel Eli pratiquants de méditation orgasmique

Rachel et Eli, deux pratiquants de la méditation orgasmique, qu’ils présentent sur youtube.com/watch?v=-86ZJvBBnNU

L’OM est d’abord une forme de méditation

L’OM, pour orgasmic meditation en anglais, change profondément la vie se ses pratiquants dans sa globalité. Pourquoi ? Tout d’abord parce qu’il n’y a pas de but à atteindre. Au bout de 15 minutes, les partenaires arrêtent la méditation et partagent les sensations et émotions ressenties pendant la séance.

Ensuite, parce que la femme est à l’écoute de son corps, de son ressenti. Connectée à son partenaire, détendue, elle ne cherche pas à atteindre l’orgasme. Elle relâche la pression. Elle découvre son corps et écoute ce qu’il lui exprime.

L’OM enfin améliore la qualité de la vie sexuelle. L’homme comprend que la femme ne doit pas absolument jouir, que son orgasMe n’est pas réduit à son orgasTe. La femme intellectualise moins et écoute davantage ses sensations dans l’instant présent. La recherche de l’explosion finale peut en effet l’empêcher de profiter du présent, car elle est déjà dans l’après. Peu de femmes savent demander ce dont elles ont envie. Ici, elles ont l’occasion d’apprendre à le faire.

Rachel Eli en pleine pratique de méditation orgasmique

Rachel et Eli en pleine pratique de méditation orgasmique

D’autre part, l’OM réconcilie la femme avec le désir sexuel. Avec le temps, la femme accumule du désir en pratiquant la méditation orgasmique, et apporte ainsi un vrai désir sexuel à son partenaire. Plus de complexe si elle n’a pas d’orgasme, elle sait trouver son plaisir autrement. Oubliées les inhibitions. Quel soulagement, cette sérénité retrouvée !

Enfin, la femme se sent bien vivante ! Le monde change de couleur, la vie a une autre saveur. En phase avec ses sensations et ses émotions, ancrée dans le présent, elle se retrouve elle-même alors qu’elle n’avait même pas conscience qu’elle s’était perdue, bien souvent. Et elle apprécie qui elle est. C’est en cela que l’OM est bien une forme de méditation.

A savoir

Il est impératif de suivre une formation avant de pouvoir pratiquer(1). Celle-ci se déroule sur une journée ou plus, et la pratique à la fin de la formation est optionnelle. Si le groupe vous fait peur, vous pouvez aussi faire venir un coach chez vous. Le groupe, pour ceux qui seront à l’aise avec cette approche, apportera partage, échanges, et énergie collective. Le coût varie, mais est environ d’une centaine d’euros par personne (entre 100 et 195 €). Il est également possible d’apprendre la pratique avec le livre et la vidéo sur youtube (par contre, il faut participer à une formation avec coach certifié pour rejoindre la communauté de pratiquants, forum, cercles de paroles, pratiques, etc.)

Le cadre est strict et codifié, la pratique se fait en conscience. Chaque étape de la préparation a son importance. Déjà, l’homme et la femme se sentent libres de répondre “oui” ou “non” lors de la demande : “Veux-tu OMer (pratiquer l’OM) avec moi ?”. Par des petits jeux, le coach prépare les participants à bien vivre toutes les étapes.

Puis les partenaires commencent à faire leur “nid” à l’aide de couvertures et de coussins. Ensuite, ils s’installent, la femme allongée et l’homme assis sur des coussins, pour être tous deux détendus et dans une position confortable. Avant chaque action, l’homme et la femme demandent l’accord de l’autre : “puis-je poser la main sur ta cuisse ?”. “Oui”. “Merci”. Le respect et l’accord de l’autre sont fondamentaux.

Sans plus détailler, nous soulignons le caractère encadré de la pratique et le respect des participants.

OM

Stage d’OM chez Nelly – Tantra Sud Ouest

Marie, 46 ans, divorcée, se sentait nerveuse ainsi dénudée, allongée à côté de cet homme qu’elle ne connaissait presque pas. La présence du groupe et de la coach la rassurait. Son appréhension a peu à peu disparu à mesure que ses sensations montaient. Elle ne savait pas que son clitoris pouvait lui apporter autant de sensations, dans son sexe et dans tout son corps. Cet état d’excitation a perduré bien après la séance d’OM, et lui a apporté une énergie qui a donné une saveur à sa vie jusqu’alors inconnue.

Depuis, elle pratique régulièrement et a le sentiment d’être devenue une personne différente, bien plus épanouie et à l’écoute de ses désirs dans tous les domaines de son existence.

Mais pourquoi donc utiliser le terme “orgasmique” s’il n’y a pas d’orgasme ? L’OM est en fait un chemin vers l’orgasme. Lorsqu’elle pratique cette forme de méditation, la femme retire une telle vitalité et une telle énergie sexuelle que ses orgasmes sont plus accessibles et plus longs, plus intenses. A l’écoute de ses sensations, elle savoure mieux son plaisir pendant l’acte sexuel. Sa libido est exacerbée.

La méditation orgasmique propose une définition de l’orgasme qui correspond à ce que fait naturellement le corps d’une femme. Ce n’est pas un événement mais un état, dont la méditation orgasmique facilite l’accès. Dans cette définition, l’orgasme intègre toutes les sensations physiques non contrôlées, et le fait de les accueillir dans la détente ou de tenter de les refouler fait toute la différence.

Lire page suivante : Pourquoi essayer la méditation orgasmique

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rédactrice/journaliste freelance, devenue éco-citoyenne à la naissance de mon premier enfant il y a 10 ans déjà (c’est fou comme devenir parents peut...

22 commentaires Donnez votre avis
  1. tres interessant pour beaucoup de personnes pour la pratique de faire l amour

  2. Découvert par hasard sur YouTube
    J’ai essayé avec mon conjoint de pratiquer une séance un soir avec les informations recueillis de ci de la
    Et là. Oh. Surprise en 5 mins chrono j’ai eu mon 1er vrai orgasme à 47 ans. J’en reviens pas. !!!
    Il me tarde de recommencer…..☺️

  3. Bonjour !

    Une nouvelles vidéo est sortie avec des informations complémentaires :
    https://www.youtube.com/watch?v=QsguKB1q4YY&list=PLWLI9DqvZJ8E418LhJZVxmm96-Zr4rSK_&index=23

  4. J’essaye ca au plus vite et vous dis

  5. N’importe quoi.

    • moi, j’ai d’abord cru qu’on était le 1er avril et j’ai vérifié le calendrier ; mais non !
      en plus, je ne comprends pas très bien ce que fait cet article sur un site prétendu écolo ; quel rapport avec le développement durable ?

    • Pour Suzanne : c’est le développement du râble :>)) Pourquoi pas sur un site écolo, c’est tellement plus sain pour le couple et pour la planète de faire une petite sieste crapuleuse que de prendre sa bagnole ou son jet-ski ! Il y a ceux qui apprennent tout seuls et ceux à qui l’école ne fait pas de mal.
      Faut simplement faire attention aux margoulins et bien se renseigner avant.

  6. les policiers qui ont arrêté un exhibitionniste hier dans ma rue n’ont rien compris : il pratiquait la méditation orgasmique !

  7. se dénuder sans la moindre pudeur devant quelqu’un dont on partage l’intimité, mais pas devant un inconnu et encore moins en groupe ; désolée, quitte à paraître rétro mais ce n’est pas mon truc ;

    • Surtout à 190 euro pour 15mn. Autant se le faire à soi-même !

  8. Et si la sexualité pouvait être approchée comme une pratique au quotidien, comme l’est le sport ou la musique, mais détachée de tout objectif de performance, si ce n’est apprendre à mieux ressentir et à se sentir connecté à l’autre, aux autres. C’est ce que j’ai découvert via la méditation orgasmique et ça ne fait qu’ouvrir une dimension infinie à l’intimité à côté…

    • On a vraiment besoin d’apprendre à titiller son clito avec un peu de vaseline avec un inconnu de surcroit ?
      Vraiment qu’est ce que les gens ne font pas pour se faire de l’argent.
      Vous prenez un cd de méditation et c’est parti !

  9. Parce que c’est nouveau pour vous ? Mais qu’avez vous fait jusqu’à aujourd’hui ?

    • et vous ? expliquez nous ! c’est intéressant d’avoir des témoignages !

    • Ah, vous me l’ôtez de la bouche, cher Christian ! Pour moi, ce qui est présenté comme quelque chose de révolutionnaire dans cette méthode de « méditation » n’est que le B.A. BA de toute relation sexuelle épanouie, du moins, je parle pour moi, bien entendu. Et j’en suis à me demander également ce que font tous ces gens quand ils disent faire l’amour ?! Et je les plains sincèrement… Mais quand vu qu’une très grande proportion de femmes ne savent toujours pas à quoi sert un clitoris, comment ça marche ni même qu’elles en ont un, on ne s’étonne de rien… S’il faut qu’on leur donne la marche à suivre lors d’un cours collectif, pourquoi pas, si ça leur fait du bien ; je ne vois juste pas l’intérêt de faire ça en public, quelque chose doit m’échapper…

  10. “Marie, 46 ans, divorcée, se sentait nerveuse ainsi dénudée, allongée à côté de cet homme qu’elle ne connaissait presque pas. La présence du groupe et de la coach la rassurait.”
    Euh, ouai autant j’adore le concept de retirer l’orgasme comme objectif, de mettre le clitoris au centre d’une méditation de couple,
    autant là… Avec un inconnu, en groupe… J’ai du mal…
    Et payer 100€ alors que j’ai l’impression que tout est dis dans le texte. Enfin j’essaye et je vous dis?!

    • Oh non tout n’est pas dit, loin de là. J’y ai passé un week-end complet, j’ai essayé, et je vous le dis. Mais ne me croyez pas sur parole, faites-vous votre propre avis.

  11. hihihi trop drôle – éventuellement pas nouveau – du racolage, de la pub ….

    et l’amour, c’est quoi !! le mot est un peu galvaudé

  12. Personnellement ? Je ne serais jamais assez prête pour faire une séance de groupe. Même pas assez confiante pour se faire coacher seuls…

  13. Bonjour
    Sans doute bénéfique pour des personnes curieuses de découvrir, on en sait rarement assez sur le sujet. L’amour c’est avant tout de l’écoute, de l’attention à l’autre. Seul bémol, l’appellation méditation, qui est mise à toutes les sauces. Orgasmique aussi est un peu racoleur mais bon. Après tout, si on doit faire un choix dans ses dépenses, plutôt que d’acheter des gadgets polluants ou pétaradants il vaut mieux investir pour la relation.

  14. Formation un peu particulière tout de même ! chacun fait ce qu’il veut chez lui et avec qui il veut (enfin, presque !) mais on peut aussi et “surtout”, faire autrement : s’occuper des autres, être ouvert au monde, se montrer curieux, faire de la peinture, du dessin, du sport, communiquer avec autrui, s’occuper des animaux, les défendre, faire partie d’associations, etc…Le secret : l’estime de soi…Donc voilà qui peut redonner de l’énergie sexuelle par l’estime que l’on a de soi ! la vie (et l’en-vie) ne se résume pas aux parties sexuelles !

  15. Eh bien vous êtes chauds chez Consoglobe! XD

Moi aussi je donne mon avis